Cultes Humains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires :: Univers Étendu
(#) Sujet: Cultes Humains 07.01.17 11:18
Le Culte de Deus

Le grand empire d’Himero étant la plus grande nation humaine et donc, la plus peuplée, sa religion est par conséquent la plus pratiqué.

Le culte de Deus est une religion monothéiste tournant autour de la vénération d’une entité omnisciente, omniprésente et omnipotente, Deus, le grand seigneur de la lumière éternelle.

Même si dans les faits, beaucoup doutes de cette définition en dehors d’Himero. C'est notamment la vision de son Eglise qui dit "Moins il agit, plus il est présent" qui rend les pays voisins sceptiques. Certains murmurent même qu’il ne s’agit qu’un puissant esprit de lumière trop déifié, voir même qu’il n’existe pas. Mais il faut dire que les actions des divinités ainokos ont changés pas mal de mentalités depuis l'an 00.

Deus est présenté par son Église comme un dieu de paix, de compassion, d’amour et de miséricorde, attendant de ses fidèles qu’ils mènent une vie pure. Aux vertueux est promis un monde meilleur après la mort et aux fautifs des tourments sans nom. Les esprits de la lumière et du ciel seraient ses serviteurs et messagers, les esprits de l’ombre et de la terre, les monstres chargés de dévoyer les âmes des fidèles.

Deus est supposé se manifester par le biais de miracles et autres interventions divines, tout comme il peut bénir certaines personnes pour en faire des saints, ses agents sur le monde, investis de pouvoirs extraordinaires. Mais dans une société où la magie est omniprésente, il est parfois bien difficile de faire la part des choses.

Les détracteurs du culte disent que puisque l’Église parle au nom de Deus, il est facile de lui faire dire ce qu’on veut et que la plupart des Saints ne sont que des charlatans très malins, voir des manipulations de l’Église. Après tout, c’est elle la seule habilité à pouvoir dire qui est un(e) Saint(e).

Techniquement parlant, remonter aux origines du culte de Deus est très compliqué, l’Église prétend qu’il n’y a pas assez d’archives écrites de l’époque où le grand seigneur de lumière s’adressa à ses fidèles. Une nouvelle fois, les septiques iront dire qu’elle garde jalousement toutes les informations qui pourraient être compromettante pour elle.

Étant antérieur à la fondation de l’Empire, c’est bien évidemment une religion d’état, la seule autorisée pour les sujets. Au fil des siècles, Empereurs et Impératrices furent couronnés par la grâce de Deus et la famille impériale est supposée régner sur les terres d’Himero en son nom.

L’Église du culte de Deus est donc une institution très puissante qu’il ne vaut mieux pas se mettre à dos. Elle obtient une part de tous les impôts prélevés et est la seule institution apte à s’occuper des mariages, des héritages et des funérailles. Même si officiellement, elle ne s’occupe que du bien-être spirituel des habitants et ne se mêle pas de politique, dans la pratique, c’est bien sûr l’inverse et il est mauvais d’ignorer les avis qu’elle peut émettre à la classe dirigeante.

Le culte de Deus est très puritain et transmet comme valeur que la sexualité est un acte réservé uniquement à la procréation, que les femmes doivent être vierges jusqu’au mariage et que tout acte sexuel en dehors de ce dernier est complètement immoral. Ce qui provoque bien souvent un choc culturel assez violent pour les pauvres himériens fraichement débarqués sur Migoto.

Malgré son puritanisme, le culte de Deus est mixte. Hommes et femmes peuvent servir en religion sur les mêmes degrés, ce qui est un fait plutôt paradoxal dans la société himérienne normalement assez misogyne. Après, il est un petit peu plus compliqué pour une femme d’accéder aux postes hauts placés mais cela s’est déjà vu. Cependant, les ecclésiastiques se regroupent par genre et ne se mélangent pas. Moines et Moniales vivent dans des monastères séparés et sans contact. Quand aux divers temples de Deus, ils sont tenus exclusivement par des hommes ou des femmes mais jamais les deux en même temps.

L’Église de Deus est une organisation tentaculaire avec une hiérarchie complexe pleine d’ordres et de sous-ordres.

Le plus haut poste atteignable est celui d’Archiprêtre ou d’Archiprêtresse, qui forment le conseil supérieur. Ce sont eux qui se partagent le pouvoir spirituel dans l’Empire, région par région. Ce sont aussi eux qui se regroupent pour élire l’Investi, le chef de leur Église et le représentant de Deus sur le monde.

L’Investi peut être un homme ou une femme, même s’il fut plus souvent masculin. L’Investi est élu à vie ou si le conseil supérieur estime qu’il ne peut plus assurer son service.

Si dans les basses couches de l’Église, on trouve beaucoup d’hommes et de femmes motivés par une foi sincère, plus on monte dans la hiérarchie moins c’est le cas. Les ecclésiastiques de hauts rangs sont souvent des gens motivés par le pouvoir et nombreux sont ceux qui, à travers les siècles, n’ont pas été immaculés. L’Église a très souvent étouffé des scandales incluant des enfants bâtards d’ecclésiastiques de haut rang.

D’ailleurs, le clergé de haut-rang est souvent composés de personne issues de la noblesse, souvent les seconds ou troisièmes enfants, pas en ligne pour hériter et trop mauvais pour les métiers des armes, de la magie ou de la politique. Sans compter qu’il est toujours bien vu pour une famille noble « d’offrir » un enfant à l’Église.

Corpus Lumen

Il existe une autre force, interne au Culte, Corpus Lumen. Il faut comprendre qu'il s'agit d'une force, travaillant conjointement avec les armées, pour trouver et punir de façon approprié ceux qui blasphème Deus, ou encore, cherche à porter le doute sur la Foi des Fidèles. Voir, à remettre en question les enseignements de l'Église. Ils peuvent aussi faire les rapports aux hauts placés de l'Église pour transmettre des faits qui peuvent amener à être déclamé en Miracles.

Depuis l'investiture d'Ethan IV, ce groupe inquisitorial croit en puissance.
Une bonne partie des financements impériaux lui étant fait don. Les dévots, s'ils subissaient de lourdes amendes voir des emprisonnements en "Lieu Saint" pour se voir "enseigner" la doctrine, sont désormais envoyé sur Migoto pour une partie d'entre eux.

A noter qu'il y a très rarement eu cas d'exécution de dévots par les Corpus Lumen !
Ces-dernières ont plus lieu dans les campagnes arriérés, par les villageois eux-même d'ailleurs. Après tout, la magie permet moult manipulation pour remettre une personne dans "le droit chemin". L'adage des gens de cet ordre est, évidemment, de remettre toute brebis égarée dans le droit chemin. Même si les "Lieux Saints" chargé de l'enseignement cache généralement des experts en magie spirituel, chargé de supprimer toutes pensées contrevenantes. La Foi est l'Unité.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Cultes Humains 07.01.17 11:19
Le Druidisme

Le druidisme est une notion quelque peu complexe qui n’a de sens que dans le pays humain de Tyr Hynafol. Le druidisme représente aussi bien le pouvoir politique que religieux car dans les fait, le grand pays de l’ouest n’est ni plus ni moins qu’une théocratie.

Le druidisme est de base une religion se basant sur la vénération de la nature et des esprits. Pour les druides, la divinité est en toute chose vivante, aussi bien les animaux (dont l’humain) que les végétaux. Les druides sont donc très attachés à la protection de la nature et à la juste utilisation de ses bienfaits. Le druidisme s’appuie aussi sur l’interaction avec les esprits de la nature et la magie des druides peut parfois ressembler autant à des sorts qu'à des prières adressées aux esprits.

Certains druides considèrent même les divinités ainokos comme des esprits très puissants et spécifiques à l’île de Migoto.

La magie des druides est donc tournée surtout vers l’animisme et tout ce qui touche de près ou de loin au contrôle de la faune et de la flore. Ils sont très doués en magie animique mais se défendent dans la plupart des autres domaines magiques.

Vu que les anciens druides n’avaient pas de traditions écrites, il est difficile de cerner l’origine exacte du druidisme. Certains pensent que cette culture est très ancienne et serait même antérieure au culte de Deus.

C’est d’ailleurs la montée en puissance du culte de cette divinité de lumière qui poussa jadis de nombreuses personnes refusant cette religion à quitter les anciennes terres himériennes pour s’exiler loin à l’ouest sur le continent Hynafol. Terres dont ils absorbèrent les croyances de la population locale pour créer le druidisme moderne.

Le druidisme est bien évidemment une religion d’état, surtout parce que la religion… est l’état.

Les druides sont les dirigeants de Tyr Hynafol même si cette définition n’est pas tout à fait exacte. En fait, le pays n’est pas uni à proprement parler, il s’agit en fait d’une alliance de cités-états se partageant les terres. Le druidisme encourageant la paix et les hynafol partageant une forte culture commune, les liens entre cités sont forts eux aussi et le pays donne un sentiment d’unité aux étrangers.

Les druides dirigent les territoires en formant des Conseils, lesquelles se répartissent ensuite les tâches de gouvernance entre les membres les composant.

Les druides tiennent donc de très nombreux rôles, dirigeants politiques, prêtres, mages, philosophes, théologiens, historiens. En Hynafol, ils sont donc tout puissants et extrêmement respectés. Ils peuvent être hommes ou femmes sans distinction.

Il n’est pas facile de devenir druide, le titre n’est pas héréditaire. Le seul moyen de le devenir, c’est de devenir l’apprenti d’un autre druide. Chaque druide est libre de proposer des épreuves pour choisir un apprenti quand bon lui semble. Il s’agit en général d’épreuves complexes, chaque druide testant de nombreuses aptitudes chez les différents candidats ainsi que leur foi.

Depuis la fin de la guerre et l’ouverture des échanges avec Migoto, le statut des druides, les protégeant de tout envoi sur l’île, a attiré de plus en plus de candidats à la foi douteuse, souhaitant se mettre à l’abri. D’un commun accord, les druides ont alors choisi de durcir les épreuves et surtout, de menacer d’envoyer sur l’île tous les candidats qui échoueraient.

Dans la pratique, cela n’est pas systématique mais fut suffisamment appliqué en une quarantaine d’année pour servir d’épouvantail efficace et s’assurer que seuls des candidats sincères se présenteraient aux épreuves de sélection.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
Cultes Humains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Répliques cultes...
» Les répliques cultes du cinéma... Test...
» ▬ Liste des pouvoirs - humains -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires :: Univers Étendu-
Sauter vers: