Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 11.04.16 2:30
Image Présentation 600*200
 Akihito ''Suzaku'' Honō  

Informations
Année de Naissance : An -7. (57ans) (et toute mes dents !)
Genre : (Vous pouvez venir vérifier les filles !)
Race : Hybride Cardinal (regardez la beauté du plumage ! )

Statut : Libre (mouais, enfin presque ...)
Métier : Ancien jongleur de rue, saltimbanque, désormais grand prêtre de Tsuku (ce qui revient à peu de chose près au même job, sauf qu'on s'occupe des morts en sup et d'un petit renard capricieux et instable ! )
Don(s) :

Repli ailé : Il arrive à ''rentrer'' ses ailes dans son dos, lui permettait de les cacher et de les protéger, cela a tendance par contre à lui faire mal s'il le fait trop souvent en une journée.

Vitalité exacerbée : Il pète littéralement toujours le feu. Il semble toujours en forme, même en ayant pas dormi depuis des jours. Il semble toujours avoir de l'énergie à revendre, la fatigue et la faiblesse étant des mots qu'il ne connaît guère. Parfois, on n'arrive plus à l'arrêter, quoi qu'on dise, et cela affecte aussi son système de santé, qui combat bien mieux les maladie.

Don divin : Pyrokinésie vitale : Tsuku lui a donné le don de matérialiser son énergie vitale débordante  au dehors de son corps et autour de lui sous la forme de l'élément de son dieu. Il s'en sert de diverses façon, celle que tous connaissent consiste à en entourer ses ailes pour leur donner l'aspect d'ailes enflammée. Il peut leur donner des formes, en changer légèrement la température en montant au maximum à la chaleur d'un feu d'un brasier (et peut aussi créer du feu qui ne brûle pas, à température ambiante), la couleur, et les animer légèrement. Cela lui sert énormément pour les spectacles et les distractions pour calmer son dieu.
Cependant, comme cela puisse directement dans son énergie pure, il a comme limite ses propres forces et il a une tendance à manger de manière gargantuesque … oui, faut bien alimenter le brasier … s'il abuse, au bout d'un moment après celui-ci, en plus d'une grande fatigue ressenti, il tombe littéralement par terre et selon l'abus peut se retrouver à dormir quelques heures, un jours, deux, trois … tout dépends de l'abus qu'il a fait …


Psychologie & Physionomie



Entre avant, entre mon ancienne vie et maintenant, on peut dire que j'ai bien changé.
Du jeune homme habillé de peu et de couleur pour attirer le public, jamais impeccable, toujours bancale, je suis passé d'un homme à la stature bien plus imposante, plus posé, plus … enfin respirant d'une stature qui m'était inconnu avant. J'ai toujours été grand, presque un mètre quatre-vingt quinze et je fais souvent levé les têtes de mes interlocuteurs, ce qui a tendance à me tordre le cou (après une soirée à discuter avec un milliard de personne, je vous dis pas mon état …) plutôt large d'épaule, plus musclé qu'autrefois (oui, bouffer à sa faim, ça aide à gagner en carrure) j'impressionne assez souvent.
Mes tenues d'avant, d'artiste de rue ont été troqué par des tenus plus nobles, plus traditionnel mais toujours coloré, sans être à outrance … mais souvent à dominantes rouge, ocre et marron. Seul chose qui ne change pas : que ce soit un minimum pratique pour tout, que je ne sois pas handicapé. Pour les spectacles par contre, presque quoi qu'il arrive, je suis torse nu … nan mais oh, ça coute cher les vêtements, et puis, les refaire tous les trois jours …
En plus de la carrure qui attire l’œil, j'ai une chevelure mi longue, rouge sombre qui rayonne au soleil et dans les lueurs des flammes. Ils sont un peu coupé à l'arrache mais ça va avec l'ensemble donc ça reste passable. Parfois, pour des occasions particulières, il m'arrive de les coiffer et tirer en arrière mais bon, c'est pas ce que je préfère.
Un point pourquoi sur lequel je suis un peu plus pointilleux … c'est mon bouc, que je taille plus régulièrement que mes cheveux. Bon, je suis pas non plus à l'entretenir tous les jours mais bon, de temps en temps, ça m'arrive de donner un coup de ciseaux dessus. Ça donne un petit côté sympa et d'après pas mal de monde, ça me va bien.
Mon visage … le menton plutôt affirmé, un nez assez droit et pourtant fin (sans disparaître quand même qui est très harmonieux dans l'ensemble, des yeux qui parfois peuvent être très dur mais qui souvent finissent par devenir rieur, d'une douce lueur presque dorée, entre l'ambre et l'ocre … la lumière semble les faire pétiller.
Je suis plutôt bien mis de ma personne. Beau minois, malgré un air presque un peu sérieux et impressionnant, un corps musclé, sculpté, par des années de rue, de spectacles et quelques années d’entraînement martiaux de mon chef …

Quant à mon mental … Changé, pas réellement, car c'est en renaissant que je me suis retrouvé. Un grand enfant qui sait quand devenir un homme. Je suis une baby-sitter dans un sens, celle d'un dieu de feu prêt à faire péter un volcan s'il n'est pas content … c'est méchamment dit mais parfois, ça m'arrive de le ressentir ainsi, avant de me souvenir de la grandeur de mon dieu et tout ce qu'il m'a apportait. Je dois veiller sur lui, et ainsi sur le monde. Si nous avons besoin de sa salive et de lui, il nous faut le protéger de sa propre colère pour qu'il ne mette le monde à feu et à sang.
Cependant, si j'arrive à être émerveillé, à être drôle, joyeux, riant voir même déconnant dans certains moments, face à mes devoirs, comme devant les familles des défunts qui viennent au temple, je suis on peut plus sérieux. Je ne suis pas bipolaire, j'arrive à m'adapter. Je suis quelqu'un de passe partout car j'ai connu les rues avant d'être dans les petits papiers de mon dieu …
Mais je suis quelqu'un d'honnête. Dès que les circonstance le permettent, j'ai tendance à dire ce que je pense, sans chercher à passer par cinquante mille chemins.
Je suis quelqu'un de protecteur, peut être est-ce pour cela que Tsuku m'a choisi. Ceux que j'aime, qui comptent pour moi, ami ou amie, je pourrais faire des choses insensés pour les protéger.

Mon rôle, même s'il m'arrive à en rire un peu … il me tient plus qu'à cœur. Il est ma raison de vivre désormais. Il m'arrive de profiter encore un peu de la vie, comme autrefois mais mes responsables pèsent sur mes épaules, me rendant plus raisonnable que je ne l'ai été dans ma jeunesse.

Concernant les humains, on ne peut pas dire que je les porte dans mon cœur, car c'est pendant la guerre entre les deux race que ma sœur, seule famille qu'il me restait, à trouver la mort … sans être aussi virulent que certains compatriote, je n'ai jamais eu d'atome crochu avec eux, ne cherchant ni spécialement le contact avec eux, ni à sympathiser. J'ai connu quelques humains malgré tout agréables et cela m'a aidé à ne pas devenir catégorique les concernant …

Biographie



Je suis né sous le nom d'Akihito et je suis revenu à la vie sous le nom de Suzaku des années plus tard …
Enfant du quartier de Tsumi, dans une famille sans prétention qui ne connu que peu la joie, je vécu dès mes premières années seul avec une grande sœur qui fut ma seule attache et mon seul repaire, nos parents étant mort. En parallèle des cours que je pouvais recevoir par les prêtresse de Rika, je passais mon temps dans les rues, pour en découvrir les merveilles, les trésors et les secrets. Ce qui me fascinait, c'était les artistes de rues et le feu. Depuis ma plus tendre enfance … Ma sœur me poussait à cela … à garder cet émerveillement que j'avais pour les spectacle et pour le feu.

Imaginait-elle qu'un jour cette fascination serait un jour si grande ?

Ma sœur était l'être qui comptait le plus à mes yeux d'enfant, je n'avais qu'elle pour me sentir en sécurité, protégé, à l'abri. Elle était dans les rangs des soldats, une membre de la caserne, elle croyait en un monde beau et sans peine pour nous, ou presque. Elle était idéaliste à y repenser mais je l'aimais ...
Enfance douce malgré quelques rudesses … jusqu'à la guerre.

Ma sœur partit, elle ne revint jamais …
Elle fut de celle qui périt dans cette guerre insensé que nous avait déclaré les humains, une de celle qui nous avait participé pour nous offrir la victoire ... et je n'étais plus qu'un gamin qui devait s'en sortir, du haut de mes 7 ans... un lointain parent voulu prendre ce rôle mais je rejoignis une troupe de théâtre et amusement pour au final en partir quelques années plus tard et ne vivre que de mes spectacles de jonglages, mais pyrotechnique. Lorsque j'étais jeune, peut être qu'on me donnait des piécettes pour ma candeur et ma détresse mais plus je grandissais, plus je devenais performant. J'alliais la danse à mon habileté à jongler, des instrument que je créais moi même, balle, baton, bolas, éventails et j'en passe, mélangeant des mixtures ou matériaux divers pour faire apparaître des étincelles, des couleurs improbables … j'étais le roi des flammes en ce temps …

J'étais l'oiseau de feu des nuits de Migoto. Je ne me produisais que dans les rues, jamais en salle, jamais sur demande, jamais pour des occasions particulières, seulement que je le voulais, j'étais libre, du moins, c'était ce que je croyais encore à cette époque. Je me sentais libre pour oublier la tristesse réelle de mon enfance …
Pendant des années, je ne fus qu'un saltimbanque qui n'avait ni famille ni attache, juste un public … pourquoi cela changeait … un autre appel se fit sentir. Un appel qui fut déclencher par une conversation que j'eus un jours avec un homme dans un bar, alors que je commençais à sombrer. Un prêtre. J'étais, comme nombre d'habitants de la ville, croyant sans être fourré à des temples tous les jours. Mais des heures de conversations, et qui se répétèrent plusieurs fois me prirent mon sommeil et ce qu'il restait de ma tranquillité mentale.
L'appel devenait plus fort au fil de jours, des mois. Par des pressentiments, des rêves que je faisais parfois, après tout, depuis ma naissance, j'étais presque enfant du feu, pourquoi avais-je attendu mes 35ans pour m'en rendre compte …
Cette année là, lorsque l'étincelle de l'artiste avait commencé son déclin, celle de la foi reprit le flambeau et les deux se mirent à flamboyer plus fort encore. Si je fus prêtre servant au tout début, je réussi vite à trouver ma place dans ce temple et à en devenir un prêtre reconnu. Et je me sentais à ma place.

Ce moment de sérénité dura pendant quelques années et la veille de mes 40ans, une tragédie arriva, attendue depuis peu mais tout aussi redouté, le Grand Prêtre de l'époque mourut...
La maladie avait fait son apparition depuis quelques temps et il s'éteignit, dans son lit, aussi paisiblement que l'on pouvait le faire. Une cérémonie extraordinaire fut faite en son nom, et les danses de cette nuit là furent gravées dans ma mémoire à jamais.
Mais il nous avait quitté et le dieu du Volcan s'agitait, il nous fallait un nouveau gardien.
Ils furent au début nombreux ceux qui voulaient prétendre à ce titre mais beaucoup se désistèrent, en entendant les cris de ceux qui furent consumé par le dieu … ils étaient plusieurs déjà à s'être présenter et à avoir été réduit en cendre.
Bientôt ce fut mon tour et sans la moindre hésitation, je me présentais au milieu des flammes, mes ailes grandes ouverte dans le dos, me présentant à lui tout entier. Entrer dans le culte m'avait permit de retrouver un but, malgré la peine et la tristesse, malgré une chute qui se profilait à l'horizon. Je ne savais si j'étais digne de lui, mais je voulais me présenter à lui, et montrer toute la passion que j'éprouvais dans un sens pour ce dieu en colère que nous devions sans cesse distraire et apaiser, comme un enfant sur lequel nous devions veiller.
Je crois que jamais, je ne me sentais aussi apaisé. Mon corps tout entier était empli d'une quiétude qui ne m'était pas familière alors que le feu m'avait envahi. Mes ailes semblaient brûlée et pourtant, il n'en était rien. C'était juste infiniment intense. Je ne savais dire si je ressentais réellement la brûlure du feu mais je dirais bien que non. J'étais juste complètement investi par celui ci … je me sentais libéré de tant de chose … Quelle ironie, que lui, le dieu enfermé me libère tout entier. Je ne poussais aucun cri, ma bouche était entrouverte mais il n'y avait aucun son qui en entrait … je m'étais très légèrement élevé dans les flammes, d'un mouvement léger des ailes, restant en suspens dans les flamme avant de retomber au sol, fumant encore, les ailes entouré de flammes d'une bleu profonds qui s'éteignait doucement.

Akihito était meurt en entrant dans les flamme …
Suzaku était né et fut nommé comme nouveau Grand Prêtre de Tsuku.

Cela … cela s'est passé y a 17 ans et depuis, j'honore toujours mon rôle de gardien du dieu enfermé... et je ne regrette rien. Je me suis un peu plus éloigné du monde en prenant mes fonctions mais il m'arrive toujours de survoler la ville, de nuit, les ailes enflammées, pour savourer la tranquillité de la noirceur. Malgré mes nouvelles fonctions, j'ai retrouvé un peu de cet enfant que j'étais autrefois. J'avais réellement subi une renaissance cette nuit là. Et je m'acceptais, tout entier, avec le don que mon dieu m'avait offert.
Voilà 17 ans que j'évolue dans ce monde, et quoiqu'il arrive, rien ne me détournera de mon rôle de Gardien du Volcan.




Informations IRL

Pseudo : Pandilord (mascotte de Lady Ehlys)
Âge IRL : 22 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : Je sais plus trop
Code du Règlement : On est là pour s'amuser …
Qui a créé les Ainokos ? : La Grande Taisha


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
"Suzaku" Honō
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1047-et-ainsi-naquit-le-phenix-suzaku-hono#top
Messages : 314
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/04/2016
Multi-Compte : Miyuki/ Neyra/ Uruki
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 11.04.16 6:27
Pourquoi Kadvael est sur Migoto...


Bienvenue et bonne chance pour ta fiche! ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 11.04.16 8:50
Welcome officiellement :3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 11.04.16 12:52
Bienvenue officiellement collègues espérons que l'on s entendent bien



La marque de la déesse:
 

la famille:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Hanae K. Umako
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t202-hanae-umako-grande-pretresse-d-igaku
Messages : 910
Âge IRL : 32
Date d'inscription : 16/05/2015
Multi-Compte : Tama Yoshiko, Idriss Ad-dîn , XiaoLi Huang,Jun'ichiro Kaiinu,
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 11.04.16 13:07
Bienvenue Suzaku *le salue toute contente qu'il se lance déjà dans sa fiche*




Spoiler:
 
Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Yuzuraki Inori
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1031-yuzu-la-gentillesse-devrait-avoir-des-limites
Messages : 272
Âge IRL : 37
Date d'inscription : 08/04/2016
Multi-Compte : Kento Soukoku - Loun Kakon - Kinko "Katastrophea" Sagai
Actif : Ouiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 19.04.16 13:52
La fiche est postée
Je pense que je devrais étoffer mais j'ai eu du mal à l'écrire, aussi étrange que ce soit donc ce sera pas un pavé pour une fois XD


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
"Suzaku" Honō
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1047-et-ainsi-naquit-le-phenix-suzaku-hono#top
Messages : 314
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/04/2016
Multi-Compte : Miyuki/ Neyra/ Uruki
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 19.04.16 14:33
Tout est OK Very Happy ^^

Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2246
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 19.04.16 14:37
Validé du premier coup 0_o
*saute partout et embrasse Master*
Merciiiiiiiii


.
Migotines Joueurs : / Migotines Personnage :


Le Masque de Tsume:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Miyuki "Tsume"
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t850-miyuki-alias-tsume-pour-vous-servir-ou-vous-en-coller-une#top
Messages : 1041
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 13/02/2016
Multi-Compte : Neyra Maiko Fukurõ
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 19.04.16 14:43
Ben, je vois pas d'incohérence qui empêcherait une validation express Wink

*profite du baiser*

Bon jeu Wink
Tu peux voleter jusqu'au Cénacle XD
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2246
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō] 19.04.16 15:04
Je m'y pencherai des que possible, sûrement demain soir au pire ^^


.
Migotines Joueurs : / Migotines Personnage :


Le Masque de Tsume:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Miyuki "Tsume"
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t850-miyuki-alias-tsume-pour-vous-servir-ou-vous-en-coller-une#top
Messages : 1041
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 13/02/2016
Multi-Compte : Neyra Maiko Fukurõ
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Et ainsi naquit le Phénix ! [Suzaku Honō]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ainsi sera ta vie [PV Mistral Glacé]
» Frère... puis-je t'appeler ainsi? Tant de temps s'st écoulé..
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)
» Suzaku Miura - Touche pas, tu vas avoir un coup de jus !
» Le destin en a voulu ainsi... [poste unique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: