Analys Feira [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées
(#) Sujet: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 2:23
Image Présentation 600*200
Feira Analys

Informations
Année de Naissance : 0029. (21 ans)
Genre :
Nationalité : Taiyô To Tsuki No Tochi
Statut : Asservi
Métier : Aucun


Psychologie & Physionomie

En ce qui concerne le physique, la plupart du temps Analys porte une chemise blanche qu'elle ouvre un peu pour se laisser respirer. Elle est surmontée d'une veste pas forcément assez large pour fermer, qu'elle laisse ouverte la plupart du temps. Sa veste grise s'adapte néanmoins à sa taille grâce à une bande extensible, ce qui ne la prive pas de ses mouvements même si elle la ferme. Après les manches, on peut voir une paire de gants en cuir noir refermables proprement avec une paire de petite lanières ceinture discrètes. Elle s'en sert principalement quand elle manie l'épée afin de ne pas déraper et accessoirement pour ne pas trop blesser ses mains. Un peu plus bas, la demoiselle porte un short serré assorti avec le haut qui lui permet d'enfiler une paire de bas noirs allant de la cuisse jusqu'aux pieds. Ceux-ci sont d'ailleurs recouverts par une paire de bottillons noirs qui facilitent beaucoup sa marche. C'est principalement une tenue réservée à l'aventure, elle n'est ni élégante, ni traditionnelle, ni particulièrement chaude ou froide, mais elle est très confortable et apporte chaud même quand elle manque de couches de vêtements. On peut aussi remarquer que la demoiselle porte une épée à la ceinture, pour se défendre dans la plupart des cas, mais aussi pour attaquer quand elle l'estime nécessaire.

Au niveau de son visage, la première chose qu'on remarque est que son oeil et masqué par un cache attaché derrière la tête. Son second oeil est voilé pour éviter que sa magie se déclenche trop et soit incontrôlable, une sorte de bridage. Mais si on fait abstraction de cette particularité impossible à manquer en regardant son visage, Analys a des cheveux plutôt courts de couleur grise. Ainsi ils ne la gênent pas à cause du vent et elle peut plus facilement bouger dans toutes les directions sans aucun souci.

En ce qui concerne son mental, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est plutôt masculin de manière globale. Pour commencer elle est d'apparence froide et distante envers les inconnus, elle évite de les approcher sans une bonne raison. Bien sûr elle connaît tout de même les formules de politesse et sait les appliquer, mais mis à part ça elle n'est pas du genre à côtoyer du monde pour se faire des amis ou pour toute raison qui soit. On peut clairement dire qu'en-dehors de fréquenter ses compagnons, Analys reste dans sa bulle, pas forcément recroquevillée dans son coin, elle se complaît simplement dans la solitude. Dans le prolongement on peut aussi dire qu'elle n'aime pas trop qu'on la touche, que ce soit de simples tapes d'encouragement ou pour l'aider à se relever. De ce fait elle est fort autonome et débrouillarde, elle sait se nourrir toute seule, vendre ses affaires toute seule pour avoir de l'argent, toutes des choses d'adulte.

Malgré tout, il lui arrive d'être confrontée à son plus grand point faible qu'est l'amour, que ce soit la compassion ou l'Amour avec une majuscule. Ainsi elle se retrouve gênée dès qu'on se montre trop gentil avec elle, chose qu'elle n'a pas souvent l'habitude de rencontrer chez les gens. Elle qui est souvent ignorée au même prix qu'elle ignore les inconnus, elle essuie rarement des remarques affectives et il lui arrive de rougir quand on la flatte ou quand on la complimente.

Parfois son attitude peut faire garçon manqué car elle n'a pas fréquenté de filles dans son enfance depuis toujours. Ainsi elle n'adopte pas souvent des poses féminines, ne pense pas en femme, ne s'habille pas en femme, ne traite pas son entourage comme le ferait une femme. Rien que le fait de marcher est celle d'un garçon, elle ne se déhanche pas pour mettre en avant son postérieur ou sa poitrine en la bombant. Ses habits ne sont pas forcément des haillons, elle choisit souvent les couleurs pour qu'elles soient au moins assortie, mais n'ira pas enfiler des habits qui l'entravent dans ses mouvements et qui la gênent. Elle n'aime pas non plus agir comme les femmes en général, que ce soit exercer un métier plus doux pour les muscles parce qu'elle doit soigner son image. Ainsi elle n'aura aucun scrupule à se salir si la situation le demande, sera taquine si elle veut corriger courtoisement son compagnon, n'hésitera pas à foncer dans le tas même si l'obstacle est massif.

De ce fait, la demoiselle est du genre combatif, bien qu'elle utilise la magie comme tout le monde. C'est entre autres ça qui lui permet de tenir aussi bien en combat, parce qu'elle ne se repose pas uniquement sur sa magie, elle la bride même volontairement pour éviter d'en faire un usage excessif. Il n'est pas rare de la voir prendre part à un conflit violent et à les résoudre à la force physique, même si elle se blesse. C'est ce qui fait partie de son caractère garçon manqué, et même si elle recherche tout sauf une âme soeur, elle n'a pas conscience que tous les goûts sont dans la nature et qu'on pourrait tout de même l'aimer pour son caractère.


Biographie

Analys n'a jamais vraiment eu la chance de vivre avec de vrais parents. Depuis toujours elle vivait en compagnie de sans-abri qui l'avaient recueillie durant un coup dur. Avec eux, elle n'apprenait pas seulement à survivre en dérobant discrètement de la nourriture ou en chassant, voire en recueillant des fruits dans la forêt. La demoiselle apprenait aussi à manier l'épée sous forme de bambous non létaux mais douloureux et au poids conséquent. C'était une façon de s'imposer dans la société, peut-être qu'un jour quelqu'un voudrait d'une garde du corps pour débarrasser les gens riches des bandits destructeurs. Bien sûr ce n'était pas un rêve à proprement parler, le sien consistait simplement à se faire un paquet de pièces d'or afin de voyager dans le reste du monde. C'était si enivrant de pouvoir rencontrer d'autres gens, de vivre des aventures de manière générale, et le vent frais de la liberté procurait beaucoup de plaisir.

Mais avant de connaître ces garçons amateurs de castagne, la demoiselle avait connu des parents. Ceux qu'elle avait à la base ne l'avaient pas désirée, et quand la maman s'est sue enceinte, elle préféra confier l'enfant à un orphelinat afin de lui donner une famille de remplacement et lui garantir des jours heureux. C'est ainsi qu'elle se fit confier aux soins d'une nouvelle famille déjà bien complète, époux, épouse, plusieurs garçons comme enfants. Ils étaient riches et très portés sur les traditions, mais même derrière leurs bonnes, peut-être trop bonnes manières, la famille ne la considérait jamais vraiment comme membre à part entière. Elle se sentait constamment de trop, rejetée passivement, ignorée de ses parents, mais pas de ses frères. Eux de leur côté, malgré leur éducation irréprochable, ne restaient pas indifférents en voyant leur nouvelle soeur adoptée. Le fait de rajouter dans leur fraternité un côté féminin les avait enivrés au point qu'ils se montraient doux avec elle.

Pourtant à l'orphelinat, tout était différent, on ne la couvait pas, au contraire on poussait son caractère à se forger à travers des traitements parfois violents. Fessées, coups de règle sur les doigts, gifles dans le pire des cas, les enfants étaient disciplinés et menés à la baguette pour qu'ils obéissent à leurs futurs parents. Parmi les orphelins, Analys se sentait presque chez elle, car c'était devenu sa maison pendant de nombreuses années, et là au moins on ne la favorisait pas parce qu'elle avait de la poitrine. En effet il y avait aussi des orphelines qui elles aussi étaient capables de se montrer attirantes pour plaire à un garçon de leur âge. Plus que leur esprit, le personnel de l'établissement forgeait aussi leur culture générale. On leur apprenait l'histoire de Taiyotsuki, la création de Taisha, la catastrophe, la création de Migoto, les particularités des ainokos d'annuler la magie des mages, ou encore simplement l'histoire du pays lui-même. Elle avait aussi appris pour la guerre plusieurs décennies avant le présent, que les ainokos avaient gagné, demandant pour la paix un commerce riche entre Taiyotsuki et Migoto.

Désormais adoptée par ses nouveau parents, et enrichie culturellement, Analys avait tout pour plaire à sa nouvelle famille. Malgré tout, c'était toujours difficile d'être écoutée, que ce soit par ses parents ou par ses frères qui craquaient sur elle en permanence. Après tout elle était adoptée, elle n'avait pas la même valeur qu'une vraie soeur et fille, Analys était un peu le canard boiteux, mais le joli canard. C'était ça qu'elle détestait pourtant, qu'on la voit pour ce qu'elle a et non pour ce qu'elle est. Ses frères voulaient sans arrêt la choyer parce que c'était une fille, la préserver de tout ce qui pouvait abîmer son joli corps, une galanterie exagérée qui gâchait sa vie. Pourtant un jour la demoiselle risquait d'être constamment confrontée à la nature sauvage, et comme c'était parti, elle allait devenir une petite sainte-nitouche inutile à peine capable de jouer de ses charmes. Et quels charmes d'ailleurs, une poitrine à peine bombée, un fessier élégant, et surtout un style vestimentaire traditionnel et féminin. Tout ça la répugnait, on la privait de la dureté de la vie alors que l'orphelinat l'avait bien forgée. Toutefois on l'avait rendue obéissante, on ne l'avait pas préparée à une vie entière, juste à plaire à ses parents.

C'est ce qui la poussa un beau jour, une nuit plutôt, à fuguer de sa nouvelle maison. C'était certes ingrat et dégoûtant de sa part de filer alors qu'on avait payé pour l'avoir, mais elle ne supportait plus "la vie de château" qu'elle menait, couvée et surprotégée. Ainsi elle fit la connaissance d'autres vagabonds tout aussi jeunes qu'elle, qui pour une fois ne la voyaient pas comme une demoiselle, mais comme un humain, une collègue sans-abri. Elle n'avait jamais remarqué que la première classe était à ce point nocive et curieusement rabaissante. En revanche dans la troisième classe, les gens vivaient à la dure, ils jouaient avec tout ce qu'ils trouvaient, et vivaient selon leur humeur. C'était une vie bien plus épanouissante pour Analys qui découvrait enfin la liberté. Pour une fois elle pouvait être traitée en humain, et non en fille, fragile, délicate, et féminine avant tout. Quand ils lui montraient l'art de manier le sabre, en bambou bien sûr, ils ne se privaient pas de lui porter des coups sérieux sans se retenir. Évidemment ils se retenaient parce que c'était une débutante, mais passé une certaine expérience, ils ne lui faisaient plus de cadeau, comme si c'était un garçon comme eux. Même si manger était parfois compliqué, ils savaient comment faire pour recevoir des faveurs des habitants de Taiyotsuki.

Le cirque de rue était devenu une part de leur quotidien, le trio amusait la galerie, l'un avec du feu, l'autre avec sa force surhumaine, et la troisième avec des illusions qui rendaient toujours leurs tours de magie mille fois plus époustouflant pour les yeux. Comme d'habitude tout le monde était dupe malgré que tout le monde soit mage pratiquement, voir un tel niveau pour de si jeunes enfants, c'était prodigieux. Tout ça était grâce à Analys qui avait su les tromper afin d'offrir aux adultes un spectacle à les faire baver. Ainsi ils pouvaient amasser des pièces d'or afin de se payer de la nourriture bon marché et survivre longtemps. C'était ça la vraie vie, une vie dure, une vie sans pitié, une vie libre dans la nature, où il fallait survivre plus que vivre simplement. C'était autre chose que dans son ancienne famille à porter des kimono, tousser avec le maquillage qu'on lui mettait sur les pommettes, ou encore à danser sur scène pour le plaisir des adultes de la haute société. Certes c'était fort gratifiant, mais ça l'était bien trop, en vivant dans la nature sauvage au moins elle apprenait déjà le côté sans pitié de la vie. Si jamais un autre jour elle se perdait ou se retrouvait en situation compliquée, elle saurait directement quoi faire.

Dans sa vingt-et-unième année, la demoiselle avait enfin eu la chance de battre ses deux frères, un aîné et un cadet. Elle avait ainsi gagné son ticket de sortie, et bien plus que ça. Elle économisait en secret comme ses frères depuis des années et avait tout ce qu'il fallait pour commencer une nouvelle vie, une nouvelle aventure à voyager dans d'autres contrées. Mais avant tout elle avait dû s'acheter un nouvel ensemble pour éviter de passer pour une sans-abri. Elle s'était même lavée dans une vraie salle de bain, et se sentait renaître. Analys avait aussi acheté une épée chez le forgeron pour un prix d'or, et était déjà ravie de pouvoir chasser l'air avec ses mouvements de maniement du bambou pour voir si elle arrivait à trancher des objets. Par chance cette lame n'était pas énormément plus lourde, elle était simplement plus dangereuse, mais rien qu'elle ne saurait manier. Ainsi elle rejoint clandestinement un navire de transport à destination de l'horizon, avec comme seul but de s'amuser et de rencontrer de nouvelles personnes à la vie tout aussi trépignante que celle qu'elle vivait depuis déjà quelques années.

Malheureusement tout ne se passait pas comme elle le voulait, elle qui pensait rejoindre une des contrées voisines comme Zanshi un peu plus au nord. Cependant au lieu de la conduire vers cette terre, on la conduisait vers Migoto, l'île où les humains, si ils ne vivaient pas libres, étaient traités comme des objets dans le parfait respect de leurs lois sur les devoirs des ainokos. Elle s'en rendit bien compte quand elle posa le pied sur l'île en question, son corps était soudainement parcouru d'une grande douleur générale. C'était comme si on lui avait pris des organes vitaux sans l'endormir, comme si on frappait son âme à coup de maillet pour la réduire en bouillie. Malgré tout c'était devenue une femme forte, ce qui ne l'avait pas empêchée de rester debout. Même si elle souffrait le martyr au début, elle parvint tout de même à s'acclimater de ce changement radical. C'était ce qui faisait partie des difficultés qu'elle aurait pu rencontrer partout ailleurs, peut-être pas sous la même forme, mais elle aurait pu aussi souffrir d'attaques d'animaux sauvages, de brigands, et autres. Dans un sens elle était contente que ce soit une douleur intérieure car au moins elle n'était pas vraiment blessée. Au contraire rien ne l'empêchait de tout de même profiter de sa nouvelle destination. Migoto avait beau regorger d'ainokos avides de sexe et de domination envers les humains asservis, ils ne pouvaient pas être pire que ses parents adoptifs. Analys préférait être chamboulée constamment que d'être couvée et de pleurer à la moindre égratignure.


Informations IRL

Pseudo : Akuma
Âge IRL : 24 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : Partenaires de Maître ou Neko
Code du Règlement : On est là pour s'amuser !
Qu'ont les humains, que les ainokos annulent ? : La magie


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 8:50
Bonjour et bienvenu sur Migoto ^^
Si tu as des questions, des demandes ou quoique se soit : n'hésites pas à demander. Je veillerais à répondre au mieux, et au plus vite.

Juste une toute petite info, un détail qui m'empêcherait de valider même si tout est OK : "Japonaise" n'existe pas en nationalité sur Migoto Wink Mais il y a son "équivalence" avec le Taiyotsuki (Taiyô to tsuki no tochi de son nom complet) ^^
Si tu veux en savoir plus sur les pays humains, il y a toujours ce Topic-ci du contexte qui leur est dédié <3

Bon courage et je reste à l'écoute Very Happy !
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 27
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 16:02
Bienvenue jeune damoiselle




 
merci:
 


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Idriss Ad-Dîn
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t319-idriss-ad-din-danseur-d-orient
Messages : 3538
Âge IRL : 34
Date d'inscription : 23/06/2015
Multi-Compte : Hanae Umako , Jun'Ichiro Kaiinu, XiaoLi, Momoka minoue, Aï Yume, Ushio Shikai
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 17:49
Ah je vois, je pensais que Migoto n'était qu'une île dans le monde "normal", mais en fait c'est le monde lui-même qui est customisé. J'ai modifié sinon.
Et merci pour votre accueil.

Merci aussi de me donner de la lecture dans le règlement. C'est vrai que j'ai souvent tendance à dire que je suis dyslexique pour justifier mes fautes orthographiques, mais en aucun cas je justifierais ma flemme d'écrire ou un trop gros amas de fautes par de la dyslexie. Certes la mienne est pas reconnue par l'ordre mondial des médecins, mais c'est toujours mieux que de parler d'autisme qui lui a été diagnostiqué. Je préfère me contenter de prévenir qu'il m'arrive de laisser des coquilles, et que j'essayerai de ne pas faire de Mary-Sue pour éviter que vous n'employez la méthode de Chutes de Rozan afin de me chasser.
Je pense être plus proche d'être une "grammar nazi" qu'une fâchée de l'orthographe comme dit Roleplay & Sarcasm à ce sujet
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 18:14
Oui, le monde du forum est complétement customisé.
Aussi, bien penser à rester cohérent selon les spécificités de chacun des pays Wink (D'ailleurs, si tu pars sur une Yamato, une native du Taiyotsuki donc, il faudra justifier ton nom ou le changer et justifier aussi l'apparence plus européenne de ta damoiselle Wink )

D'ailleurs, attention avec la question de contexte Wink
Ce n'est pas du tout les illusions ^^' Mais quelque chose de bien plus important dans l'histoire du forum, car c'est ce qui explique qu'un peuple / une espèce bien plus modeste en terme de population ait vaincu l'humanité lors de la Grande Guerre de l'an 00 ^^

Pour l'article de Roleplay&Sarcasm, c'est que je suis moi-même dyslexique et que cela m'a souvent énervé / fait péter des durites / arracher les cheveux que de lire la "justification" aux fautes du genre. Alors, c'est plus un moyen de "prémunir". Et aussi, d'informer qu'on n'acceptera pas du tout l'absence d'efforts sous cet argument du trouble de type "Dys". Après tout, un jeu textuel ne peut être agréable si on devient illisible. Le respect c'est d'offrir un texte correct dans sa syntaxe et son orthographe à son ou ses partenaires de jeu ^^ Et ne t'en fais pas, des Gammar-Nazi on doit en avoir un ou deux. Et j'en connais plusieurs à titre personnelle lol ^^
Après, pour l'article cité des Chutes de Rozan, de mémoire, je n'ai pas encore eu de cas de Mary Sue ou de Gary Stu sur le forum XD Donc, y'a pas torp à s'en faire Wink Mais de but en blanc, je ne me rappelle même plus la méthode qu'il propose lol ^^" Je sais que je l'ai lu, mais ça s'arrête là ^^'

En tout les cas, je reste disponible Wink
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 27
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 18:23
C'est un forum un peu antique alors, si j'ai compris, pas de télé, pas d'armes à feu, pas de voitures, pas d'animaleries, dans ce cas ça se passe comment l'esclavagisme en général ? Après j'ai pas encore trouvé ces pouvoirs annulés par les ainokos dans les topics de règlement et compagnie, j'en ai pris un au pif pour remplir la partie profil du perso.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 18:35
Alors là...Euh...
Tu as TOUT d'expliquer ici : http://migoto-renaissance.forumactif.org/f2-recueil-des-memoires

C'est tout ça le contexte ^^'
Ce qui peux se résumer en ceci à lire :

-Contexte Général, Présentation globale de l'univers.
-L'île de Migoto, Présentation de l'île de Migoto elle-même avec sa chronologie, sa géographie, ses cartes et son climat.
-Le Panthéon, Les treize divinités ainokos, leurs cultes, leurs bénédictions, malédictions et épreuves divines.
-La Race Ainoko, Tout sur les ainoko, leur physiologie, leur cultures, leurs pouvoirs et capacités spéciales.
-Les Grandes Familles, Les dirigeants ainokos et la "noblesse", les septs grandes familles principales. On y trouve aussi les Familles Secondaires qui ont une forte influence politique, et servent de Haute Bourgeoisie.
-La race humaine, La description des humains de cet univers et des pays composant le monde.
-Annexes contextuels, de nombreux détails en tout genre sur tout un tas de petits sujets très variés ce qui comprend les Questions/Réponses de la FAQ. Des familles inventées par les PJs ou/et le Staff. Des informations sur les plantes, les drogues, la politesse, le mariage, les funérailles....etc.
-La Technologie, Une mise en place concise du niveau technologique des habitants de l'île.
-La Magie, Description plus détaillée des magies humaines, même inutilisable sur l'île, des pouvoirs divins uniques et de l'effet de l'anti-magie.
-Le Livre des Lois, Les grandes lois de bases qui régissent la société Ainoko, ainsi qu'une explication du statut dit des "Inexistants"

Mais bon, en gros, tout est important à lire hein ^^'
Car à cela, on peut rajouter les PNJs Importants du monde humain, ou encore, les PNJs des Membres. Et bien d'autres choses ^^'
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 27
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 17.12.16 23:34
Voilà, j'annonce la fin de ma prez, en espérant qu'elle soit correcte et qu'elle vous plaise
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 18.12.16 10:47
Bonjour.
Je vais d'abord lister tous ce qui serait à corriger en expliquant en quoi et pourquoi ce n'est pas bon. Ensuite, je te dirais comment faire pour "faciliter" la restructuration de la fiche. Car, franchement : tout est à refaire dans tout les cas :/ Juste, y'en a où c'est 100% tout. Et un autre où c'est juste remettre un peu d'ordre et clarifier des choses pour le réalisme et la logique ^^'

Sur ce, commençons.

▬ Première paragraphe du Physique. Juste décrire les vêtements de l’avatar : non. En plus, tu dis qu’elle a un vêtement de nature extensible : ce type de tissu synthétique n’existe pas sur Migoto, et plus globalement, dans le monde du jeu. Et j’ajouterai qu’avoir une épée quant on est esclave : non. Et si c’est l’épée de l’avatar : encore moins. Le Taiyotsuki ce n’est pas des armes types « occidental » !  
Et j’ajouterai ceci : un esclave choisit-il ses vêtements ? Une personne porte-elle toujours la même tenue identique ? On peut donner les goûts personnels, mais tu as un personnage Taiyotsuki déjà. On porte des Kimonos, des yukatas, des haori, des hakama, des happi, des getas, des sandales…etc. C’est d’ailleurs, aussi, le style vestimentaire majoritaire sur Migoto. Mais tu ne verras personne, sauf un étranger, habiller comme ton personnage au Taiyotsuki !  

▬ Ensuite, ton œil voilé pour être bridé. Déjà, avoir une magie incontrôlable c’est rare chez un humain. Qu’est-ce qui ferait ça ? Pourquoi ? Ton BG ne me le dit pas. Ensuite : tu es sur l’île de Migoto ! Donc, ça peut encore passé en dehors oui. Mais cela aurait été « elle avait » plutôt. Car sur Migoto, la magie est détruite donc : y’a plus de bridage ou quoique se soit d’utile.

Ensuite, passons sur le BG.

▬ Le Taiyotsuki est similaire au Japon féodal. Pour vraiment appréhender ce pays, il faut connaître cette culture. Vivre aux milieux des sans-abri ? Dit-moi, sais-tu comment vive les sans-abri japonais d’aujourd’hui et ceux du passé ? J’en doute fort quand je lis.
Les sans-abri, dans le passé, c’était une honte si forte qu’il était légitime de se faire hara-kiri. Et ceux qui n’avaient pas ce courage vivait cacher, seul, pour mourir dans leur coin et essayer de se débrouiller. Ils étaient au plus bas niveau statut social, au sein du peuple : c’était la plus basse classe sociale et seul le mépris leur été offert. Ils ne devaient pas trainer dans le regard des honnêtes gens.

Ensuite, le maniement du sabre est réservé à la classe Samourai donc : la Noblesse Japonaise. Comment ? Pourquoi on l’enseignerait à une gamine des rues ? C’est totalement incohérent. Faut bien comprendre que la noblesse chez eux c’est l’Empereur, la Cour Impérial, le Shogun (militaire donc) et les différents Daimyos qui sont des seigneurs féodaux Samouraï ! Vivant avec en vassaux directs, des Samouraïs. Protégeant ainsi leur peuple et gens. Donc, un noble ayant besoin de protection ferait appel à qui si ce n’est ses gens ? Faire appel à un rônin est déjà peu honorable (les rônins sont des samourais ayant perdu leur maître et ne s’étant pas fait seppuku) …alors, un Eta (le nom de la classe sociale des sans-abri) ?! Mouais…pas possible du tout ^^’

Ensuite, j’avoue que je ne comprends pas très bien.
Tu dis avoir grandit avec les sans-abri et au paragraphe suivant que tu as été éduqué en Orphelinat. C’est quoi la vérité ? D’autant plus qu’un orphelinat, c’est le strict minimum dans cet univers. On va leur enseigner à utiliser leur magie sur la base du quotidien, et peut-être leur apprendre à lire et écrire. D’ailleurs, pour le passage qui dit qu’on enseigne l’histoire vis-à-vis de Taisha : officiellement le Taiyotsuki ne reconnait pas d’être à l’origine de Taisha ! Le shogun ayant fait ces recherches sur l’île qu’est devenu Migoto ayant même fait seppuku pour se répandre en excuse. Et la famille de ce-dernier ayant longtemps fait profil-bas. Plus d’informations sur la fiche PNJ de la shogun du Taiyotsuki : Saizen Yukihime. On n’enseigne donc ni l’histoire de Migoto. Ni celle de Taisha. On enseigne peut-être les bases de l’histoire Yamato (Taiyotsuki) mais c’est tout. On oblitère toutes informations sur les ainokos par honte. Juste, on en parle comme le montre du placard, ou le monstre sous le lit aux enfants. On leur dit que s’ils font de mauvaises choses ou deviennent inutiles à la société : c’est là qu’ils iront. Privé à jamais de magie dans la douleur, esclave de monstres à corps animaliers…etc.

Ensuite, pourquoi une famille de personnes riches (que cela soit seigneurs, samourais ou marchands) adopterait une bouche de plus s’ils ont déjà des enfants à charge etc ? Il faut une raison logique là aussi.

Et puis, j’en reviens ensuite à mes premiers dires sur la société. Tout est dans le paraître etc. Il n’y a pas de classe sociale plus heureuse que l’autre en un sens : chacun peut trouver sa joie et son bonheur. Les riches la trouvent dans les arts et le raffinement culturel. Les pauvres dans des banquets et les relations entre amis. Et ça, c’est si on stigmatise. Mais chacun sait sa place et la respecte. Et des sans-abri ou/et vagabonds des routes ne seront jamais bien accueillit. Et les premiers sont rarement joyeux et festifs : comme leur existence est une honte, une chose qui doit se cacher, qui ne doit pas exister (on les autorise même pas en ville car ça fait mauvais genre) …

Enfin bref, tu as fugué passe encore. Mais bien prendre en compte qu’on vous traitez comme des moins que rien. Alors on m’explique pourquoi tu reparles de tes frères adoptifs à l’âge de 21 ans ? Une miséreuse qui fugue sa famille et revient : on la tue pour cacher la honte. Ou on lui fait expier d’une façon ou d’une autre. En fuguant, tu as piétiné l’honneur, et la gloire de la famille. Tu lui as mit une honte de société très dure à rattraper. Mauvaise pour les affaires si origines marchandes, destructrice en politique. Ou ses frères sont les vagabonds avec qui elle voyage ? Je ne comprend pas oO

Bon, je redirais pour le forgeron que c’est des katanas et tous les types de lame JAPONAISE qu’on trouve au Taiyotsuki et pas une épée. Une épée c’est le truc européen là…un Katana, c’est un katana. Y’en a plein de différents selon leur taille mais leur technique de forges etc voilà. Et aussi, vendre un katana a une personne qui n’est pas samourai : cela coûte vraiment une richesse ! Car c’est une chose super rare ! Vu que le port du katana est INTERDIT à toutes personnes qui ne soit pas samourai. Pour ça que les gens avaient plutôt des lances (yari) ou des naginatas dans les villages. Car le symbolique du katana à la ceinture est normalement l’apanage de la noblesse.

Je terminerai, pour le BG, avec la fin. Tu as glissé clandestinement dans un navire en pensant aller au Zanshi : mais c’était un navire pour Migoto ? Alors, on t’aurait ramener au pays pour te faire payer amende, etc. Voir, si un peu zélé la personne en charge, en te découvrant ils t’auraient ajouté aux tributs officiellement oui. Mais la traversé dur plusieurs jours déjà donc : tu aurais forcément été découverte à un moment. Et l’anti-magie commence bien avant de poser un pied sur l’île : dés qu’on est dans les eaux territoriales. Donc, tu aurais eu la douleur avant même de poser pieds à terre.

Oh et, merci de ne pas dire que les ainokos sont justes des monstres avides de sexe et de domination -_- ….c’est pas mal insultant pour l’univers créé quand même. Et pour les personnages des autres joueurs qui sont bien loin de ce genre de cliché/standard.

▬ Enfin, dernier point pour conclure dans ce qui ne va pas : ton pseudo et avatar donc. Oui, j’ai terminé par là car voilà…Je ne voyais pas comment le placer ailleurs. Un natif du Taiyotsuki c’est un personnage typé Japonais. Et un nom japonais. Dit-moi en quoi l’identité de ton personnage est japonaise ? Analys Feira c’est pas du tout japonais ça ! oO Donc, déjà, le pseudo est pas du tout acceptable :/
Ensuite, cheveux blanc et yeux bleu ? Quand les gens ont surtout les cheveux noirs, châtains et bruns. Et que c’est déjà étrange les roux ? T’a pas du tout le physique japonais et donc, le physique Taiyotsuki oO Un peu de réalisme quand même ^^’

Aussi, soit il faudrait TOUT refaire et changer quasiment dans ta fiche. Soit, déjà, changer de pays simplifierai les choses.
Pour un pays comme l’Empire d’Himero, tu pourrais garder ton avatar, ton pseudo, et y’aurai plus qu’à clarifier l’histoire. Je veux dire, mettre dans l’ordre sa vie car parler de sans-abri, puis d’orphelinat, puis de famille, puis de vagabonds, puis de ses frères…y’a un moment, on ne suit plus la logique oO  

Mais, honnêtement : tu n’as pas du tout ciblé l’univers je dirais :/ Tout du moins, l’univers japon féodal. Je te l’ai pourtant bien dit sur skype. J’ai pas mal insisté sur la notion « féodal » …Ce qui peut amener à des recherches personnelles quand même.
Ou à choisir un pays plus dans ta culture. Car soyons franc : tu ne connais rien au Japon féodal et donc, tu ne peux même pas visualiser le pays d’où ton personnage serait originaire :/ Alors pour moi, dans tous les cas, faut clarifier des choses. Mais clairement, si tu fais un personnage : reste dans ce que tu connais !

Je pense que l’Empire d’Himero, qui est un empire proche de notre culture européenne est ce qui te convient. Mais surtout pas les univers aussi spéciaux que celui du Taiyotsuki.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 27
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 18.12.16 10:51
Honnêtement, je pense que vu ta conception des choses, tu serais peut-être plus heureux sur un forum hybrides maître-esclave plus "classique".

Migoto est un univers assez lourd qui sort des sentiers battus par rapport au normes ordinaires de ce type de forum, par rapport aux retours que j'ai eu, je crains qu'il ne te dépasse un peu à l'heure actuelle :/


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Nailah Kaijuu
Messages : 672
Date d'inscription : 17/04/2014
Multi-Compte : Sayuri Sakkaku, Saki Suzumi, Ranmaru Meiroo
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 18.12.16 16:30
C'est bon, j'ai compris, je m'en vais, j'ai jamais aimé les forums heroic fantasy de toute façon
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée] 18.12.16 16:38
Il aurait fallu y penser avant de s'inscrire alors. Car le forum est clairement dit comme étant un forum de Fantasy dans un univers médiéval.
Enfin bref, je delete ton compte (ou tu peux le faire toi-même) et j'archive cette fiche !

Fiche Refusée

"Nous avons dit "Non". Nous avons dit ce qui devait être changé...Tu n'as pas voulu."

Bonjour.

J'ai le regret de t'annoncer que nous refusons ta fiche.
Suite à l'énoncé des erreurs de ta fiche, ta seule volonté fut de nous laisser. Nous comprenons et respecterons ton choix et espérons que tu sauras trouver ailleurs, un forum plus adapté à tes désirs.

Nous allons donc archiver ta fiche et supprimer ton compte dans la semaine. Tu peux aussi le supprimer toi-même si tu estimes que cela est trop long.

Sur ce, au revoir.

Cordialement,
Le staff.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 27
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Analys Feira [Terminée]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Analys Feira [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées-
Sauter vers: