Avannah Himero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés
(#) Sujet: Avannah Himero 05.02.16 4:47
Fiche du Personnage : Avannah Himero
Test : Elle grattait encore et toujours, parcheminant le long des pages, éraflant sans vergogne aucune les nombreuses feuilles blanches s'offrant à elle, recouvrant alors de son encre noire et ses formes en patte de mouches chaque centimètre pour n'y laisser rien de plus que des notes petites et à peine lisibles. Tes notes. Ta plume s’arrête un instant, tu hésites.
Ton écriture avait toujours été illisible, et cela à dessein : chacune de tes notes pouvaient probablement à elles seules te condamner pour le reste de ton existence, qui avait-il de mal, dans ce cas, à réduire les chances que quelqu'un puisse un jour les déchiffrer? Prudente, calculatrice et stratège. Tu ne changes pas.

Levant soudainement le nez de tes pages, tu prends un instant pour les relire, raturant ici et là sans prendre la peine de cacher ton agacement devant les erreurs grotesques que tu as pu faire quelques rares fois, réécrivant alors au-dessus en faisant fi de tout détail esthétique. La rigueur prime sur la beauté. Tu lèves ta feuille, l'offrant alors à la lumière artificielle des lieux, avant de soupirer lourdement. Tout cela reste encore trop brouillon, imprécis, en somme: insatisfaisant. Pourtant, force est de constater qu'il te faut t'en satisfaire, au risque de passer une autre nuit blanche à chercher une vérité perdue depuis des siècles...
Combien de temps encore avant que tes ailes ne brûlent, princesse?

Tu piétines, Avannah, regarde la vérité en face : tes recherches n'avancent pas, tes recherches n'avancent plus. Tu t'agites comme un lion en cage, ne pouvant supporter l’oisiveté mais essayant malgré tout de te faire oublier. Tes idées ne progressent plus, elle tournent, elles bouclent, elle s'agacent, ressassant sans cesse les mêmes idées, recherchant sans cesse une réponse qu'elles ne peuvent trouver. Comme toi, Avannah. Comment fais-tu pour tenir encore debout, après tout ce temps?
Tu ne lâches rien, tu t'accroches à tes recherches comme un naufragé à sa barque, plus déterminée encore après chaque jour passé ici, sans pour autant perdre espoir d'être un jour rappelé à la cour. Ton laboratoire te manque, tes privilèges te manquent, mais plus encore, c'est une partie tout entière de ton âme qui semble manquer...

Condamnée à l'exil dans un monde dépourvue de magie, toi! Quelle humiliation! Oh, comme tu lui en veux à ce petit bâtard royal, empereur de pacotille et buveur de lait arrogant! Ta haine pour lui ne semble que croître, jour après jour, mois après mois. Elle t'aide à garder un esprit aiguisé et une verve d'acier, tant mieux.
Qu'il serait délectable de voir cet enfant, là, agoniser à tes pieds. Non, pas de tes mains bien sûr, cela serait quelque peu gênant pour tes projets, mais des mains fortes et impitoyables ne manqueront jamais pour enserrer le cou frêle et insupportable d'un tyran en devenir, pourvu qu'on sache leur murmurer les bons mots à l'oreille. Tu as toujours joué de ton monde Avannah, te posant en femme forte, loin de l'influence des hommes, et probablement est-ce pour cela que la cour ne perdit pas un instant pour appuyer ton exil. Peut-être était par crainte. Peut-être était-ce par facilité, mais qu'importe. Tu ne pardonneras pas, tu n'oublieras pas en attendant ton heure... La patience est de mise, hélas, mais tu n'en manques pas. Tu n'en as jamais manqué. Savoir attendre en restant digne, le poing serré, le port altier, n'est-ce pas là l'histoire de ta vie?

Que de beaux projets, si loin de la réalité étant tienne. Avec un énième soupire, tu laisses la page retomber sur le marbre de ton bureau, acceptant de prendre une pause, tandis que ta main se tend presque machinalement pour réceptionner quelque chose qui, ne venant pas, te fis lever la tête avant que tu ne comprennes. Migoto, c'est vrai, comment avais-tu pu oublier, même l'espace d'un instant, la faiblesse que ces lieux offraient à ta nature? Capitulant devant cette désagréable réalité, tu attrapas - manuellement - ta tasse de thé en serrant les dents, digne, même dans la défaite, cachant même ta grimace sous un air plus sévère encore. Infect, n'est-ce pas? Le thé n'a décidément jamais su te charmer, mais depuis ton arrivée, tu as préféré t'éloigner de tous les alcools qui auraient pu trop facilement devenir une pente glissante pour oublier ce creux. Pour oublier ce manque, tu sais, celui qui te ronge, aujourd'hui encore...
 
Le temps n'y change rien, hum? La blessure reste intacte, comme si une part de toi avait été si cruellement arrachée que le vide continuait à s'y engouffrer, inlassablement, glaçant ton cœur plus encore et laissant sur tes os une désagréable sensation de gèle. Contrairement à ce qu'avaient probablement espéré tes ennemis, tu n'en étais pas morte, non, et chaque minute de ton agonie n'avait fait que renforcer ta détermination. Ce qui ne sait te tuer ne cessera jamais de te renforcer, Avannah, n'en déplaise à ton neveu.

"- Julie? Silence. Julie?"

Ta voix à beau s'élever plus forte, plus mécontente, aucune réponse. Tu parles d'un garde du corps! Voilà qu'à peine minuit sonne et il n'y a plus personne, il ne te reste plus qu'à espérer que tes futurs assassins soient des couches tôt... Pestant sombrement contre la Garde d'Argenti pour laquelle tu t'étais pourtant battue bec et ongle pour convaincre ton neveu de ne pas la dissoudre, tu finis par te lever, gardant tes notes d'une main, et prenant la lampe à huile de l'autre. Quelle bêtise que ces inventions, bien moins efficaces qu'un globe de lumière.
Aujourd'hui encore, tu n'arrives pas à savoir si les Ainokos et leur mode de vie te fascinent ou t’écœurent. Probablement un subtil mélange des deux..

A peine fis-tu quelques enjambés dans le couloir qu'un pas rapide aux cliquetis métalliques t'annonça l'arrivée de ta subalterne. Aucune idée de l'endroit où elle était partie roupiller, mais aucun doute que l'ouverture volontairement brutale de la porte de ta chambre l'avait réveillé. Tu la toises un instant, la surplombant de ton habituel mépris, avant de prendre la parole sans lui laisser le temps de la prendre. Ton jeu favori.

"- Vous voilà enfin, dois-je attendre d'être sur le point de me vider de mon sang pour vous voir apparaître? Non, ne prenez pas la peine de répondre, vos paroles m'agacent déjà. Allez faire ce pourquoi vous êtes là et montez la garde correctement. Un chien pourrait rentrer dans cette demeure sans que vous vous en aperceviez..."

Même les chiens ne seraient pas assez fous pour venir se perdre dans ton antre, Avannah... Cependant, la jeune femme ravale sa fierté et disparaît, te laissant écouter ses pas des plus bruyant avant que les tiens ne t'amènent dans un coin plus reculé de ta résidence temporaire... Sortant une clé qu'une chaîne dorée tenait contre une cicatrice proche de ton cœur, tu l'inséras dans le mécanisme, avant de refermer tout aussi rapidement derrière toi. Une odeur de renfermé vient immédiatement t’accueillir. Enfin quelque chose de familier.
Les marches se cachant derrière cette porte sont peut-être un peu trop exiguës, et la seconde porte encore plus inquiétante que la première, mais le jeu en vaut la chandelle, n'est-ce pas? Ici tout est trop profond, trop lointain pour que les murs aient des oreilles. Grand bien leur fasse, car seul le diable saurait encore murmurer ici...

Cela ne vaut pas ton ancien laboratoire, mais tu as fait comme tu pouvais, t'y raccrochant pour ne pas perdre l'esprit, et l'aménageant jour après jour, mois après mois dans le plus grand secret. Pour tenir.
Tes pas te guident vers un petit bureau, que tu ouvres avec la dernière clé accrochée à ton cou. Trois clés. Trois secrets. Trois dangers. Ouvrant alors le bureau, tu laisses apparaître une multitude de papiers, bien assez pour faire un livre, ou peut-être même deux. Dire que chaque ligne de ces pages pourrait te condamner à bien pire qu'une simple privation temporaire de magie... Et pourtant tu continues, tu insistes. Nul ne pourrait te détourner de tes ambitions démesurées, n'est-ce pas? Non. Ni les Hommes, ni les Dieux ne sauraient te faire entendre raison.
Un sourire s'esquisse sur tes lèvres carmines, tandis que tu refermes avec douceur, passant presque une main amoureuse sur le bois derrière lequel se cache ton plus sombre secret. Bientôt, c'est  une certitude. Tout est juste une question de patience et de travail. Ne lâche rien, avance, quitte à tout ravager sur ton passage. C'est là ce que tu sais faire le mieux, après tout.
Si le chemin menant au céleste est long, le moment viendra où tu le toucheras du bout des doigts. Patience, Avannah...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 6:40
Bonjour et Bienvenue sur Migoto !

Outre le changement un peu soudain du passage à la seconde personne après la première phrase à la troisième je ne vois aucune incohérence pour ma part Wink

Il faut néanmoins attendre l'avis de Callum, créateur du Prédéfini, pour la suite ^^
Je te demanderais donc un petit zeste de patience et t'invites à profiter du flood et de la communauté en attendant ^^
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 7:21
Bonjour Smile

En fait le elle fait référence a la plume, cependant si un sentiment d'incohérence en ressort, c'est que ma phrase était maladroite, je suis navrée, je ferai plus attention à l'avenir avant de tester quelque chose. Quoi qu'il en soit je patiente sans mal, pas d'inquiétude!

Bonne journée Smile
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 7:24
Oh !
En fait, comme on a pas le contexte de début j'avoue que le "Elle" m'a fait pensé à Avannah plutôt qu'à la plume. ^^'

Si tu as des questions sur Himero, ou sur les liens du Prédéfini sinon : hésites pas. Je suis la joueuse de Eryn Raventail, et la créatrice du prédéfini de Julie de Beauffort (j'ai vu que j'avais écrit Julia en prénom sur la fiche prédéf d'Avannah....mais c'est Julie son prénom. Erreur de ma part désolée ^^")

Voili voilou o/
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 7:50
Ah, je n'ai pas encore lu la fiche des jumeaux mais je m'en occuperai ce soir, en revanche j'aimerais en savoir plus sur Magda. Surtout concernant sa mort et, s'il y a, depuis combien de temps elle souffrait avant son décès...
Je vais réfléchir a d'autres questions, en tout cas, merci ^^
(Corrigé pour Julie!)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 9:09
Alors, Magda est morte en l'an 48 : vers le milieu de l'année.
C'était une maladie du cœur. Elle a longtemps souffert de troubles cardiaques et de douleurs/faiblesses pendant 2-3 ans : et à la fin, malgré les soins magiques et traitements alchimiques, son cœur a lâché. Même si les humains sont, médicalement, plus avancé que les ainokos grâce à leur magie : même pour eux il y a des choses infaisables ^^'

En espérant que cela te serve/aide Very Happy
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 10:05
*_*

Je désespérais de ne voir personne pour incarner la grande Avannah Himero. Mais noon, je me suis fourvoyée et j'en suis des plus ravie.
Ton post est absolument parfait, j'aime beaucoup ta façon de l'avoir écrit, on sent bien toute son impuissance, toute sa frustration et le fait qu'elle a été quelqu'un d'important et son côté secret et magouilleur.
J'avoue avoir été aussi surprise par le changement de point de vu au début, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier ta fiche.

Du coup, c'est bon pour moi, même si j'avoue avoir été un peu frustrée de ne pas voir de petit clin d'oeil à Callum, autre que la cicatrice, car c'est quand même le seul homme à qui elle est attaché même si elle le hait cordialement. Mais je me dis que cela viendra sûrement dans la fiche.

En tout cas je reste à ta disposition si tu as des questions Wink

Je suis en tout cas des plus contente de voir Avannah arriver, car c'était un personnage qui me tenait à cœur et je vais enfin pouvoir du coup montrer le côté sombre de Callum. J'ai hâte de te retrouver en rp ^^


Suspendue à mes lèvres,
le souffle erratique
de ton baiser sur ma bouche.
Humain(e) Libre
avatar
Humain(e) Libre
Callum E. Maxwell
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t77-callum-e-maxwell#402
Messages : 500
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 29/04/2015
Multi-Compte : Tancho - Atsuhiko - Eji - Momiji - Tampopo - Elupidio - Botan - Fumihiro - Erwin
Actif : Actif
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 10:14
Callum ayant parlé (que ça fait pompeux quand même dit comme ça XD) je t'invite à poster ta fiche quant tu le souhaites Wink

Et on reste à ta disposition ici, sur le flood, par MP ou en zone questions pour toutes demandes o/
Encore bienvenu !
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 05.02.16 13:28
Merci a vous Very Happy l'absence était en effet volontaire, je gardais ça pour la fiche! Quoi qu'il en soit je la prépare, et je suis très contente que cela t'ai plu <3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Avannah Himero 25.03.16 10:05
Bonjour.

Les délais étant largement dépassé, et comme tu n’aie pas passé sur le forum depuis plus de 30 jours, ton compte a été supprimé.
Sache que si tu nous reviens, et veut encore jouer Avannah, tu n'auras pas à refaire un test rp et pourras directement partir sur une fiche de présentation.

Nous espérons quand même que tout va bien, et qu'un jour tu nous reviendras.

Cordialement,
Le Maître.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
Avannah Himero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés-
Sauter vers: