Prédéfinis Ainokos Libres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires :: Identités Disponibles
Aller à la page : Précédent  1, 2
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 20.06.16 13:15
Image Présentation 600*200
Tsubaki Pokô ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : An 50 (50 ans)
Genre :
Race : Fennec
Métier : Courtisane
Dons :
Super force : Tsubaki possède une force phénoménale. Elle peut casser le bras de quelqu’un juste en lui serrant la main. Sans rire, elle peut soulever jusqu’à six fois son poids et quand elle frappe, elle tape méchamment fort.

Don 2 : Libre
Choix d'Avatars
Avatar 01 - Avatar 02
Caster (Fate/EXTRA)


Biographie

- Née au mauvais moment et sans envie particulière Tsubaki a vécu les dix premières années de sa vie presque sans parent. Elle a été élevée par le clan Pokô et est donc très proche du clan même si aujourd’hui elle n’a pas le droit de vivre et travailler avec eux, il reste pourtant sa famille la plus proche et un soutient sans faille.
- Sa mère est Tampopo Pokô, la maudite de Kage, et son père Yoirou Inken, le trafiquant d’Inexistant.
- C’est une femme, joviale, chaleureuse, plantureuse qui rit fort et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Elle tient l’alcool comme personne et peut battre n’importe qui aux jeux d’alcools, à part sa propre mère.
- Elle sait se battre, et n’hésite pas à utiliser ses poings pour qu’on lui lâche la grappe ou taper sur ceux qui dénigre sa mère.
- Pendant son adolescence elle s’est mise à fréquenter des nobles des Hautes familles pour narguer et énerver sa mère. Elle s’en est toutefois voulu car cela a valu à sa mère d’être asservi. Elle est d’ailleurs tombé enceinte à 19 ans et n’a jamais voulu dire qui était le père. Il est toutefois probable qu’il soit un membre d’une haute famille.
- Sa fille Sakura est muette, elle sait donc parler le langage des signes et la surprotège.
- Elle ne baigne pas dans les affaires louches de ses parents mais en subit bien souvent les frais.
- Parfois colérique, elle n’aime pas qu’on lui manque de respect et est capable de rentrer dans des colères noires. Les colères familiales entre elle et Tampopo sont souvent mémorables.
- Aime l’alcool, beaucoup trop.
- Elle ne cherche pas vraiment à se mettre en couple et ne vit que pour sa fille, mais si un jour elle rencontre un homme suffisamment gentil et qui n’a aucune arrière-pensée, elle pourrait bien envisager de se marier..
- Elle à sa réputation dans Torikae et vit dans le quartier Anjuu.
- Elle est très adroite de ses mains comme tous les Pokô, ne sait pas cuisiner, mais adore la couture, la poterie et jouer du shamisel en chantant joliement. Elle aime lire et n’est pas si idiote qu’on pourrait le croire.
- Elle a une fâcheuse tendance à collectionner des bibelots sans valeurs et en possède beaucoup trop ce qui créer un certain bazar dans sa maison.
- Elle ne ressemble pas du tout à sa mère physiquement ( à part pour la poitrine ) et est même très jolie. Elle ne fait clairement pas son âge, même pour une ainoko.
- Tsubaki est une courtisane ( comme une geisha mais sans la formation et le maquillage ) et son métier consiste à tenir compagnie à des hommes, à les amuser, à se rendre à des soirées à leur bras. Il est mal vu de venir à ce genre de soirée avec un ou une asservi, alors son statut de libre la place en tant que personne convoitée et demandée. Elle est belle, amusante, légèrement provocante et beaucoup d'hommes s'arrachent ses services depuis les vingt dernières années. Au grès des années, elle a accumuler de nombreux clients, qui lui offrent de multiples cadeaux, des bijoux ou des vêtements. Elle est donc aujourd'hui entièrement indépendante et même si elle ne roule pas sur l'or, peut entièrement se débrouiller seul. Il lui arrive d’accorder ses faveurs à des clients qu'elle connait bien, mais c’est elle qui choisit.


Liens du Personnage

Sakura Pokô ▬ PNJ
>> Fille - PNJ
Sakura est toute sa vie. Elle adore sa fille, même si c’est plus souvent la jeune fille qui prend soin de Tsubaki que l’inverse. Elle a travaillé dur toute sa vie pour pouvoir lui offrir une enfance à peu près normale loin de l’influence de sa grand-mère Tampopo et du quartier Tsumi. Elle vient lui rendre visite presque tous les jours pour boire et parler en langage des signes avec elle. Elle la couvre de câlins, d’attentions et montre les crocs dès qu’un homme approche trop de sa fille chérie. Elle est contente que sa fille soit domestique chez Momiji Meiroo car c’est un homme juste qui la traite avec égard.
>> Mère - PJ
La relation avec sa mère a toujours été un peu compliquée, teintée d’un amour indicible et d’une colère sourde. Elle l’aime autant qu’elle la hait, car Tampopo n’a pas été très présente ni impliquée dans sa vie jusqu’à ses douze ans. Elle sait que sa mère a eu une enfance difficile et que la malédiction de Kage a été un véritable fardeau. De plus le don de Tsubaki n’a pas aidé sa mère à être proche d’elle, car elle avait souvent peur qu’elle lui broie les os en faisant un câlin. C’est vers ses douze ans que Tampopo a finalement réussit à se mettre ses démons de côté pour l’élever au sein du clan des Pokô. Elle lui à apprit à canaliser ses dons, à se battre, à se méfier des hommes, à tenir l’alcool et une complicité est née entre elles. Aujourd’hui elles s’entendent comme larron en foire, même si Tampopo n’approuve pas son travail, et boivent régulièrement ensemble et s’amuse à faire tourner Sakura en bourrique. Tsubaki est au courant des affaires de sa mère et ne les approuve pas tellement, d'ailleurs elle fait tout pour ne pas y être lié, mais le premier qui dit du mal sur sa mère se retrouve bien souvent avec des dents cassées.
Yoirou Inren ▬ Prédéfini Libre
>> Père
Si sa mère n’a pas été très présente pendant son enfance, son père l’a été encore moins. Considéré comme une erreur de jeunesse, il aura fallu attendre de longues années avant de le voir s’impliquer. Ne voulant pas que sa fille baigne dans ses histoires, Yoirou a toujours préféré rester dans son monde, il a toujours toutefois veillée à ce que financièrement elle ne manque de rien. Tsubaki a toujours refusé son aide, ce que Yoirou à comprit et à laisser la jeune femme se débrouiller tout en gardant un œil sur elle. Quand Tsubaki à fait le choix de devenir courtisane, Yoirou s’est vivement opposé, mais sa fille l’a remis à sa place en lui disant qu’il n’avait pas son mot à dire sur son avenir. Même si ils ne se parlent pas beaucoup, leur ressemblance physique est assez flagrante, Tsubaki à d’ailleurs toujours trouvé étrange que sa mère qui n’est pas vraiment belle est réussis à séduire un homme aussi beau et androgyne que Yoirou. Elle sait de qui elle tient sa beauté et est souvent un peu impressionné par le physique délicat de son père. Elle aime beaucoup son sens de l’esthétisme et apprécie qu’il lui fasse faire ses kimonos, c’est d’ailleurs le seul cadeau qu’elle accepte venant de sa part. Depuis la naissance de Sakura, leur relation se sont améliorées et ils se fréquentent de temps à autre, appréciant au final le caractère jovial de son père,. Elle s’est même mit à l’appeler « Papa ».
>> Famille
Tsubaki à été élevé par le clan Pokô, même si sa mère en a été renié et qu'elles n'ont plus le droit d'y vivre ni d'y travailler, le clan reste un soutien indéfectible. Ils ont toujours été là pour s'occuper de Tsubaki quand Tampopo était absente et quand enfin sa mère prit sa fille sous son aile, ils ont toujours veillé à ce que la raton-laveur fasse son "métier" de maman correctement. Ne pouvant pas travailler avec les siens, Tsubaki à dû rapidement devenir autonome et si au départ avec sa grossesse et son métier de courtisane qui ne rapportait pas beaucoup, elle à dû compter sur le Clan qui s'est occupé de Sakura pendant ses absences et lui fournissait de la nourriture et des habits. Refusant l'aide de Yoirou, même si elle savait qu'elle pouvait compter sur lui, elle à vécu quelques années à Tsumi, proche de chez sa mère pour s'en sortir et dés que les clients se font fait plus nombreux, à reprit sa fille sous son bras et s'est installé seule pour l'élever en tout quiétude. Elle rend visite très régulièrement au Clan et leur est redevable à jamais.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 10.07.16 11:08
http://www.zupimages.net/up/16/20/ea9x.bmp
Yume Ikaku ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : An 20  ( 25 ans)
Genre : Masculin (♂)
Race : Hybride Narval.
Métier :Juge et au besoin : médiateur après des ambassadeurs humains.
Dons : aux choix..
Choix d'Avatars ▬ Narsus (Arslan Senki)
Avatar 01 - Avatar 02- Avatar 0.3- Avatar 04


Biographie
Premier petit fils  de Akuma Yume (frère du deuxième chef de famille), il a été élevé dans la possibilité de reprendre la tête des Yume.
Sa mère a toujours eu des envies de puissance. Cette-dernière "encourage" d'ailleurs son fils à essayer de prendre la place du chef actuel.  Chef que le jeune homme trouve faible et mal préparer.
Élever à la dure, il a la possibilité de se défendre seul. Mais il veille toujours à paraitre plus faible, presque fragile à la vue de tous.

Le jeune homme est quelqu’un qui parait doux et chaleureux. Il écoute toujours les autres avec soin. Attention il a tendance à avoir des amis un peu partout, des amis qui sont en fait des informateurs. Le jeune homme adore savoir.
Intègre et intelligent, il a toujours suivit un chemin tout tracer. Il aime le pouvoir que lui donne son statut de juge. Il adore aussi parler aux humains, même si au fond de lui il les considère comme des moins que rien.

Mais attention Ikaku est…un menteur, un comédien. Il déteste profondément les biens pensant, ceux qui attendent que le monde change sans rien faire. Pour se retrouver à la tête du clan il est capable de bien des choses. Même de faire tuer le chef actuel. Pour l’instant il essaie surtout de faire chuter, par d'autres moyens, le jeune hermaphrodite.

Il se défoule souvent sur ces esclaves.  En priver il montre tout son sadisme. Attention rien de sanglant c’est plus insidieux.


Liens du Personnage

Aï Yume ▬ Prédéfini Pris
>> Cible a détruire.
Aï ? Il le déteste ! Il le trouve immature, idiot et sans relief. Une poupée qu’il faut manipuler. Ce qu’il essaie de faire pour l’instant. Essayant de le conseiller. Il déteste le jeune homme et pourtant dans un sens : il le protège. Il a l’impression, des fois, que le jeune chef va se briser. Ce qui le fait sourire et le blesse à la fois. Aaaah...que de sentiments troublent ! C'est parfois bien ennuyeux.

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 10.07.16 12:14
Image Présentation 600*200
Ajimasuta Konomi ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : -25 (75 ans)
Genre : Féminin (♀)
Race : Lapin bleu de Beveren (dit aussi "bleu himérien")
Métier : Chef de la famille Ajimasuta, propriétaire du Gochiso
Dons : au choix
Choix d'Avatars
Avatar 01


Biographie
Konomi est la chef de la famille Ajimasuta, même si elle a comprit très tôt que ce rôle ne lui donnerait jamais une grande influence dans la société ainoko, ce qui lui convient très bien au final.

Elle a prit très jeune la direction de la famille d’une patte de fer et c’est elle qui a suivit la politique actuelle, notamment la préservation du sang léporidé à tout prix mais aussi le secret de leurs façons de faire, les seuls moyens pour elle de conserver une identité forte pour sa famille. Lorsque la guerre prit fin et que les humains commencèrent à arriver sur l’île, ce fut elle qui fit le nécessaire pour intégrer les différentes traditions culinaires du monde au registre de la famille, cimentant pour de bon le talent des Ajimasuta.

Même si depuis, plusieurs membres de sa famille la surpasse derrière les fourneaux, elle demeure tout de même une cuisinière capable de vous faire rêver, même si la gestion de sa famille et du grand restaurant fait qu’elle passe plus de temps derrière un bureau qu’autre chose.

Même si elle n’a pas de pouvoirs direct, elle a tout de même de bonnes relations avec de nombreuses personnes influentes.


Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 01.10.16 15:20
Image Présentation 600*200
Mayu et Mio Suigyoku ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : an 12 (38 ans)
Genre :
Race : Tigresse Krigare (tigre de Sibérie)
Métier : Enquêtrice pour le Kitai
Dons :
Synchronisation télépathique : bien qu’elles soient fausses jumelles, ce pouvoir commun explique peut-être leur symbiose. Leurs esprits sont en contact permanent, même si elles restent deux entités indépendantes, elles peuvent tout partager et tout échanger, synchroniser leurs esprits pour se comprendre instantanément.

Le second don de chacune est au choix.
Choix d'Avatars
Avatar 01 - Avatar 02


Biographie
Mayu (peau claire) et Mio (peau foncée) sont deux étranges personnes, extrêmement fusionnelles et complètement inséparables, mais personne ne sait si leur lien télépathique vient de là ou si au contraire c’est lui qui l’a induit. Car les deux jeunes femmes sont fausses jumelles comme leurs physiques le laissent voir.

Cependant, elles sont encore plus collées l’une à l’autre que de vraies jumelles, il est d’ailleurs impossible de les séparer, cela se traduisant par de très violentes crises d’angoisse qui dégénèrent facilement, les deux femmes n’ayant alors en tête que de se retrouver.

Cependant, aussi fusionnelles soient-elles, elles restent deux personnes avec un caractère propre. Mayu est la dominante du duo et Mio celle qui est un peu plus réservée. Les deux femmes sont très libres, sans aucune gêne, sans véritables limites et sont capables de tout ou presque pour obtenir ce qu’elles veulent.

Elles sont très intelligentes et travaillent comme enquêtrices pour le Kitai où elles ont réputation d’être des « fouilles-merdes très efficaces ».

Ce sont les petites sœurs de Kiba, qu’elles ont perdue de vue depuis leur petite enfance mais qu’elles souhaitent retrouver.


Liens du Personnage

>> Grand frère !
Kiba est leur grand frère, elles l’ont perdu de vue quand leurs parents se sont séparés et ne savent rien de lui car il a vécu longtemps dans la nature. Cependant, elle connaisse sa particularité capilaire et commence à enquêter sur celui qu’on appelle le « fauve d’émeraude ». Mais elles-mêmes ne savent pas ce qu’elles feront quand elles l’auront retrouvé.

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 01.10.16 15:38
Image Présentation 600*200
Noriko Ankoku ▬ Réservé

Informations
Année de Naissance : An 30 ( 20 ans).
Genre : Féminin (♀)
Race : Mouton nez noir ou une race de chèvre
Métier : Au choix
Dons : au choix.
Choix d'Avatars ▬ Tabe Koji
(possibilité de changer l'avatar, mais garder la peau bronzée)
Avatar 01 - Avatar 02- Avatar 03


Biographie
♥ Elle est née d'un " viol" c'est à dire que son père et sa mère étaient mariés mais celle-ci se faisait battre et ne désirait plus vraiment son mari.
♥ Elle était la chouchoute de son père, qui la couvrait de cadeau. Son père était d'un racial de Bouc.
♥ Elle a vu le cadavre de son père, et sa mère couverte de sang. Celle-ci à tuer son mari en l'ayant trouver en train de violer sa fille aînée (Sa sœur avait 15 ans à l'époque)
♥ La jeune femme en a été choquée et depuis ce jour-là elle déteste sa mère et sa sœur. Elle les considère comme des menteuses et des meurtrières. Dans son esprit elles sont coupables d'avoir prévus la mort de son père. Elle les a totalement reniée.
♥ Elle avait seulement 10 ans et elle fut adoptée par le frère de son grand-père. Bref par la famille Ankoku, une branche secondaire.
♥ On lui donne une éducation de petite fille gâtée. Elle apprit à tenir une maison, à servir un mari. Et elle adorait cela ! Elle ne voulait absolument pas devenir comme sa mère et travailler dans la laine. Pourtant elle a un certain savoir dans la broderie.
♥ Aujourd'hui elle est une petite princesse, parfaitement à l'aise dans la haute société. Séduisante, allumeuse, enfant gâtée elle désire plus que tout épouser un homme puissant.

► Elle louche un peu sur Takamori... Mais attention elle n'en est pas du tout amoureuse, non elle sait parfaitement que même s'il la choisit comme épouse : cela ne risque pas d'être un mariage d'amour. Mais bon tant qu'elle porte le futur chef de la famille, cela lui plait bien. Cette idée lui a été mise dans la tête pas sa famille, qui l'on formée pour essayer de monter dans la hiérarchie. Elle est persuadé que la misogynie de son chef n'est que de la timidité envers les femmes.

♣ Niveau caractère la jeune femme est un peu colérique, hautaine. Elle a un caractère assez bien affirmé, mais elle le cache envers ceux qui sont plus haut placé qu'elle. Séductrice elle n'a pas peur de mettre son corps en avant. Elle est un peu sadique avec ses esclaves surtout les humains.


Liens du Personnage

>> Mère reniée
Si Momoka adore toujours sa fille, ce n'est pas la même chose pour Noriko qui déteste sa mère. Si elle la croisait dans la rue elle l'ignorerait certainement.  Même si tout au fond d'elle, elle sent qu'il lui manque quelque chose.
>> Futur mari ?
Cet homme elle l'admire. Elle le trouve magnifique. Elle aime qu'il ait une aussi haute place dans la société. Si elle le désire ce n'est pas pour l'homme mais pour la place qu'il pourrait lui donner dans la société. Être la femme d'un chef de famille serait des plus plaisant...

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 11.12.16 13:23
Image Présentation 600*200
Jigoku Fukushuu ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : 96 ans (né en -46).
Genre :
Race : Chimère monstrueuse ou chimère commune (poisson abyssal)
Métier : Chef de la famille Jigoku, métier au choix
Dons : 2 au choix.
Choix d'Avatars
Mink - Dramatical Murder
Avatar 1 Avatar 2


Biographie
Fukushuu (vengeance) Jigoku (enfers du Taiyotsuki) est l’actuel chef de la famille Jigoku. Petit clan qui aspirait à faire partie des Grandes Familles dirigeantes. C’est un homme dur, rancunier, terriblement intelligent et retors, parfois cruel. S’il n’aime pas la violence physique, il pratique en revanche souvent la torture psychologique pour parvenir à ses fins. Il décèle assez facilement les faiblesses de ses ennemis comme de ses alliés pour faire pression sur eux. Les ambitions de Fukushuu le poussent vers la grandeur et le pouvoir. Tant pis si cela lui prendra des années, il a juré de faire payer l’humiliation de son clan aux Grandes Familles et de reprendre la place qui est dû aux Jigoku depuis la fin de la guerre contre les humains : à la table du conseil. Pour plus de détails sur la famille Jigoku, regardez dans les Familles ainokos spécifiques !

Sa vie en bref :
Il nait avant la guerre contre les humains et entretient une liaison platonique avec Fujimi Kokonoka (aujourd’hui Rengu Kokuren).
Il déteste son oncle (alors chef des Jigoku) et va aider son père à le renverser après la guerre contre les humains. Fujimi le quitte pour épouser le futur Chef Kakon.
Le père de Fukushuu devient chef de clan pour de longues années et donne naissance à un autre fils, qu’il considère comme son préféré et délaisse Fukushuu.
Fukushuu devient un asservi pour avoir trempé dans des affaires louches et s'être fait prendre en flagrant délit. Tout le clan lui tourne le dos et le désavoue publiquement.
Il est envoyé aux mines mais va réussir, quelques années plus tard et grâce à ses alliés, à retourner les preuves contre lui contre son frère. Il regagne sa liberté.
Son frère est accusé à sa place et mourra peu après son jugement dans des circonstances non élucidées.
Son père meurt peu de temps après et Fuksuhuu devient Chef de Clan à son tour.
Ayant découvert que sa liaison passagère avec Enkatsu Shikai a donné naissance à un fils, il tue le tuteur d’Akari et récupère le garçon quelques semaines plus tard à un orphelinat de Motenashi pour l’élever lui-même, malgré les traditions de la famille. Il compte faire d’Akari l’héritier parfait.
Mais Akari découvre la vérité sur la mort de son tuteur Onjin Shikai et s’enfuit en brûlant la maison que Fukushuu possède dans Tsumi.


Liens du Personnage

>> Son héritier
Akari est à la fois sa plus grande réussite et une terrible épine dans le pied des Jigoku. Il est son fils biologique (même si le garçon l’ignore), l’instrument de sa vengeance contre les Grandes Familles, l’outil parfait pour tuer et servir. Pourtant, Akari lui a échappé. Il est prêt à remuer ciel et terre pour le retrouver. Pas parce qu’il l’aime. Mais parce qu’il lui appartient. Le jeune caracara est sa création, sa propriété. Fukushuu est convaincu que le garçon n’est rien sans lui. Mais s’il ne remet pas la main sur son fils très vite, les autres Jigoku menace de tuer celui-ci. Car Akari sait beaucoup trop de choses sur la famille très secrète des Jigoku.
>> Ancien amour
Bien avant la guerre, lorsque les deux étaient des adolescents et jeunes adultes, ils se rapprochèrent. Fukushuu et Rengu semblaient plus ou moins les mêmes, l'un comprenait l'autre, les deux bien ambitieux. C'était une amourette, malgré les désaccords des familles respectives. Puis, Rengu s'éloigna tout simplement de Fukushuu qui ne sut la raison. Si l'amertume était présente, elle devint rancune en l'an 00. Car la Grande-Prêtresse aurait été de ceux ayant poussé la famille Jigoku dans les bas-fonds, avec comme tirade parfaitement retenue par le chef des Jigoku : "Il me débecte". Leur relation positive se dégrada, et Rengu observe désormais de loin les agissements de Fukushuu qu'elle ne sait que trop ambitieux et capable du pire comme du meilleur pour sa famille. Quant à Fukushuu, la rancune reste tenace. Ce qu'il ne sait pas, c'est que Rengu n'a jamais dit ces mots, et n'a jamais participé à l'éloignement de la famille Jigoku du pouvoir. Mais ça, c'est une autre histoire.

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Prédéfinis Ainokos Libres 07.01.17 19:31
Image Présentation 600*200
Lord McGarden ▬ Libre

Informations
Année de Naissance : Inconnue.
Genre : Masculin (♂)
Race : Mouche Tsé-Tsé
Métier : Propriétaire du Manoir Sengetsu
Dons : Au Choix.
Choix d'Avatars
Avatar 01 - Avatar 02 - Avatar 03


Biographie
Lord McGarden, comme il se fait appeler, est un ainoko relativement énigmatique. Il serait natif d'une branche lointaine des Hikari, mais n'ayant jamais affirmé ou infirmé ce fait, c'est encore un secret bien gardé. La famille Hikari elle-même n'ayant jamais révélé la vérité sur ce sujet. Il se murmure qu'il est un courtier en informations de la famille...mais rien n'est vraiment sûr.
Naissance mystérieuse, son vrai nom le demeure aussi, de même que son âge. Néanmoins, lorsqu'il apparut au gré du jour avec son projet de Manoir, il fit grand bruit.

Son manoir est de construction himérienne. Il est complètement fan de leur mode de vie, exception de leur culte qu'il juge "ennuyant" et "réducteur". L'endroit ne tarit ni de confort, ni de luxe. Et si le propriétaire des lieux vit au dernier étage de sa mansion...Il rentabilise grandement les lieux. Car il loue sa demeure pour de grand Bal. Des soirées pour les gens qui ont les moyens de privatiser cet imposant manoir. Service de traiteur, et de musique, ainsi que les domestiques, les linges, les chambres : tout est louable en sa demeure ! Mais s'il permet à d'autres de faire leurs fêtes chez lui, il n'en reste pas moins Le nom associé à une soirée réussie et pleine de mystères.

Monsieur est réputé pour faire parmi les plus belles et les plus attrayantes des soirées privées. Son côté mystérieux et facétieux dissimule donc un établissement de luxe...où de nombreux vices et travers viennent parfois se glisser dans la somptuosité du décor. Car si certaines soirées sont tout ce qu'il y a de plus pimpantes, faisant découvrir des artistes étrangers ou locaux époustouflant : d'autres soirées se font bien plus sanglante, malsaine, sexuelle aussi. Cela dépend seulement des envies et des humeurs de ce grand lunatique !

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
Prédéfinis Ainokos Libres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» confirmation de lutteurs libres
» Suggestion personnages prédéfinis
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires :: Identités Disponibles-
Sauter vers: