Test de Naraku Kakon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés
(#) Sujet: Test de Naraku Kakon 16.07.15 0:06
Voilà mon petit test (je n'ai par contre pas créé le compte au cas où ca n'irait pas ou quoi... j'espère que c'est pas grave). J'ai eu un peu de mal vu que je n'osais pas faire intervenir directement quelqu'un d'important dans son entourage donc j'ai plutôt joué sur son ressenti global mais j'espère que c'est pas trop flou Q_Q

Fiche du Personnage : Naraku Kakon
Test :
Un pas sûr et résonant dans une petite rue pavée. De grandes ailes noires, brillants légèrement sous les premiers rayons du Soleil. Un long manteau qui claque au rythme des pas. Naraku marchait dans l’allée de sa demeure, revenant d’un énième travail pour la famille. Assez simple d’ailleurs. Mais que pouvait-il encore trouver de « compliqué » à cela, après la guerre... là où tout avait commencé pour lui. Sa situation et ses origines n’avaient pas laissé de doute quant au rôle qu’il devait occuper à l’époque. Et depuis, il en avait toujours été ainsi.

Poussant sa porte d’entrée, le Kakon s’avança dans sa demeure. A son arrivée, une esclave vint le débarrasser de son manteau. Il n’eut pas besoin de donner d’indications. Celui –ci était à laver tout comme le reste de ses vêtements. Un nouvel esclave arriva pour lui signaler que le bain était prêt et Naraku s’y dirigea sans un mot. Pourquoi parler inutilement quand les choses sont claires et comprises pour tout le monde ?

Une fois nu, les vêtements posés sur une chaise, il entra dans le bain. L’eau chaude fit frissonner sa peau et détendre ses muscles. Mais celle-ci vira bien vite dans les teintes rougeâtres. Le regard sans émotion, il regarda ses mains pleines de sang. Attrapant un savon pour les nettoyer méthodiquement, il se repassa les évènements de la soirée. Il fit le tri des informations qu’il avait récoltées et établissait déjà les grandes lignes de son rapport à transmettre.

Le bain ne dura pas longtemps, se prélasser ainsi à ne rien faire n’était pas dans les cordes de Naraku. Il se sécha, vérifia qu’il ne restait plus aucune trace sur son corps et enfila une tunique et un pantalon en tissus sombre. Toujours d’une démarche calme et assurée, il se rendit dans son bureau, prit un livre ancien qu’il avait commencé à lire et sorti dans son jardin qui était à présent baigné par les rayons du Soleil. Il marcha quelques instants avant de s’assoir sur un banc en pierre, finement travaillé. Autour de lui se trouvaient d’autres sculptures, aux allures enchanteresses. Chacune d’elles étaient travaillées dans le détail, les rendant presque réelles. Avant de se plonger dans la lecture, il prit le temps de les observer, une énième fois, ne s’en lassant jamais.

Un toussotement le fit sortir de ses pensées et il posa un regard à nouveau froid sur son esclave. Celui-ci lui tendit un papier finement enroulé. Le déballant, il en lu rapidement le contenu avant de le redonner au garçon. Posant son livre sur le banc, il passa une main dans ses cheveux.

« Prépare une tenue, il semblerait que la chef de famille ne souhaite pas attendre un rapport écrit et complet. »

Quelques instants plus tard, le Kakon quittait à nouveau la maison pour se rendre auprès de Tenkei Kakon. Une fois devant elle, il se baissa pour la saluer de manière respectueuse. L’ambiance était glaciale mais il n’y avait aucun mot plus haut que l’autre. Même si la jeune femme sembla tenter une à deux reprises de pousser l’homme à la faute, il resta de marbre, mettant de côté tout sentiment et orgueil. Alors que lui était là pour la famille et le travail, elle, arrivait encore à laisser passer sa rancune à travers ses paroles.

Non mécontent d’enfin sortir, il inspira l’air frais. Bien qu’il n’ait laissé rien paraitre, il était agacé. Pour se changer les idées, il décida de faire un tour sur le marché aux esclaves, regardé après une nouvelle acquisition, douée de ses doigts et avec qui il pourrait tergiverser d’art. Car si l’oiseau n’aimait pas parler inutilement, quand la passion s’en mêlait, s’en était une toute autre histoire.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Test de Naraku Kakon 16.07.15 0:14
Bonsoir ^^

Alors, personnellement, je le trouve sympathique. Néanmoins, il faudra attendre l'avis et décision de Sayuri (pas avant demain, elle est a une soirée table JDR ^^' lol) ....Vu que le personnage est de son invention, je ne peux trancher à sa place Smile

Mais je retrouve bien, personnellement, le côté professionnel et détaché de Naraku. Et la référence à Tenkei, ainsi que cette pique sur le comportement très "égo-centré" de la corbac...pour moi, c'est un peu l'essence de Naraku <3
Mais comme dit, faudra avoir l'avis final de la personne ayant créé le prédéfini : je peux me tromper ^^'
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Test de Naraku Kakon 16.07.15 0:41
Bon pour moi^^


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Sayuri Sakkaku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t25-sayuri-sakkaku-grande-pretresse-de-kyouki
Messages : 392
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 25/12/2014
Multi-Compte : Nailah Kaijuu, Saki Suzumi, Ranmari Meiroo
Actif : oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Test de Naraku Kakon 16.07.15 20:57
Merci beaucoup o/
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Test de Naraku Kakon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés-
Sauter vers: