Namiko Nagawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Namiko Nagawa 19.05.15 20:14
Image Présentation 600*200
Namiko Nagawa

Informations
Année de Naissance : An 29 (21 ans)
Genre : ♂ même si on peut avoir des doutes
Race : Poisson combattant
Statut : Asservi
Métier : Danseur au kakeru et domestique le reste du temps
Don(s) : Capacité amphibie  qui lui permet de respirer sous l’eau durant plusieurs minutes. Mais plus il passe de temps sous l’eau, plus il met du temps à reprendre sa respiration et ne peut réitérer l’expérience que plusieurs heures plus tard.

Illusion lumineuse : lui permet de créer de petites illusions très simples (bulles, boules de lumières, formes éthérées) pour ajouter un petit plus à ses capacités de danseur. Mais ce don le fatigue psychologiquement et physiquement s’il l’utilise trop longtemps.


Psychologie & Physionomie

Pour commencer, parlons de la physionomie de ce jeune ainoko. L’apparence de Namiko est très androgyne, ce qui conduit souvent les personnes qu’ils croisent à le prendre pour une jeune femme malgré son manque de forme. Il faut dire pour leur défense que le jeune hybride possède des traits fins, de longs cils sombres, une bouche joliment dessinée et des écailles colorées sur les paupières et soulignant ses yeux dorés, ce qui donne souvent l’impression qu’il est maquillé.

D’une taille moyenne, environ 1m70, il possède de longs bras fins, légèrement musclés et des jambes longues et fuselées, modelées par la danse qu’il pratique. Sa taille plutôt étroite et ses hanches légèrement plus larges que la moyenne de ses homologues masculins ajoutent à sa silhouette plutôt féminine. Il faut dire qu’il en joue beaucoup pour obtenir certaines faveurs.

De plus, Namiko porte ses cheveux bleu nuit très longs, même si ceux-ci sont plus courts sur le devant, encadrant son visage ovale et encore un peu poupin.

De par son ascendance poisson, des écailles colorées parcourent son corps. Notamment, de ses pieds au milieu de ses cuisses où elles se fondent dans sa chair blanche, partant d’un bleu nuit en passant par le turquoise, puis le violet en allant vers le rouge et se terminant enfin par un magnifique rouge orangé. Il en est de même pour ses avant-bras. Une longue nageoire rouge sombre et rouge orangé s’est également formée sur ses mollets.

Autre signe particulier, un tatouage qui part de sa hanche et qui se dessine jusqu’à mi-cuisse, représentant un poisson stylisé traçant son propre chemin, témoin de son rêve de liberté. C’est la seule chose qu’il a pu se payer lui-même grâce à l’argent versé par son maître en échange de certains « services ».

Côté vestimentaire, notre jeune ainoko porte ce que lui donne son maître, des tenues proches du kimono, très simples mais parfois plus fluides au niveau du tissu et souvent dans des tons dégradés rappelant une nouvelle fois son appartenance aux habitants des océans et des rivières. Autrement, il porte les vêtements de l’établissement dans lequel il travail, le kakeru, et une tenue spéciale composée de voiles de différentes couleurs, pour son numéro de danse.

Concernant son caractère, ça se complique, car si Namiko parait charmant au premier abord, il est doté d’un caractère plutôt difficile. Susceptible et insatisfait de sa situation d’asservi qu’il considère injuste, il fait tout pour s’en sortir et rêve d’être affranchi.

Malheureusement, le jeune ainoko n’utilise pas forcément les meilleurs moyens pour y parvenir. D’un caractère plutôt rebelle, il a plus tendance à se faire punir et réprimander qu’à se faire bien voir de la personne qu’il sert. Il a, de plus, beaucoup de colère et de rancune envers ses parents qui ont été assez idiots pour devenir esclaves et l’obliger, lui qui n’a rien demandé, à vivre en tant qu’asservi. La danse est pour lui son seul moment de liberté. Ce n’est donc pas une contrainte, mais un plaisir. Etre admiré et que sa danse soit appréciée lui procure également énormément de joie.

Namiko est en fait un jeune homme qui cache sa sensibilité et son mal-être derrière un masque d’arrogance, d’une langue bien acérée. Il aime aussi jouer avec les nerfs de certaines personnes même si cela lui vaut souvent de cuisantes punitions. Il est également d’un naturel séducteur  qui lui serve à obtenir certaines faveurs, et si vous savez comment le prendre, il peut même vous laisser entrevoir sa véritable personnalité.


Biographie

 « Pourquoi n’ai-je pas le droit d’être libre moi aussi ? »  est la question que Namiko adresse souvent à la déesse Arashi. Pourtant, le jeune ainoko connait très bien la raison de son statut d’asservi, la faute en incombant à ses parents. En effet, ceux-ci ont commis un crime qui leur a valu de devenir des esclaves. Namiko était déjà dans le ventre de sa mère lorsque c’est arrivé.

Orphelins tous les deux et vivant dans la pauvreté, Toshiro Nagawa et sa compagne Yuki Sakaya étaient, par la force des choses, devenus des voleurs expérimentés qui n’avaient jamais été attrapés. Pourtant, lors d’un cambriolage dans une maison habitée par une famille de ainokos aisés, les choses se sont mal passées et alors qu’ils pensaient la maisonnée endormie, ils furent surpris par le père de famille. Un ainoko lion particulièrement agressif qui s’attaqua d’abord à Yuki, envoyant la jeune femme valser à travers la pièce. Voyant sa femme étourdie et meurtrie par le coup violent asséné par le maître de maison, Toshiro, prit d’une colère incontrôlable, se saisit d’un couteau de cuisine et l’en frappa plusieurs fois. Pendant ce temps, la femme du lion, alertée par le remue-ménage, était sortie pour prévenir les autorités tandis que ses ainés surveillaient les plus jeunes de leurs enfants encore endormis dans leur chambre.

Reconnus coupables de meurtre involontaire, le couple de ainokos fut donc puni par asservissement et vendus en tant qu’esclaves à un ainoko taureau qui tenait une boutique réputée dans le quartier de Torikae.

Acceptant la sentence, le jeune couple fit profil bas, et quelques mois plus tard, Yuki donna naissance à Namiko. Elle-même ainoko dauphin, il tenait donc son hybridation de son père mais hérita de ses yeux à elle et de sa peau blanche.

Le jeune ainoko grandit donc en tant qu’esclave dans la même maison que celle de ses parents qui veillaient sur lui et lui expliquaient souvent qu’ils avaient fait une grosse bêtise et qu’ils avaient dû être punis pour cela, sans jamais lui donner de détails, lorsque le petit Namiko leur demandait pourquoi ils n’étaient pas libres comme les autres.

Jusqu’à l’adolescence, le jeune ainoko accepta sa situation et grandit tranquillement car leur maître les traitait plutôt bien. Mais les choses se compliquèrent lorsqu’il fut en âge de mieux appréhender son environnement et de comprendre que l’esclavage était pour les ainokos qui avaient commis des crimes graves. Ses parents continuaient cependant à lui dissimuler la vérité, et c’est lors d’un énième acte de rébellion que son maître, emporté par la colère, lui révéla l’effroyable vérité. Ses parents étaient des voleurs et son père un assassin.

De ce jour, Namiko commença à en vouloir à ses parents et leur relation s’en retrouva fortement changée, pour le plus grand désespoir de sa mère. De plus, il devint beaucoup plus difficile pour leur maître de gérer ses actes de rébellion. Alors, 6 ans plus tôt, excédé par le comportement du jeune ainoko aquatique, le maître le vendit à Ensui Ankoku au marché aux esclaves.

C’est là que commença sa seconde vie. Une vie loin de ses parents, qui lui convenait bien mieux, même si cela n’arrangea pas vraiment son caractère difficile. Car Namiko n’accepte pas sa condition d’asservi alors qu’il n’a lui-même commis aucune faute lui valant ce statut. Pourtant, c’est grâce à son nouveau maître que sa vie d’esclave lui parait moins difficile. Dur mais juste, Ensui lui permit d’apprendre à danser et à travailler pour gagner un peu d’argent dans son établissement, le Kakeru.

Sa relation avec Ensui n’est pas toujours facile, et même parfois un peu étrange, dû à certaines demandes particulières du ainoko soala. Mais Namiko, bien que réticent, s’y plie, car cela lui rapporte de l’argent, même s’il a parfois du mal à y prendre du plaisir.

Le seule moment qui lui procure vraiment du plaisir, c’est lorsqu’il danse pour les clients, usant de son don d’illusion pour créer de petits effets spéciaux donnant à sa danse quelque chose d’irréel. Et le jeune ainoko aquatique est plutôt doué dans ce qu’il fait.

Il y a deux ans, il a ainsi pu se faire faire le tatouage qu’il porte sur le côté de son corps, partant de sa hanche gauche, terminant sa course sur sa cuisse. Il l’a fait pour ne jamais oublier son désir de liberté.

Concernant les êtres humains, Namiko ne sait pas trop quoi en penser, il en côtoie quelques-uns au Kakeru et est habitué à leur présence depuis tout petit. Pour lui qui a toujours vu des êtres humains esclaves et n’a pas connu la guerre qui opposa les leurs aux humains libres, tout ceci est normal et naturel. Mais il préfère tout de même rester parmi les siens car l’absence d’hybridation chez ses êtres le met quelque peu mal à l’aise.

Ainsi se déroule la vie de notre jeune ainoko qui compte bien poursuivre sa quête de liberté.


Informations IRL

Pseudo : Solyane ou Solyane21
Âge IRL : 31 ans, et oui XD
Comment avez-vous connu le forum ? : C’est la faute de la fondatrice qui me l’a trop bien venu XD
Code du Règlement : Ok, by Master
Qui a créé les Ainokos ? : Ok, by Master


Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Namiko Nagawa
http://matarragon.wix.com/legendutopia
Messages : 1645
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 19/05/2015
Actif : oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Namiko Nagawa 19.05.15 20:42
Hello <3

Tout est nickel aussi : Wink

Fiche Validée

"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. Et enfin, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique. Merci d'avance ^^

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Takamori Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t37-takamori-ankoku http://folio-adark.voila.net/
Messages : 831
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 15/04/2014
Multi-Compte : Kyoku Meiroo ▬ Kinu ▬ Katai "Zouka" Hikari ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Namiko Nagawa 19.05.15 20:51
Yeah!!! Merci!!!!! =^^=


Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Namiko Nagawa
http://matarragon.wix.com/legendutopia
Messages : 1645
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 19/05/2015
Actif : oui
Revenir en haut Aller en bas
Namiko Nagawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Namiko Tsubaki [Gryffy]
» Une désertion, un combat... [pv Namiko]
» Minoko
» La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko )
» Inoue Namiko » Behind the scene

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: