Arihiro Ankoku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Arihiro Ankoku 22.05.17 18:24
Image Présentation 600*200
Arihiro Ankoku

Informations
Année de Naissance : An 31. (19 ans)
Genre :
Race : Bouc Poitevin
Statut : Ainoko Libre
Métier : Gestionnaire d'un Empire Commercial
Don(s) :
Amnésie : La mémoire à court terme de la cible de ce don s'efface purement et simplement sur une durée choisie par Arihiro. Il n'y a pas de limite de période, mais il est impossible d'aller au delà d'une période de sommeil de la victime (aussi courte soit-elle). Cette capacité ne permet pas de connaître ces souvenirs ou de savoir quoi que ce soit à ce propos, il permet simplement de les effacer. Suite à un "gommage", le cerveau du sujet met une à deux secondes pour se raccrocher au dernier souvenir connu et il tente naturellement de faire correspondre celui-ci à la situation actuelle en gommant quelques légers "faux-raccords" si nécessaire. Bien évidemment, seuls de petits détails peuvent ainsi être "corrigés" par l'inconscient de la victime (expression de visage, emplacement du Soleil dans le ciel, position d'un interlocuteur, apparition ou disparition d'un objet mineur dans le décor, ...), si la différence est trop importante, le sujet peut, suivant l'importance de la différence, simplement trouver que quelque chose cloche, éprouver un malaise plus ou moins important, ou se rendre compte que sa mémoire a été effacée. Il est impossible d'utiliser ce pouvoir sur plusieurs personnes en même temps.
L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences puisqu'il entraine une forte dépendance chez Arihiro, non pas due à l'utilisation du pouvoir en lui-même mais au sentiment d'impunité qu'il lui procure et à l'adrénaline liée à la prise de risque inhérente aux situations dans lesquels il se met pour l'utiliser. De fait, Arihiro est contraint d'utiliser fréquemment ce pouvoir et, parfois, de tenter des choses toujours plus folles et toujours plus risquées sous peine de subir les symptômes d'un état de manque. Ne se considérant pas comme dépendant lui-même, il ne fait rien pour lutter contre sa situation.

Arihiro n'a, pour l'heure, pas manifesté de seconde capacité extraordinaire.



Psychologie & Physionomie



Contrairement à son frère aîné, qui tient ses grandes cornes, sa peau sombre et sa race animale de leur père, Arihiro a hérité quant à lui du teint claire, de la petite taille, de l'apparence délicate et de l'ascendance animale de leur mère. Des traits fins, une carrure chétive et un menton décidément imberbe... le cadet ne fait clairement pas plus vieux qu'il ne l'est ! Il n'est d'ailleurs pas rare qu'on le pense plus jeune qu'il ne l'est réellement. Des cheveux blonds en bataille et des yeux d'un bleu cristallin, il est loin d'être vilain d'apparence. Seule trace de son animalité, deux petites cornes de chèvre s'élancent timidement vers l'arrière depuis les côtés de son crâne. Très loin d'arborer ostensiblement sa richesse pourtant conséquente, il préfère porter des tenues simples, sobres et sombres et affectionne tout particulièrement une grande pèlerine noire avec capuche qui lui descend jusqu'aux genoux. Il se sert de temps à autre de cette capuche, ou parfois d'autres accessoires, quand il va à la rencontre d'humains, aussi bien esclaves que marchands ou ambassadeurs étrangers afin de créer d'avantage de proximité entre eux et ainsi faciliter les discussions qu'il tient, dès qu'il lui est possible, dans la langue maternelle de son interlocuteur. Sa voix est telle une douce brise d'été, agitant ses doigts fins dans de complexes arabesques. Quand ses doigts ne dansent pas au rythme de ses mots, il est fréquent qu'ils soient employés à enlever une mèche un peu trop rebelle du devant de ses yeux.


Empathique. Voilà bien un mot qui ne colle pas du tout à la personnalité du jeune Ankoku. Centré sur lui-même, ses intérêts, ses envies, ses désirs, il n'a que faire des souhaits et des aspirations des autres, à moins que leur bien-être lui soit utile pour ses propres affaires. À la fois très mature et lucide sur le fonctionnement du monde, tant civil que professionnel, il n'en reste pas moins un adolescent capricieux habitué à avoir ce qu'il souhaite, et à l'avoir rapidement. Vif d'esprit, capable de s'adapter assez rapidement aux changements de situations, il n'est que rarement pris au dépourvu, et quad ça lui arrive il sait retomber rapidement sur ses pieds. Arihiro est quelqu'un de très réfléchi sur le plan professionnel, capable de visualiser facilement les conséquences de ses décisions et d'agir en conséquence après avoir minutieusement planifié chaque détail. En revanche, dans ses interactions sociales, il a une tendance à l'impulsivité qui n'est que renforcée par sa capacité à effacer la mémoire récente des gens. Ainsi il lui arrive fréquemment de dire ou faire quelque chose qui lui passait par la tête pour finalement l'annuler purement et simplement si les conséquences ne lui plaise pas. Les fréquentes utilisations de ce pouvoir lui ont également donné, indirectement, une excellente notion du temps.

Il n'a pas de grands projets de réforme de la société, le monde est tel qu'il est et s'il fonctionne correctement ainsi pourquoi se fatiguer à essayer de le changer ? Après tout, au vu de sa position privilégiée dans la société, il aurait bien plus à perdre qu'à gagner de changements en profondeur de leur mode de vie et de leurs règles, cependant il estime que l'asservissement devrait se limiter aux coupables et que les enfants n'ont pas à payer les erreurs ou les crimes de leurs parents, qu'ils soient Ainoko ou même humains, probablement l'ultime témoignage de l'influence de son frère sur sa vision du monde. Cependant il se garde bien d'exposer ses pensées sur le sujet et les a toujours gardées pour lui. Bien qu'il ne soit pas très d'un naturel très pieux, il a bien compris l'influence qu'ils avaient sur le monde et l'intérêt qu'il y avait à rester dans leurs bonnes grâces. C'est donc davantage par ce qu'il appelle des "impératifs professionnels" que de réelles convictions personnelles qu'il leur rend hommage. Il honore bien évidement Taisha, leur mère à tous, et demande parfois à Arashi et Seisui de bien vouloir mener ses navires à bon port et leur assurer de reposants trajets, particulièrement lorsqu'ils transportent d'importantes cargaisons. Il lui arrive de faire des offrandes à Shukumei lors de prises de décisions difficiles afin d'éclairer son choix et profite des festivités en l’honneur de Tsuku pour éloigner la colère du dieu de ses entrepôts et commerces. Tout ceci lui donne une image très pieuse, mais il se moque bien de ce que les gens peuvent penser de lui.
Ce qui lui manque aujourd'hui est un but, un rêve. Accumuler de l'argent pour accumuler de l'argent et vivre sa vie au jour le jour lui convient peut-être pour l'instant, mais n'avoir aucun projet à long terme, aucun but à son existence, est quelque chose qui finira par lui peser de plus en plus.



Biographie

Arihiro Ankoku est un Ainoko de troisième génération, petit-cousin de l'actuel chef de clan des Ankoku, Takamori Ankoku. Il est le fils de Kanemochi Ankoku et Atsue Ankoku, petit-fils de Saburō Ankoku, et donc, petit frère de Kakumei Ankoku. L'enfance du jeune cadet fut des plus classique pour un jeune garçon de la haute société. Il apprit très jeune à lire, à écrire et à compter et on entreprit de lui enseigner des langues humaines très tôt. Né plus de trente ans après la guère, les Ankoku étaient désormais bien conscientes de l'importance des relations avec les humains dans leur prospérité, et de la nécessité de maîtriser leurs langues, et pas seulement l'Himerien, pour faciliter le commerce et les échanges. Le jeune Arihiro se montrait de plus particulièrement doué dans ce domaine et ses résultats, tant en langues qu'en mathématiques ou dans les autres matières ne pouvaient que ravir ses parents, son grand frère et le reste du clan. Grand frère dont il était d'ailleurs très proche et avec qui il aimait autant de temps qu'il leur était possible. Il lui répétait souvent que quand il serait grand il serait aussi doué et intelligent que lui et que lui aussi il rendrait fière leur grand-oncle et le reste du clan !

Malheureusement, un évènement tragique chamboula la vie de ce petit bonhomme et de sa proche famille : Kakumei fut accusé de détournement de fonds et, pour son acte de trahison envers le clan, fut condamné aux travaux forcés à perpétuité dans les mines d'Ezer en l'an 38, alors que Arihiro avait sept ans. Le petit garçon joyeux qu'il était alors commença à devenir plus silencieux, plus renfermé sur lui-même. Dans la maisonnée, on effaça toute trace de la présence de Kakumei, transformant son ancienne chambre en pièce de rangement, vendant ses anciens meubles et brulant ses affaires. Jamais plus son nom ne fut prononcé entre les murs de leurs demeures et il fut fait comme s'il n'avait jamais existé. Mais cela ne suffit pas à effacer chez Kanemochi la douleur de la perte et de la trahison de son enfant et son sentiment d'avoir échoué dans l'éducation de son fils. Désireux de faire oublier jusqu'à son existence même auprès des siens dont il ne pouvait désormais plus supporter le regard et le jugement, il se retira complètement de la vie politique, encouragé en ce sens par un Takamori désireux de tourner au plus vite la page et d'éviter plus de tensions au sein de la famille. Craignant plus que tout de perdre son second fils, Kanemochi décida de garder autant que possible auprès de lui le jeune Arihiro, lui apprenant tout ce qu'il savait et l'impliquant plus qu'il n'était raisonnable pour un enfant aussi jeune dans ses activités professionnelles. Cela valu au garçon de se faire depuis lors appeler "Jeune Maître" par tout les asservis de la maisonnée et beaucoup des subalternes de son père. Prenant son rôle très à cœur, Arihiro finit par devenir le digne second de son paternel, son plus proche conseiller le seul successeur possible à la tête de son entreprise.

Éloignés de la politique, tant Ainoko qu'Ankoku, volontairement oubliés par Takamori, Kanemochi et son fils purent consacrer librement tout leur temps et leur argent à la constitution d'un véritable empire commercial. S'intéressant aussi bien au commerce intérieur qu'extérieur, ils rachetèrent ou créèrent de toutes pièces un grand nombre de magasins, d'échoppes, d'entrepôts et autres établissements de services dans tout Kyooraku, tout en investissant des sommes colossales pour engager à leur service des équipages entiers afin de braver les flots des mers et océans du monde pour porter aux hommes leurs marchandises et ramener de leurs pays esclaves et autres denrées exotiques. Paradoxalement à cela, et malgré les immenses sommes qu'ils étaient amenés à brasser quotidiennement, Kanemochi insistait pour qu'ils restent le plus sobre possible afin de ne pas attirer sur eux la moindre attention, aussi bien au sein des Ankoku que des autres familles. Humbles, discrets et ne faisant jamais étalage de leurs richesses, préférant la ré-investir dans de nouvelles et lucratives affaires, ils finirent par devenir l'une des plus grande fortune, et certainement l'empire commercial le plus tentaculaire de tout Migoto, le tout sans offenser personne, leur octroyant de fait une place importante au sein de la jeune Confédération Marchande, organisation internationale visant à promouvoir le commerce et les échanges de biens et d'argent entre les pays plutôt que des échanges d'insultes et de cadavres.

Tout semblait aller pour le mieux mais il fallut que l'éternel fauteur de troubles de la famille refasse parler de lui. En ce début d'année 50, Kakumei réussit à s'évader des Mines où il était supposer extraire de l'Ezer jusqu'à en mourir. L'attention publique se rappela alors soudainement l'existence de Kanemochi et Arihiro et le père ne tarda pas à tomber malade, incapable de supporter la honte que jetais sur lui ce fils qui refusait d'accepter dignement son sort et ainsi mourir en silence, oublié de tous. Au vu de l'influence d'Arihiro auprès des collaborateurs de son père et son rôle au sein de leur entreprise, que Kanemochi ne soit plus à ses côtés ne perturba pas le moins du monde le fonctionnement de leurs activités, lui prouvant, s'il en était besoin, qu'il n'était plus indispensable et que son jeune fils avait les choses bien en main. Ce fut surement sur cette pensée réconfortante qu'il choisit de s'éteindre paisiblement dans son lit en cet été de l'an 50, terrassé par un mal qu'aucun médecin ne semblait en mesure de soigner.



Informations IRL

Pseudo : Appelez-moi comme vous voulez =P !
Âge IRL : 23 ans.
Comment avez-vous connu le forum ? : Par de sensuels murmure dans le creux de mon oreille
Code du Règlement : On est là pour s'amuser !
Qui a créé les Ainokos ? : Techniquement personne ne les a "créé". Taisha s'est contentée de les élever de leur statut animalier primaire en les dotant aussi bien d'une conscience que d'attributs plus... humanoïdes.


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Arihiro Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1733-arihiro-ankoku#49196
Messages : 68
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 20/05/2017
Multi-Compte : Non
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Arihiro Ankoku 22.05.17 18:33
Bienvenue joli bouc ♣♥♥♥♥♥




 
merci:
 


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Idriss Ad-Dîn
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t319-idriss-ad-din-danseur-d-orient
Messages : 3538
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 23/06/2015
Multi-Compte : Hanae Umako , Jun'Ichiro Kaiinu, XiaoLi, Momoka minoue, Aï Yume, Ushio Shikai
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Arihiro Ankoku 22.05.17 19:13
Alors, bienvenu en bonne et dû forme ♥
Fiche très sympathique ! Le fait que leur père soit décédé récemment, ça, ça va mettre une sacrée pointe au cœur de Kakumei. Je me demande s'il n'aura pas essayer de suivre, de loin, les funérailles d'ailleurs.
En tout cas, ton pouvoir étant le seul actuellement de ton personnage, et étant justement dosé/nuancé : nous acceptons le concept ^^

Enfin, bon jeu et j'espère que tu te plairas !
J'éditerais l'arbre quand je pourrais pour ajouter les noms (y'a un sujet au pire dans les bottins où tu peux remplir les infos si tu veux <3) Oh et, à titre perso : la maman est toujours en vie ? Que je sache pour mes rps avec Takamori ou avec Kakumei ^^
Merci bien ♥

Fiche Validée

"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!

Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Arihiro Ankoku 22.05.17 19:50
Merci pour l'accueil et pour cette validation rapide. La maman est toujours en vie oui, très effacée, presque plus un fantôme qu'autre chose, mais toujours en vie !
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Arihiro Ankoku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1733-arihiro-ankoku#49196
Messages : 68
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 20/05/2017
Multi-Compte : Non
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Arihiro Ankoku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: