Katai "Zouka" Hikari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Katai "Zouka" Hikari 18.07.15 11:41
Image Présentation 600*200
Katai "Zouka" Hikari

Informations
Année de Naissance : Printemps -20. (70 ans)
Genre : Biologiquement "Masculin"...
Race : Fourmi Panda.
Statut : Libre
Métier : Matronne du Nado Nado.
Dons :
• Force de la Fourmi : Être une Fourmi rend souvent costaud. Je suis née avec la force inhérente à ma race. Il est vrai qu'un petit truc qui soulève jusqu'à 1000 Fois son poids, ça surprend sans plus quand ça pèse quelques miligrammes...Mais pour moi, c'est plus flagrant. Je peux soulever jusqu'à 100 fois mon poids (Vers les 10Tonnes donc). Mon corps humanoïde ne permet pas de déployer la prouesse complète de ma race mais bon voilà ma "super force".
• Dard Venimeux : Mon type de fourmi se distingue par le fait qu'on est un sacré mélange entre "fourmi classique" et "guêpe" ! De ma race, j'ai hérité le dard venimeux. Chez moi, ce sont mes ongles qui peuvent s'allonger et se faire très fins : servant alors de dards. Mon venin est de la même nature que celui des abeilles/guêpes et frelons. Néanmoins, ma piqûre étant profonde et ma quantité de venin plus importante que celle de ces animaux...Les réactions sont donc perte de conscience, chute de tension, vomissement et autres désagrément : en plus de voir un sacrè œdème se former...


Psychologie & Physionomie

Hum ? A quoi je ressemble ? Oh et bien, c’est flatteur de votre part de me demander. Vous savez, je suis assez grande. En fait, j’ai vraiment du mal avec ça : je complexe un peu. Je fais un bon deux mètre cinq de haut quand même. Avec des getas je peux même gagner quelques centimètres de plus. C’est un peu gênant…Mais je fais avec !
J’aime bien trop les beaux atours pour me laisser à déprimer à cause de ma taille et…Oh, on m’appelle. Bon, mon poussin, je suis désolée je dois aller travailler. Mais demande aux gens autour de toi ce qu’ils pensent de moi : tu devrais avoir une bonne idée des choses. Reviens me voir très vite !

▬ Ancien serviteur de la Famille Hikari ▬
Katai ? Oui, je me souviens de lui. J'ai servi pendant un temps cette branche de la famille Hikari je dois dire. Katai est né avec un corps robuste, et aujourd'hui encore il l'est. Grand, dans les deux mètres, il a le corps fait de muscles. C'est un robuste bien bâtit, qui doit faire plus de 100 Kilos de muscles. J'avoue que c'est donc assez perturbant à voir au départ...
Je veux dire, il a la mâchoire bien carré. Un cou bien masculin, avec une pomme d’Adam loin d'être absente...et en plus, faut en voir la largeur de ce cou ! Ses mains sont larges, avec des doigts longs. Un prêtre de Youkou disait qu'il avait des mains de pianistes...Mais il préfère le koto. Chacun son vice hein.
Sinon, et bien, il a les cheveux d'un blanc bien marqué. Ses iris sont rougeoyants aussi. On pense qu'il serait albinos : ça expliquerait l'absence de tâche noir ou autre marque de son racial.
Sinon, il était assez distant et rêveur, lorsqu'il vivait au clan. Et il obéissait mais, je sais pas, j'aurais dit "à contrecœur". Comme s'il jouait un rôle, une mascarade. Une fois, il est venu me demander de lui apprendre à faire des pâtisseries pour dire ! Mais quand je le vois aujourd'hui, souriant, je me dis qu'il a peut-être trouvé sa place maintenant. Même si cela le rend un peu grotesque !

▬ Employé(e) du Nado Nado ▬
Mama ? Elle est géniale ! Elle a toujours le sourire, et même quant elle nous gronde : elle finit souvent par nous consoler, nous aider. Une vrai mère pour pas mal d'entre nous. Et c'est une grande romantique mama ! Toujours coquette, toujours à la recherche de son "âme-sœur". Elle est vraiment mignonne.
Oui, je sais à quoi elle ressemble. Mais on voit au-delà de cette masse de muscle. De ce physique qui empêche son raffinement d'être immédiat. Pardon ? Ses seins ? Ah...Ce sont, généralement, des paquets de riz. Elle a dit avoir essayer les brioches, mais c'est pas super pratique ! Elle a trouvé le bon filon avec ces sachets.
Juste une chose. Vous dîtes "Katai" depuis tout à l'heure mais, vous savez, pour nous c'est juste "Zouka". Mama vit comme elle l'entends, et si son regard se perd parfois vers des souvenirs qu'on soupçonne sombre : elle reste notre mama. Notre fleur qui s'est créée elle-même. C'est irrespectueux de votre part de la traité comme un homme, et nous comme elle : on ne supporte pas les personnes intolérantes. Zouka est Zouka. Une femme prisonnière d'un corps inadapté. Mais pourtant : trouve-t-on plus belle femme qu'une épanouie : qui assume sa vie et ses choix ? Je ne crois pas.


Biographie

Je vous en prie, installez-vous. Vous avez l’air gêné, un défi à relever peut-être ? Oh…Mon passé ? Hum. Attendez, je vais nous servir un petit thé.

Pour tout vous dire, je suis née chez les Hikari il y a soixante-dix ans. A l’époque, je me sentais déjà un peu différente. J’étais un bébé bien robuste selon mes parents. Et j’avais hérité du racial de ma mère. Il faut dire que c’était une première génération…Mon père ? Un phasme, mais ses parents étaient deux types de phasmes différents. Enfin…là n’est pas la question.
Je suis née dans une branche secondaire de la famille. Je n’étais pas très discrète de nature, trop grande et massive. Alors, on m’a plutôt orienté vers l’apprentissage du combat. J’allais à un dôjo du clan Kaijuu enfant, et mon père m’emmenait souvent voir les entraînements et combats des Prêtre de Kage. Que je « prenne de la graine » qu’il disait.

Aussi, je suis entrée dans le service de milice, à l’époque ce n’était pas réellement une armée comme maintenant. J’avais 18 ans à l’époque…Mais c’était difficile. Je le gardais pour moi, mais j’étais malheureuse. Pourquoi ai-je ce corps ? Je me questionnais souvent sur le sujet, me demandant la raison pour laquelle j’étais prisonnière d’un rôle.
Car les discussions et moment à passer en tant « qu’homme » était pour moi plus un rôle que celle que je suis. Je veillais à dire ce que mes camarades voulaient entendre. A draguer ce qu’ils attendaient que je drague. Pourtant : je me sentais malade de tout cela. En rentrant chez moi, j’étais heureuse de pouvoir tricoter un peu, ou encore, réfléchir à des bonnes pâtisseries que je pourrais faire en douce : sans que le clan ne le sache. Car je le savais : qu’on n’accepterait pas qu’un combattant Hikari soit une « femmelette ».

Deux ans plus tard, la guerre débuta. Les humains avaient échoué leur offensive sur l’île, nous avions donc mené le front sur leurs propres territoires. Ce fut sanglant, et violent. Mais au moins le temps de la guerre, je vins à oublier homme ou femme. J’étais juste un soldat, comme certaines femmes soldats. Je combattais pour mon peuple, pour notre liberté, notre tranquillité.
Mais je ne pus oublier ces nombreux morts. La violence de ma poigne contre mes adversaires. Les effets de mon dard sur mes assaillants. Et je m’en voulus de n’être qu’une armoire à glace, porteuse de mort. Moi qui aimais simplement la vie tranquille, et les choses mignonnes.

De retour sur l’île, sur Migoto, j’ai pris ma décision. J’ai quitté les forces d’élites auxquelles j’appartenais. Faisant comprendre à Kairiki-san que ce n’était pas là ma place. Il vint à comprendre, même s’il restait sceptique. J’avais fait mes preuves en ce temps-là.
Je fis aussi ma déclaration à ma famille. Révélant ma pensée sur ce que je suis. Seule ma sœur vint me soutenir, ma complice dans les choses mignonnes honnêtement. Rien d’étonnant quand je vois le petit pitchoune qu’elle a mis au monde. Il est trop choupinou non ? Le petit Yasashi.
Mais je divague. J’ai fait mon vœu : devenir la plus belle des fleurs. J’ai ouvert ma boutique, mon bar plutôt, avec l’argent de mes rentes militaires et exploit dans ce domaine.

Le Nado Nado reçu une très mauvaise publicité par la maison Hikari…
A cause de cela, je dû quitter Torikae pour Tsumi. Cela me revenait moins cher...Mais ce fut difficile. Avec le temps, je continuais mon affaire. J'ai d'ailleurs mon meilleur client qui reste fidèle au poste, même si plus de quarante ans se sont écoulés. Enfin, White est et restera White. L'incorrigible Tancho Ankoku, et son jeu de charme intempestif.

Pour tout vous dire, j'ai ouvert le Nado Nado, je devais avoir 22, ou 23 ans. Enfin, je me souviens de chacune de mes protégées vous savez. Et aussi, je regrette certains départs. Notamment, celui d'un de mes anciens esclaves. Il avait vraiment du mal avec le métier, à cause de son empathie...Mais il n'était pas mauvais à la gérance, ou même au bar. Mais les finances étaient dans le rouge, et sa revente m'a permis de rebondir. Je me demande encore, aujourd'hui, ce qu'est devenue ce petit bout de Kazuki-chan.

Aujourd'hui ? Mon commerce se porte à merveille. Une partie revient à celle qui m'a toujours soutenue : ma précieuse soeur.
Il y a six ans, en l'an 44, elle et mon beau-frère ont perdu la vie. Je suis triste quand je me dis que mon neveu n'aura pas connu ses parents : mais je le sais entre de bonnes griffes. Mais le plus étonnant fut qu'envers et contre les pensées et avis de nos parents, ma soeur m'a transmis une partie de sa fortune personnelle pour la gestion du Nado. Elle m'a toujours compris : on aimait tellement jouer ensemble elle et moi. Notre complicité a toujours été entière. Et elle a toujours sût qui j'étais. Je la regrette encore au jour d'aujourd'hui : mais je poursuis mon existence.

Et voilà, depuis une année, j'ai mis le pieds à Yuufuku ! Chère famille, je crains de ne vouloir que prouver que l'on peut devenir la belle fleur qu'on a toujours désiré. Il suffit de travailler dur pour cela. Et de braver les obstacles. Mais, j'aimerai quand même trouver mon prince charmant.

Hum ? Je n'ai rien contre le système d'asservissement, non. C'est une punition après tout. Et le système permet de libérer ceux qui le méritent. J'ai déjà affranchit deux ou trois esclaves dans le passé : leurs grands-parents ou arrières grands-parents étaient les seuls fautifs. Et c'était des travailleurs mes chéris. Après, j'avoue n'avoir jamais prit d'esclave entièrement personnel : c'était souvent pour m'assister avec le Nado que j'en ai acheté.
Peut-être devrais-je chercher ? J'ai encore tant de choses à voir et faire...La vie est une joie, non ?


Informations IRL

Pseudo : Lou Ainsel /Alexander Dark/Le Maître ? Wink
Âge IRL : 24 ans o/
Comment avez-vous connu le forum ? : Je l'ai conçu ? lol
Code du Règlement : Je m'auto-valide ! Nah !
Qui a créé les Ainokos ? : Moi ? /SBAF/ Je m'auto-valide de toute façon, cette question à réponses multiples possibles XD


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Katai "Zouka" Hikari
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t380-katai-zouka-hikari
Messages : 307
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 10/07/2015
Multi-Compte : Takamori Ankoku ▬ Kinu ▬ Kyoku Meiroo ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Katai "Zouka" Hikari 22.07.15 19:17
Auto-validation :p

Fiche Validée

"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. Et enfin, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique. Merci d'avance ^^

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
Katai "Zouka" Hikari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nodox >> Hikari
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» L'oeil des Hikari
» Hyûga Hikari [Terminée]
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: