Momiji Meiroo - Double je
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Momiji Meiroo - Double je 09.11.15 16:04
Image Présentation 600*200
Momiji Meiroo

Informations
Année de Naissance : An 16 (34 ans)
Genre :
Race : Chat des Sables
Statut : Libre
Métier : Conseiller de Shiroe Meiroo ?
Don(s) : Effacement : Comme son animal emblème, Momiji est capable de marcher sans laisser de traces et de rester debout dans une pièce sans qu’on le remarque. Il est capable d’effacer sa présence jusqu’à se faire oublier.

Sincère attraction : Avec son charisme, Momiji est capable de mettre les gens à l’aise et à les pousser à raconter tout ce qui leur passe par la tête, et bien souvent des informations qu’ils aimeraient cacher, et ça avec toute la sincérité possible.


Psychologie & Physionomie

Psychologie : Si il est personne qui semble louche, voir suspecte, l’on donnerait Taisha sans confession à Momiji. Il est le genre de personne dont on ne se méfie pas, car il possède cette bouille enjôleuse et juvénile que seul Tanchô Ankoku semble posséder. Mais si l’un sourit et amuse la galerie, l’autre est d’un sérieux qui met tout aussi en confiance. Momiji véhicule l’idée qu’il est quelqu’un sur qui on peut compter et qui sera toujours là à vos côtés. Il travaille dur, ne loupe jamais le travail, est très consciencieux et n’hésite pas à faire des heures supplémentaires. Il ne crache sur aucun collègue et s’autorise même parfois un petit sourire, voir un petit rire délicat si quelque chose l’amuse. Même quand il accompagne son Chef de Clan dans une beuverie, il est toujours maître de lui-même. Personne ne l’a jamais vu faiblir et tout le monde se repose sur ses épaules.  Droit et inflexible, on ne peut pas corrompre Momiji.

Du moins, c’est que ce que tout le monde croit.

Car derrière son faciès un peu hermétique mais doux, se cache l’homme à qui il ne faut véritablement pas confier ses secrets. Sachez que quoi vous disiez cela ne tombera pas l’oreille d’un sourd, il a d’ailleurs le don pour mettre les gens à l’aise et les laisser s’épancher sur son épaule. Mais si Momiji à le nez dans les affaires des Ainokos de par son statut, il n’hésite pas à reverser ces informations aux humains. Tout comme il reverse aux Chefs des Clans des informations sur les humains. Il se retrouve entre les deux et s’amuse follement à virevolter entre eux, rejoignant un soir un clan, puis le lendemain un autre. Pour lui, les deux clans se valent véritablement et il ne s’amuse qu’en jouant un double jeu. Les humains le savent au service de Shiroe Meiroo, mais le croit de leur côté tout comme Shiroe sait qu’il approche des humains et le pense fidèle à son clan. Pourtant…personne n’a jamais bien su définir la ligne de sa conduite…
Chez lui, Momiji est un peu colérique, hautain et condescendant, il estime être supérieur au monde, et il aime particulièrement taquiner ses esclaves, humains ou ainokos, c’est du pareil au même pour lui. Il aime se plaindre de ses collègues, de son chef, des ambassadeurs humains, bref il devient presque l’inverse de ce qu’il est au travail. Il possède peu d’esclave, mais ceux qui sont à ses côtés ont déjà prouvé leur fidélité, ou sont tout simplement muet, pour ne pas aller divulguer ce qui se trame chez lui.

En dehors de ça, il aime lire, passer des moments tranquilles et la solitude. Momiji est quelqu'un de trés cultivé qui parle plusieurs langues. Quand il n’est pas obligé de se rendre à un gala ou un rendez-vous, il peut se prélasser chez lui en kimono pendant toute la journée, à dormir, jouer au go, fixer son jardin et câliner un esclave sur ses genoux. Sa seule faiblesse est cette petite addiction au sexe qu’il possède. Il aime tout et le monde et éprouve un attrait particulier pour le monde du sexe. Si cela ne transparait que peu dans sa vie professionnelle, il n’aime pas s’endormir sans avoir sué sang et eaux. Mais personne, personne ne doit jamais dormir avec lui, hors de question. Sa chambre est un espace sacré dans lequel personne ne peut pénétrer.

-----

Physionomie : Momiji n’est pas très grand, à peine un mètre soixante-cinq. Il est de ceux qui ont l’air si jeune alors qu’il est pourtant dans la fleur de l’âge. Son rang de chat sans doute qui lui confère cet aspect juvénile. La bouille un peu ronde, de grands yeux violines, des cheveux courts et noir, Momiji possède très peu d’attrait animaux. Il sait juste qu’il un visage d’ange et derrière ses lunettes, il sait se faire sérieux. La ligne de ses sourcils est souvent froncée avant de se radoucir quand il est au travail. Pour sa fine bouche, légèrement rose et bordé de canines plus longues que la normale sait se tordre dans des rictus méprisant quand il n’est pas content. Sa peau est blanche, seulement marquée de rayures beiges, plus sombrs dans son dos, sa nuque, ses fesses et le début de ses jambes, elles s’estompent peu à peu vers le creux de ses genoux pour disparaître sur ses mollets. Il n’a ni queue, ni oreilles comme son chef, il possède juste des ongles et des crocs plus longs, une souplesse quasi féline et il aime se sentir propre.

N’étant pas un combattant, il ne possède pas de cicatrice mais il possède tout de même un tantô à la ceinture qu’il sait maîtriser si jamais on l’embête d’un peu trop près.

Momiji arbore un style plutôt himérien, portant le plus souvent une veste à la structure militaire, un short court qui renforce son aspect candide, une chemise blanche, ainsi qu’une cravate. Il est professionnel et fait très propre sur lui. Il aime les vêtements étrangers car il les trouve plus confortable, même si il porte de nombreux kimonos, haoris et junbeï. Plutôt porté sur les couleurs sombres, il aime le noir, le bleu foncé et le violet foncé.
Momiji à une assez mauvaise vue, et est obligé de porter des lunettes. Si au départ elle lui faisait mal au nez et était assez épaisses, les années et avancés technologique lui on permit de diminuer un peu le poids et cela ne le dérange plus tellement d’en porter. Il peut s’en passer, mais cela le fait forcer sur ses yeux et il ressort souvent avec un mal de crâne.


Biographie

Je vous sens venir avec vos gros sabots d’Ankoku mal léché. Oh mais si il a tel caractère c’est parce qu’il a eu une enfance difficile, qu’il a été maltraité, ou bien que j’ai été élevé par des humains, car j’ai été rejeté par ma famille, ou un truc dans le goût-là.

Pas de chance pour vous, mon enfance a été d’une platitude et d’une banalité peu commune. Mon père et ma mère n’était même pas des gens importants, juste des membres de la famille Meiroo comme il y en tant d’autres, de simples employés administratifs, et j’ai eu des frères et sœurs. Vous ne pouvez même pas mettre ça sur le compte de l’enfant unique, pourri-gâté, ou bien trop solitaire.

Je vous avais prévenu que cela n’avait rien de bien palpitant. Ne vous attendez pas à un traumatisme quelconque, il n’y aura rien de tel dans mon histoire.

J’ai été le premier garçon de la famille, et le troisième dans la hiérarchie. Très vite on s’est rendu compte que j’apprenais vite, que j’étais organisé, travailleur et que je rechignais peu. Si les autres jouaient, je préférais le calme de la lecture où coiffer les longs cheveux clair de ma sœur ainée Eirin. Je n’étais pas vraiment renfermé, juste un peu solitaire, mais rien de bien méchant, rien qui n’est mis ma famille en alerte. Les Chats des Sables ont souvent cette caractéristique, il était normal que je le sois aussi.
Mes deux sœurs m’ont beaucoup couvé, heureuses d’avoir un petit frère et elle s’amusait beaucoup à passer du temps avec moi, même si je me rendais compte que notre éducation n’était pas la même. Peut-être étaient-elles sottes, dans tous les cas, elles étaient bien jolies et doués d’autres talents que celui de parler politique. Pour mon père, il ne fut pas compliqué de leur trouver un époux, et alors que j’apprenais à parler ma cinquième langue à l’âge de quatorze ans, on me présenta le fiancé d’Eirin, Teruo. Teruo était le fils d’Asuma Meiroo, l’ancien conseiller du Chef du Clan. Donc un rang prestigieux et si au départ j’ai bien cru qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre une quelconque attraction, je n’ai découvert que plus tard que tout cela n’était qu’un moyen de me pousser, moi, dans les hautes sphères de la famille.

J’ai donc rencontré Asuma Meiroo au mariage de ma sœur, et avec ce drôle de personnage, à la fois doux, calme, ferme et efficace nous nous sommes de suite bien entendu. Il aimait mon calme et ma tempérance, ainsi que le fait que je sois quelqu’un de très discret. Malgré mon jeune âge, je faisais preuve d’une vivacité d’esprit qui plut à l’homme et ma famille m’a rapidement fait déménager chez lui pour devenir son secrétaire personnel.
Leur demeure était immense et les années à ses côtés furent enrichissantes. J’ai rencontré les grands de ce monde, virevolté entre Takamori Ankoku, Shiroe Meiroo, Honoka Kaijuu, Kaede Hikari et bien d’autres lors que j’assistais aux séances du Conseil.
J’ai surtout vu agir Tanchô Ankoku, le clown de frère du Chef de Clan, qui derrière ses sourires n’hésitaient pas à planter un couteau dans le dos de certains. Comment je suis au courant ? Oh, vous savez, il suffit de me laisser dans une pièce sans bouger pour qu’on m’oublie, alors quelques fois, parce que je m’ennuyais ou que j’avais fini mon travail, je déambulais dans la tour des Septs, restant là, à fixer, entendre et écouter tout ce qui se tramait et qui faisait tourner ce petit vase close qu’était Migoto.

Pendant de longues années, je suis resté aux côtés d’Asuma avant qu’il ne dégénère et perde peu à peu la mémoire. J’avais vingt-quatre ans quand il prit sa retraite. Je me suis engouffré dans la faille laissée par l’homme et j’ai pris sa place aux côtés de Shiroe. Ma famille était fière et malgré mon visage juvénile, on me savait efficace.
Les choses ont repris leurs cours, longues, tournant un peu en rond, entre les réunions, les papiers, organiser l’emploi du temps du Chef de Clan, aller le chercher chez Takamori quand il était trop bourré pour rentrer par ses propres moyens, essayer de trouver une occupation à son crétin de jeune frère, me glisser contre lui quand éponger par l’alcool il ne veut pas se sentir seul. Cette routine m’ennuyait, profondément et si j’arrivais à me divertir auprès d’esclaves ou au Tengoku, j’avais envie d’autre chose. Je voulais m’amuser, sentir mon cœur battre et que tout ne soit pas si bien huilé. Malheureusement pour moi, à être trop efficace j’en perdais le sens de la vie.
Plutôt que de sombrer dans l’alcool, j’ai très tôt apprécié les plaisirs de la chair. C’était agréable, bon, je dormais mieux après ça, ma tête se vidant de toutes ses choses auxquelles j’avais à penser, alors que voulez-vous, j’ai pratiqué, encore et encore…

Pourtant, un jour comme un autre, sans m’y attendre, Shiroe m’a demandé d’aller récupérer certaines informations aux ambassades. De rester là et d’écouter, de parler avec l’ambassadeur du Ramalan pour en savoir plus sur la stabilité du pays et des liens qu’ils pourraient y voir entre Migoto et eux, sur des échanges, des cargaisons. Je me suis exécuté, le cœur battant à l’idée de devoir soutirer quelque chose de secret à cet homme. Alors doucement, au fil des années, à force d’entendre et d’être où je ne devrais pas j’en suis à arriver à donner des informations aux deux camps. Tout ce que j’avais retenu, amassé me servait enfin.
Je n’éprouve aucun malaise avec les humains, ni aucune fierté à être un ainoko. Nous sommes différents mais tant que cela peut m’amuser, me rapporter quelque chose, peu importe qui. L’important est que mon cœur batte, que mon sang pulse dans mes veines, et si certains éprouvent cela en combattant, je ressens ce bien-être m’envahir quand je glisse dans le creux de l’oreille quelques informations durement acquises à l’un des deux clans. Je me sens vivant et mon quotidien morne de secrétaire ou conseiller s’en trouve chambouler. C’est risqué, dangereux, mais j’aime ça, je suis même très doué dans ce petit jeu.

J’aime parler avec mon air sérieux, promettre que je ne dirais rien et m’empresser de tout aller raconter à Shiroe, ou aux ambassadeurs. J’aime voir leur visage soulagé quand je le promets, j’aime voir leurs joues s’empourprées. Mais tout se paie et sois sur que si je un jour je te promets de me taire, que ton secret sera révéler à ceux que cela intéresse.

Je ne suis ni pour l’un, ni pour l’autre, je veux juste briser la monotonie de ma vie en m’amusant, encore et encore.



Informations IRL

Pseudo : Grande Déesse du Yaoi
Âge IRL : Pas encore la trentaine
Comment avez-vous connu le forum ? : Par stalkage
Code du Règlement : On est là pour s’amuser
Qui a créé les Ainokos ? : Taisha en autres choses….


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Momiji Meiroo
Messages : 405
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 09/11/2015
Multi-Compte : Tanchô Ankoku - Eji Meiroo - Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Tampopo Pokô - Elupidio Aznar - Fumihiro Junsui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 09.11.15 17:53
Bienvenue mignon chaton...

Je peu le caline non?




 
merci:
 


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Idriss Ad-Dîn
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t319-idriss-ad-din-danseur-d-orient
Messages : 3506
Âge IRL : 32
Date d'inscription : 23/06/2015
Multi-Compte : Hanae Umako , Jun'Ichiro Kaiinu, XiaoLi, Momoka minoue, Aï Yume, Ushio Shikai
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 17:09
Merci Idriss et oui tu peux me caliner, mais c'est moi qui dit où..."sourit"

Fiche finie mes loulous ! Et j'ai eu l'aval de Shiroe pour être son conseiller, ô joie *_*


Don't play with my heart 'cause
I am not your friend, not your lover.
I will always remain your Master
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Momiji Meiroo
Messages : 405
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 09/11/2015
Multi-Compte : Tanchô Ankoku - Eji Meiroo - Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Tampopo Pokô - Elupidio Aznar - Fumihiro Junsui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:03
Hellow <3

Alors, tout est bon si ce n'est un petit détail...

Tu parles d'un Haruto Meiroo, fils de Asuma. Mais Asuma n'a eut qu'une fille : Shizumi Meiroo. Elle n'a pas marqué qu'elle avait un frère dans son histoire, et cette même histoire laisse à penser qu'elle est fille unique ^^'
Peut-être un amalgame avec Haruto Yume ? ^^'

Enfin, vu que dans la suite de ta fiche tu parles surtout de Asuma...Je sais plus trop ^^'

Brefouille, juste ce détail à éclaircir et le reste me semble bon pour ma part Smile
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:26
Yollo !

Alors Asuma Meiroo est un PNJ que j'ai créer et je ne me souviens pas avoir dit qu'il ai eu qu'une fille unique. Dans la fiche de Atsuhiko je ne l'ai pas précisé. J'avais discuté avec Shimuzi qui me demandait l'autorisation de jouer sa fille, et j'avais précisé que Asuma pouvait avoir eu plusieurs enfant. N'ayant sans pas doute relu sa fiche je n'ai pas dû le relever quand elle l'a écrite.

Haruto est donc bien le fils de Asuma Meiroo et donc le frère de Shimuzi, je vais d'ailleurs changer le nom de Haruto je n'avais pas vu que quelqu'un l'avait déjà emprunté -_-'

Donc voilà si il est possible dans l'arbre généalogique que Asuma ai eu minimum deux enfants, se serait bien. Surtout que étant un papa poule, doux et trés gentil, cela m'étonnerait qu'il se soit cantonner à faire un seul enfant Wink



Don't play with my heart 'cause
I am not your friend, not your lover.
I will always remain your Master
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Momiji Meiroo
Messages : 405
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 09/11/2015
Multi-Compte : Tanchô Ankoku - Eji Meiroo - Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Tampopo Pokô - Elupidio Aznar - Fumihiro Junsui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:38
Oui, je me souviens parfaitement qu'Asuma est un PNJ de ta création, de même que Haruto Yume d'ailleurs ^^ (tu sais le poisson combattant "papa" de Atsuhiko ^^')
Juste, je voulais confirmation. Si Shizumi est au courant que le PNJ de son papa n'a pas eu qu'elle comme enfant, alors c'est ok pour moi. Vu qu'elle ne parle jamais de fratrie dans sa fiche, sans pour autant dire "fille unique" : j'avoue que je préférais demander des éclaircissements.

Par contre, je vais voir à la MP pour lui dire de bien prendre en compte l'existence d'un frère, au besoin, dans ses rps. Qu'elle ne tombe pas des nus ^^'

Bon, donc, si tout est déjà vu autant avec Shiroe qu'avec Shizumi : je valide <3

Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:41
Rha je suis un cas social, je me souviens même pas de mes propres PNJ..."va se flageller"..Je me disais bien que Haruto c'était super classe comme nom pour être encore libre XD.

Merci merci pour la validation ^^
J'enverrais aussi un mp à Shimizu pour l'avertir.

<3 <3


Don't play with my heart 'cause
I am not your friend, not your lover.
I will always remain your Master
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Momiji Meiroo
Messages : 405
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 09/11/2015
Multi-Compte : Tanchô Ankoku - Eji Meiroo - Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Tampopo Pokô - Elupidio Aznar - Fumihiro Junsui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:43
Bon, ben, bienvenue officiellement Momiji \o/
Je suis prêt pour la cravache xD


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Nathaniel Kondoru
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t625-nath-le-beau-brun-inaccessible
Messages : 333
Âge IRL : 24
Date d'inscription : 31/10/2015
Multi-Compte : Aedan Riwaleen - Hayate Kakon - Yachiru Higa - Miyabi
Actif : Au ralenti
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Momiji Meiroo - Double je 10.11.15 19:43
Bah, y'a de quoi se perdre dans les différents noms XD
Et merci à toi de MP Shizu' Wink
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
Momiji Meiroo - Double je
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: