Jaïa Kadoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Jaïa Kadoka 09.08.15 22:15
Image Présentation 600*200
Kadoka Jaïa

Informations
Année de Naissance : Un jour pluvieux en été de l'an 17. (33 ans)
Genre : féminin
Race : Hybride d’orque (ou épaulard)
Statut : Asservie, ancienne criminelle
Métier : Esclave, ancienne receleuse de drogues et voleuse à ses heures.
Don(s) : Écholocalisation : L’esprit de Jaïa génère des ondes soniques imperceptibles, lui permettant de voir en toutes circonstances. Aussi bien les yeux fermés, qu’en pleine nuit ou durant une tempête etc… Ce radar est efficace sur une portée de 50m. Il lui demande de la concentration. Grâce à ce système, elle détecte parfaitement les reliefs et les mouvements du décor autour d’elle.
Contrôle de son rythme cardiaque : A l’instar d’une orque, ou d’un dauphin, Jaïa maîtrise son rythme cardiaque, au point de pouvoir le ralentir ou l’accélérer par sa seule volonté. Cela lui demande de l’énergie, car son corps pourrait ne pas supporter le traitement. En vérité, elle ne le fait qu’en cas d’extrême urgence. Si elle le voulait vraiment, elle pourrait choisir de mourir, en arrêtant tout simplement son cœur de battre.


Psychologie & Physionomie

Jolie mais sans cervelle. Vous ne pourriez pas être plus dans l’erreur…

Jaïa Kadoka, née Kurosachi, est une survivante, une débrouillarde, l’équivalent du poil-à-gratter ou des orties pour les botanistes. Increvable, déterminée à surmonter toutes les épreuves comme s’il ne s’agissait que d’une partie de dés, rien ne semble venir à bout d’elle. C’est aussi une créature prodigieusement agaçante. Ne vous laissez pas avoir par son joli minois et ses adorables sourires. Sous ses airs de petite sainte se cache une âme tout sauf innocente. Non, ne la croyez pas mauvaise, ni cruelle, ou même sadique. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, d’accord ? Jaïa est douce, bienveillante, agréable à côtoyer. Sa bonne humeur coutumière s’apparente à de l’optimisme sans limites. Elle fait toujours en sorte de voir le bon côté des choses. Elle serait même capable de plaisanter sur son lit de mort ! Ce qui ne signifie pas qu’elle soit exempt de tous vices. Menteuse, voleuse, égoïste, abominablement bavarde, elle fait preuve d’une mauvaise foi incroyable, quand il s’agit de perdre ou d’avoir tort. Ce n’est jamais sa faute mais toujours celle des autres. Téméraire et audacieuse, au point de paraître parfois suicidaire ou complètement folle : voilà comment elle se comporte au quotidien. Survivre, c’est déjà bien. Vivre bien, c’est beaucoup mieux. Elle aime la vie et s’emploie à profiter de chaque instant que les dieux lui ont offert. Croyante quand les circonstances l’exigent, elle prie tous les dieux – pourvu que cela lui sauve sa peau. Sa rusée intelligence lui permet d’inventer des histoires farfelues, des cachettes improbables et de jouer la comédie. Elle ne veut de mal à personne, seulement vivre sa vie comme elle l’entend. Les lois et elle, ça ne font pas bon ménage, hélas. Elle s’attire immanquablement des ennuis. Méfiez-vous de ses petites mains baladeuses et de ses regards malicieux. Jaïa est une peste, une teigne, au sale caractère mais au cœur d’or. Traitez-la bien, soyez patient et elle vous sera fidèle. Enfin… Presque.

L’hybridation de cette Ainoko se trouve dans la moyenne. En vérité, tout se trouve dans la moyenne chez elle physiquement. De taille moyenne, quoiqu’un peu petite, son corps élancé est finement musclé : Jaïa est habituée à se cacher n’importe où, à courir et à faire des acrobaties. Que cela soit pour fuir ou pour son divertissement. Sa peau dorée par le soleil est marquée par quelques cicatrices et des tatouages à l’encre écarlate situés à des endroits précis – autour des yeux, autour des biceps, au-dessus des seins et autour des cuisses. Ils sont issus de sa période « artistique ». Une large tâche de naissance décolore chacun de ses mollets, comme si sa peau n’avait pas pris le soleil à cet endroit. Sans doute un rappel de son animal totem. Sa main gauche est légèrement moins alerte que la droite, puisqu’elle a subis d’importantes fractures des phalanges par le passé. En temps ordinaire, elle est ambidextre. Souple et endurante, Jaïa est taillée pour le combat au corps à corps – en cas de nécessité absolue – et surtout pour la fuite. Elle se vêt généralement n’importe comment, avec tout ce qu’elle trouve beau et ses critères restent mystérieux pour la plupart de ceux qui l’ont rencontrée. L’esclave est agréable à regarder. En tous les cas, elle n’est pas laide. Hélas, elle ne sait pas réellement se servir de sa beauté comme d’une arme. Tout au plus, il s’agit d’un bonus. Son visage s’orne de traits délicatement ciselés, avec de grands yeux aux prunelles noires sans pupilles. Ses mâchoires sont constituées de petites dents acérées et pointues de carnassière. Sa longue chevelure blonde, presque blanche, balaie ses reins en une masse opulente et indomptable. Ses cheveux masquent souvent ses oreilles effilées en forme de nageoires pectorales de cétacé. Un aileron, de cuir lisse et noir, couronne sa colonne vertébrale au milieu du dos. Elle aime l'eau, ça s'explique ! Malgré sa propension à être agile, silencieuse dans ses déplacements et une très bonne nageuse, elle est incroyablement maladroite. Ne lui mettez pas de la porcelaine hors de prix dans les mains, vous risqueriez de le regretter… Enfin, elle a une voix au timbre d’alto.


Biographie



Originaire de Tsumi, le quartier le plus mal famé de l’île, Jaïa est le rejeton hasardeux de Mina « L’Opale » Kurosachi, prostituée dans un respectable lupanar, et d’un illustre inconnu. Un client passé par là, probablement. Mina répétait à qui voulait l’entendre – surtout face à la maquerelle – qu’elle garderait le bébé, puisqu’il était issu d’un grand combattant servant Kage. Personne ne la crut sur l’identité du père. Tout au plus devait-il être un esclave gagnant sa vie dans des arènes clandestines, comme celle du Kakeru par exemple. En revanche, on lui laissa garder l’enfant. Jaïa fut mise au monde dans une chambre reculée du lupanar, entourée de femmes souriantes et attentionnées qui, déjà, formeraient une grande famille pour elle-seule. En effet, Mina n’éleva pas seule son enfant. Tout le lupanar y participa d’une manière ou d’une autre. Tandis que chaque courtisane officiait, une autre, qui n’était pas en service, s’occupait de la fille de l’Opale. Jaïa ne se sentit jamais abandonnée, ou recluse. Elle fut choyée, adorée par ses tantes d’adoption et, finalement, sa mère ne joua qu’un rôle mineur dans son éducation. A l’instar d’autres bâtards et enfants sans père de la maison, elle commença à arpenter les rues de Tsumi dès qu’on lui permit de sortir. Elle mendia, vola, escroqua de petites choses, qu’elle rapportait souvent à sa famille au lupanar. Le quartier devenait un vaste terrain de jeu.

Jaïa avait majoritairement hérité des gènes de sa mère. Orque comme Mina, il était impossible donc de définir qui était son père. Mais la fillette s'en moquait. Son hétéroclite famille lui suffisait. Ses tours pendables lui valurent quelques corrections et sermons. En âge de comprendre le monde, elle fut assignée aux tâches quotidiennes - cuisine, laver le linge, aider à apprêter ces dames - et se mit à observer attentivement la vie de la maison close. Petit à petit, elle devint à la fois plus obéissante et plus indépendante.

Ce fut en rôdant aux alentours du Kakeru, dans l’espoir d’apercevoir des combattants, voire ces étranges humains, qu’elle fit la connaissance d’un petit groupe de contrebandiers. Des voleurs minables, emplis du rêve d’une vie meilleure. De quoi ravir ses envies d’aventures ! Elle fut à leur service sous le surnom de « Poiscaille » pendant environ six ans. Une grande partie de son adolescence, donc. Plusieurs fois, elle manqua de se faire prendre. Elle réussissait toujours à se cacher ou à mentir au moment opportun. Elle rapportait son butin dans leur planque, jusqu’au partage équitable et une petite somme était gardée en réserve juste au cas où. Jaïa se lassa vite des petites magouilles de ses compagnons. Elle voyait plus grand. Et, surtout, l’ennui la terrifiait.

Sans qu’elle ne sache vraiment comment ni pourquoi, elle fut engagée par un mystérieux individu, dont elle ne vit jamais les traits du visage, pour participer à une revente de marchandises. Ce fut un succès. Beaucoup connaissaient Poiscaille ou ses amis dans le quartier, quand on savait où chercher. Revente de biens volés ou d’informations, sur les docks miteux ou dans une impasse crasseuse de Tsumi : voilà à quoi se résumait le travail de Jaïa. Elle apprit à avoir peur des contrôles des forces de l’ordre, à se faire passer pour morte grâce à son don, à plonger dans les eaux boueuses pour se cacher, à survivre. Ayant prouvée sa fiabilité dans le milieu du crime, car elle ne se faisait jamais attrapée, on lui proposa bientôt d’autres travaux. Les portes du marché noir s’ouvraient toutes grandes à elle.

Dans le même temps, Mina Kurosachi, sa génitrice, trouva le moyen de tomber malade. Une fièvre qui la dévorait petit à petit, à chaque fois que la température devenait trop haute. A cette période de l’année, elle restait alitée, veillée par ses consœurs. Jaïa passait régulièrement la voir, essayant de comprendre ce qui pourrait la soulager. Elle s’empressa de chercher du côté du trafic de plantes médicinales et de mendier auprès des innombrables charlatans qui vendaient celles-ci à prix d’or. Elle essaya tout. Par mesure de sécurité, elle ingurgita certaines mixtures peu ragoûtantes avant de les proposer à sa mère. De leur côté, ses tantes faisaient leur possible pour épargner la santé fragile de Mina. La carrière de l’Opale était sur le déclin. A force de fouiner là où il ne fallait pas, Jaïa finit immanquablement par s’attirer des ennuis. Piégée dans une ruelle fangeuse, de sinistres individus aux dents longues – au propre comme au figuré – la menacèrent, arguant qu’elle volait et marchandait sur LEUR territoire à EUX. En échange de la vie sauve, Jaïa leur vendit son âme ; ou plutôt, une partie de sa vie.

Mina Kurosachi cessa bientôt ses activités intimes pour entièrement se consacrer aux autres femmes du lupanar. Elle devint leur confidente, leur guérisseuse personnelle, celle qui recousait les robes et soignait les bavures de maquillages comme les hématomes causés par des clients trop entreprenants. Mais l’Opale ne refit plus surface. Sa santé précaire ne le lui permettait pas. A cette époque, Jaïa ne se contentait plus de petits trafics. Elle faisait dorénavant partie d’un vaste réseau, un pion parmi tant d’autres, d’un marché noir très lucratif. Les drogues occupaient une grande partie de ses reventes. Il s’agissait d’un marché en expansion, inédit, où tout restait encore à découvrir. Jaïa s’était prise d’affection pour ces petites poudres colorées d’apparence inoffensives, pour ces plantes inconnues. Elle en consommait certaines, lorsque l’occasion se présentait.

Elle ignorait que ce marché noir ne s’étendait pas seulement au quartier de Tsumi. L’île entière comptait des consommateurs prêts à toutes les folies pour se procurer leur « poudre à rêves ». Parmi eux, de riches clients, avides de nouveautés ou désespérément malades. Sans le savoir, la jeune hybride faisait autant le bonheur que le malheur de plusieurs dizaines d’Ainokos – et même d’Humains – chaque jour. Ce fut ce qui causa sa perte.

La milice remonta le fil d’une importante vente clandestine, sur les docks de Tsumi et fit une entrée fracassante chez un modeste marchand profitant de son bain de vapeur quotidien, qui lui-même accueillait sans le savoir une bande de forbans adeptes des drogues douces. Jamais la milice ne put remonter jusqu’à la source du trafic et ses instigateurs. Cependant, pour Jaïa Kurosachi, la servitude l’attendait. A demi embrumée par les drogues – qu’elle aurait dû vendre et non consommer ce jour-là -, la receleuse aquatique eut néanmoins la présence d’esprit de donner un faux nom de famille, pour éviter que la milice n’aille mettre son nez dans les affaires de sa maison. Comprendre : le lupanar. Mise aux fers, victime d’un procès vite expédié, on la déclara esclave et ses maigres biens furent confisqués. C’en était fini de la liberté pour Jaïa.

Vendue pour presque rien, au grand mécontentement de l’esclavagiste, elle s’habitua peu à sa nouvelle condition. Rien ne semblait différent d’avant. Elle devait encore cacher ses activités, apprendre à être discrète et mentir sans rougir. Le seul souci demeurait qu’elle ne pouvait plus aller là où bon lui semblait, en particulier chez sa mère. Et qu’elle devait obéir, bien sûr. Tsumi, ses vapeurs nauséabondes, ses eaux sombres, sa crasse et son illégalité : tout cela lui manquait terriblement. Son premier maître fut un négociant en textile à l’hygiène douteuse, aux longues oreilles de lièvre mais pas bien méchant. Certes, il était sévère, autoritaire, aimait garder à l’œil sa servante pour éviter qu’elle ne casse quelque chose dans sa magnifique collection de statuettes. Au final, il s’était révélé un bon maître, pas trop regardant sur la qualité de sa marchandise servile, même sn exaspération quotidienne lui causait quelques ulcères.

Vint une nuit, froide et venteuse, où un grand fracas éveilla toute la maisonnée. Maître Ran trouva la mort d’horrible façon, face à quelques cambrioleurs – ou dans un règlement de compte. La plupart des domestiques furent récupérés par la milice, une fois arrivée sur place. Seule Jaïa réussit à s’enfuir, terrorisée par ce qu’elle venait de voir. La violence avait toujours fait partie de son monde. Il en fallait pour survivre et s’imposer. Mais cette violence-ci, gratuite, d’une barbarie raffinée, lui était inconnue. Si la milice attrapa les coupables, sans pour autant connaître les raisons de ce meurtre, elle se rendit compte en épluchant les registres qu’il manquait un esclave à l’appel. On lança aussitôt des avis de recherches, pour retrouver une Ainoko femelle, épaulard d’origine, blonde, tatouée de rouge, avec un aileron dorsal. De préférence vivante.

Jaïa Kadoka n’en avait pas finis de fuir…


Informations IRL

Pseudo : Orca ou… Je vous laisse deviner x’) Persée !
Âge IRL : bientôt 22 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : J’ai vu de la lumière °°
Code du Règlement : On est là pour s’amuser !
Qui a créé les Ainokos ? : Taisha


Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 09.08.15 23:46
Bienvenue à toi !
Superbe avatar en tout cas *_*


Suspendue à mes lèvres,
le souffle erratique
de ton baiser sur ma bouche.
Humain(e) Libre
avatar
Humain(e) Libre
Callum E. Maxwell
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t77-callum-e-maxwell#402
Messages : 500
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 29/04/2015
Multi-Compte : Tancho - Atsuhiko - Eji - Momiji - Tampopo - Elupidio - Botan - Fumihiro - Erwin
Actif : Actif
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 2:52
Bienvenue petit fille aux mains agiles







je parle en #cc6600

Spoiler:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Jun'ichiro Kaiinu
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t445-jun-ichiro-kaiinu
Messages : 950
Âge IRL : 32
Date d'inscription : 31/07/2015
Multi-Compte : Hanae Umako, Idriss Ad-dîn , XiaoLi Huang, Ai yume
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 10:18
Bienvenu et comme dit sur le flood : n'hésites pas à nous questionner aux besoins <3
Bon courage pour ton histoire !

J'avoue que j'apprécie pas mal son caractère et le fait que ça soit le genre de femme, qui ne mette pas en avant ses atours pour manipuler quiconque Very Happy


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Kyoku Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t15-kyoku-meiroo
Messages : 247
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 10/03/2015
Multi-Compte : Takamori Ankoku ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 17:11
Merci Embarassed
Petit bout d'histoire posté. La suite suivra probablement dans la semaine, après avoir envoyé quelques mps ^w^


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 17:15
La future femme de Takamori XD
Tancho deviendrait fou si c'était le cas ^^



Laisse moi te chérir pour tout les autres, laisse moi t'aimer aux yeux des autres,
laisse moi faire de toi celle d'aucun autre.
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Tancho "White" Hikari
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t36-tancho-white-ankoku
Messages : 569
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 21/04/2015
Multi-Compte : Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Eji Meiroo - Momiji Meiroo - Tampopo Pokô - Botan Kagenui - Fumihiro Junsui - Erwin Rosenthal
Actif : Méga-Actif
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 20:29
O__o

... Je ne veux même pas savoir comment t'est venue cette idée x)


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 22:47
Je pense que c'est à cause de mes dires. lol
Son caractère qui est presque "masculin"...vu qu'elle n'est pas coquette au-delà de ça. N'utilise pas ses charmes pour convaincre les hommes...bref, tous ce que Takamori reproche au genre féminin : elle ne l'a pas XD

Sauf une chose : c'est une vicelarde rusée XD
Donc, Tanchô, Taka tenterait de la tuer avant de finir sous son charme ^^

(Takamori Ankoku est le pire misogyne/allergie aux femmes version violente/machiste qui existe tout en étant encore, aux dernières nouvelles, hétérosexuel : cherchez l'erreur.)
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 10.08.15 22:57
Faudra voir ça en rp alors What a Face

J'ai lu la fiche de Takamori (et quelques autres, pour m'imprégner), je sais à quoi m'en tenir au vu du personnage x')


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 11.08.15 9:31
Au revoir donc chère future ex belle soeur XD

Bon courage pour la fin de ta fiche en tout cas ^^



Laisse moi te chérir pour tout les autres, laisse moi t'aimer aux yeux des autres,
laisse moi faire de toi celle d'aucun autre.
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Tancho "White" Hikari
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t36-tancho-white-ankoku
Messages : 569
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 21/04/2015
Multi-Compte : Callum E. Maxwell - Atsuhiko Yume - Eji Meiroo - Momiji Meiroo - Tampopo Pokô - Botan Kagenui - Fumihiro Junsui - Erwin Rosenthal
Actif : Méga-Actif
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 21.08.15 0:50
L'histoire avance, il en manque encore la moitié o/ Désolée de l'attente ^^" Je finis ça dans les jours qui viennent, j'ai un rapport de stage à rendre avant hélas... Embarassed


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 23.08.15 11:29
Pas de soucis ! ^^
Je te file un délai supplémentaire <3

On comprend parfaitement l'importance de l'IRL.
En tout cas, me tarde la suite de l'histoire car ça promet un perso bien sympathique ♥ ^^


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Katai "Zouka" Hikari
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t380-katai-zouka-hikari
Messages : 307
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 10/07/2015
Multi-Compte : Takamori Ankoku ▬ Kinu ▬ Kyoku Meiroo ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 28.08.15 16:15
Merci ^^

Fiche terminée ! Finalement, j'ai laissé pleins d'éléments dans le flou, pour pouvoir créer des liens avec d'autres personnages en jeu plus tard, ce sera plus pratique ^^
Mon premier rp sera probablement celui où quelqu'un - la milice, son nouveau maître ? - retrouvera Jaïa x)


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 28.08.15 23:10
Tout est nickel Very Happy
Juste une précision, on commence seulement à voir le danger des drogues et toutes ne sont pas encore identifiée comme telle, ou comme dangereuses. Donc on peut dire que ton perso aura joué de malchance d'être stone et d'avoir vendu l'une des rares "poudres" du genre que l'on a déclaré interdite Wink

Et l'idée d'être en fuite à l'ouverture te laissera pas mal de champ libre, en effet, pour l'ouverture ^^
En tout cas, voili voilou Very Happy

Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Jaïa Kadoka 28.08.15 23:19
J'en prend bonne note o//

Merci pour la validatiooooooon What a Face
A bientôt en jeu !


orca
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "
Hamlet, Shakespeare
Migotines joueuse :
Migotine personnage :
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Jaïa Kadoka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t474-jaia-kadoka http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 244
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 09/08/2015
Multi-Compte : Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Jaïa Kadoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: