Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées
(#) Sujet: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 31.10.16 20:15
Image Présentation 600*200
Nom & Prénom

Informations
Année de Naissance : An 32. (18 ans)
Genre :
Race : Chauve-sourie dite renard volant.
Statut : Asservi
Métier : .....
Don(s) :
- Vision thermique (environs 100 mètres de porté sans obstacle)
- Écholocation ( environs 100 mètres selon les facteurs environnementaux)
 


Psychologie & Physionomie

Qu'est ce qu'Hana aime ou pas ? Question difficile. Peut être qu'elle même n'en a pas la moindre idée.
Il arrive parfois de retrouver la jeune femme, perché sur les toits, de nuit, ses yeux jaunes fixant le vide. Elle peut rester de très longues heures sans bouger, ses cheveux brun flottants au vent. La lune éclaire de temps en temps le visage de la jeune femme, la rendant encore plus pale que de nature. Seules ses lèvres pulpeuses et voluptueuse ressortent. Ainsi que ses grands yeux jaune en amande. Il n'y a aucun doute, c'est une créature de la nuit. Mais quoi ?
Il faut être assez proche d'elle pour découvrir son identité ou l'observer un long moment avant d'avoir quelques idées sur sa race.
Si vous la suivez pendant qu'elle fait une course, vous pourrez constater que la jeune femme marche étrangement. Le visage légèrement penché sur le coté, les yeux fixe malgré les mouvements autour d'elle. Elle semble concentrée sur ses pas, les sourcils doucement froncés. Elle aura même des arrêts et quelques rictus de douleur si le bruit des rues devient trop fort, voire même, elle pourrait trébucher,tomber ou rentrer dans une personne.
Par ce spectacle, vous vous douteriez bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez elle. En effet, Hana est aveugle. Elle est guidé par les ultrasons et sa vision thermique. Hélas, tout sons trop fort ou aiguës, la font souffrir et elle perd tout sens de l'orientation, tout repère géographique et topographique.
C'est un point faible que la jeune femme tente de cacher du mieux qu'elle peut.
Hana Yoru est discrète mais elle n'en attire pas moins les regards. Ses courbes délicates et bien dessinés laissent apparaître des formes féminines attrayantes qui ne laisse pas indifférent.
Ses longs cheveux brun aux reflets roux lui plongent le long de son dos bien droit, s’arrêtant à peine plus bas que son bassin.
De fines jambes portent ce petit corps svelte d'à peine 1,58 m.
La jeune femme fixe rarement les gens dans les yeux et aura tendance à regarder vers le bas pour rester concentré sur son environnement.  Si elle lève les yeux dans les vôtres, c'est pas forcement bon signe. C'est souvent qu'un danger s'approche ou que quelque chose la contrarie dans ce que vous lui avez dit. Elle n'est pas bavarde et c'est difficile de savoir ce qu'elle ressent ou pense. Par contre, quand elle vous fixe, son regard sait ce faire comprendre et pourrait vous mettre mal à l'aise.
Sous cette enveloppe douce et fragile, Hana a son caractère. Elle est silencieuse mais têtue et pourrais très bien ne pas exécuter un ordre si elle le trouve vraiment stupide. Elle n'en reste pas moins une asservie qui craint son maître. Il lui arrive de le provoquer mais jamais elle n'ira contre lui. Hana éprouve peu de compassion et semble ignorer ceux qui sont en détresse. Pourtant elle n'en reste pas moins une personne sensible.    
Il faut savoir qu'Hana dort beaucoup la journée et vie la nuit. C'est dans ses gènes. Si vous l'obligez à faire des taches en journée, vous pourriez bien la retrouver endormis en plein nettoyage ou autre. Elle n'a pas besoin de dormir beaucoup mais par contre, très fréquemment.


Biographie

Je m'appelle Hana, Hana Yoru. Je n'ai pas connu mes parents biologiques. De ce que l'on a pu me raconter, j'ai été retrouver en l'An 34 dans une rue insalubre au coté d'une jeune femme décédée.
Est ce que c'est la vrai version ? Je n'en ai aucune idée.
Mon état était instable et je n'aurais pas survécu si cette homme hibou ne m'avait pas sauvé.
Je fini néanmoins aveugle.
Les causes ? On l'ignorait et puis qu'est ce que cela changerait ? Je ne retrouverais jamais la vue et à quoi bon me servirait-elle maintenant ?
L'éducation qu'il me donna, ma permit de voir autrement que part les yeux. Grâce à lui, j'ai exploité mes dons au maximum.
J’appellais cette homme, père car c'est ce qu'il à était dans mon cœur. C'est ce qu'il restera à jamais.
Il ne parlait pas beaucoup. C'était difficile de connaître ses sentiments. Il était sévère et rustre mais d'une grande sagesse.
C'était un herboriste-médecin, il connaissait la montagne ou nous vivions sur le bout des doigts.
Nous redescendions souvent en ville approvisionner les herboristeries et il en profitait pour aller soigner ses clients. Cela me permettait de me sociabiliser avec les jeunes de mon âge.
Il n'aimait pas me prendre avec lui voir ses patients. Je n'ai jamais vraiment su pourquoi. Surement qu'il souhaitait me tenir à l'écart de ses gens.
C'est ce que je pensais au fond de moi.
Quelques fois, il m'arrivait de monter à un arbre pour observer les mouvements dans la demeure. Je pouvais reconnaître la douce chaleur de mon père parmit toutes les autres. J'aimais beaucoup ça.
En l'An 45, il se passa quelques chose lors d'une de nos sorties en ville. Mon père vint me chercher quelques heures à peine après notre arrivé. Il était inquiet et ça se sentait sur son être. Pour la première fois, je pouvais percevoir distinctement cette émotion. Je me souvient l'avoir suivit sans mots. Quittant dans la précipitation mes camarades.
On n'avait fait aucune pause pour boire ou manger jusqu'à la maison. J'étais exténué mais je savais qu'il faillait le suivre sans rien dire. Une fois rentré, il me laissa me reposer . Quand à lui, je me rappelle le voir s'afférer à préparer des herbes en tout genre. Je compris très vite qu'il tentait de trouver un remède.
Pour qui ? Pourquoi ?
Il parti deux jours après sans me prendre.
Quelque chose de grave se préparait. J'aurais dû l'arrêter. Il m'avait laissé des instructions, que je n'ai pas écouté, au cas ou son absence serait prolongé.
Ce fut la seule fois qu'il eut un geste tendre à mon égard. Il m'avait caressé la tête avec un léger sourire avant de s'en aller.

En effet. Accusé d'empoisonnement, il fut envoyé aux mines ou il y passa ses derniers jours.

J'ai attendu 3 ans son retour avant de partir à sa recherche. Je savais que c'était en ville qu'il s'était rendu pour la dernière fois. J'ai donc commencé la bas.

Étrangement, plus personne ne le connaissait et on m'évitait. Je compris vite et décidai d'approfondir mes recherches chez les nobles dont s'occupait mon père. N'ayant pas le droit d'y entrer. J'ai pris la décision d'attendre la nuit pour m'infiltrer discrètement.
Je n'ai point besoin qu'il fasse jours pour y voir. C'est un des avantages de mes capacités.
Je savais que c'était dangereux, je connaissais les risques. Je devais tout de même savoir ce qui était advenu de mon père.
Vous l'aurez deviné. L'expérience me manquait.
Âgé de 16 ans, je me  retrouvai nez à nez avec un employé ou esclave, Je n'eu pas le temps de différencier. Il ou elle m'a assommé d'un coup sec.
Je me suis réveillé, attaché dans une salle froide et humide. La tête me tournait, mon corps était difficile à bouger. Je pu distinguer la chaleur de quelqu'un. Il était assis en face de moi. Il rigolait...
Cet ignoble personnage, rigolait.
Je me souviendrait toujours de se rire horrible et puant.
Il s'amusa quelques temps avec moi avant de trouver une histoire pour m'envoyer aux mines.
Ce jour là, il appela une esclave. Petite et fragile, soumise et il commença à la rouer de coup.
Au départ, la jeune femme tenta de garder ses cris mais elle fini par céder et hurler. Le son me transperça autant le cœur que les oreilles. J'avais le sentiment que mon crâne allait exploser.
Je ne pouvais plus rien distinguer même pas la chaleur des corps. J'était en symbiose avec la pauvre esclave.
Nos souffrances se rejoignaient dans des cris de douleur.
Je souhaitais que tout s'arrête et pour cela, je voulais qu'ils meurent.
Soudain, les cris se turent. J'avais mis un petit moment avant de pouvoir à nouveau distinguer mon environnement. L'odeur du sang chaud était horriblement présente et me donnais envie de vomir.
L'homme était toujours là et la jeune femme aussi. Sa chaleurs était faible, elle était en train de mourir.
Je ne pouvais rien faire. Quand à lui, il rigolait encore tout en essuyant sa badine et ses mains ensanglantés.
Il appela deux hommes pour récupérer le corps de l'esclave et leurs ordonna de la laisser mourir.
Trempé de sueur, les oreilles sanguinolentes, j'étais impuissante.
Quand il s'approcha de moi , j’espérais qu'il me tue mais il n'en fut pas. Il me glissa simplement la vérité que je cherchais. Celle de la disparition de mon père. Il m'appris sa mort dans les mines où il allait me jeter aussi. Après tout, c'était naturel pour une fille d'assassin que je tente de le venger.
Cet affreux noble avait dû mentir pour mon père. Comme il l'a fait pour moi. Je me souvient avoir crié tout ce que j'avais avant de perdre connaissance. Ce qu'il a pu me faire en suite, je l'ignore. Quand je repris connaissance, j'étais sur un lit, enfermé dans une cellule.
Mon jugement avait été prononcer. Je ne sais pas comment j'ai atterrie ici, sur le marcher des esclaves. Deux ans maintenant qu'ils cherchent à me vendre et baisse le prix à chaque client. Ils en viennent même à me mettre nu pour que j'attire plus l'attention.
Je n'arrive plus à savoir qui je suis, je ne distingue plus le jour de la nuit, mon corps vie, mon esprit meurt. Quand je m'endors, des rêves me hante, me reveillant en criant, trempée de sueur et de larmes. Je n'éprouve plus aucune compassion. Comme si mon esprit c'était fermé à tous sentiments.
Il m'arrive encore de me rebeller mais je fini toujours par céder de fatigue.
Je souhaite que ça s'arrête.


Informations IRL

Pseudo : Treza
Âge IRL : 25 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : par internet
Code du Règlement : On est là pour s'amuser
Qui a créé les Ainokos ? : La déesse Taisha


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 31.10.16 21:58
Bienvenue a vous jeune damoiselle



La marque de la déesse:
 

la famille:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Hanae K. Umako
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t202-hanae-umako-grande-pretresse-d-igaku
Messages : 910
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 16/05/2015
Multi-Compte : Tama Yoshiko, Idriss Ad-dîn , XiaoLi Huang,Jun'ichiro Kaiinu,
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 01.11.16 18:07
Je vous remercie Madame !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 07.11.16 11:16
Hello !

Bienvenue chez nous.
Joli personnage Smile

Dis-moi, tu aurais l'image de ton avatar, ou le perso ? Je vais te refaire un avatar qui n'est pas déformé Wink
Tu eux me l'envoyer par mp, ou me répondre ici si tu veux.

J'espère que tu m'amuseras bien sur Migoto <3


Eji:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Eiji Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t437-eji-meiroo-attention-chat-timide
Messages : 598
Âge IRL : 30
Date d'inscription : 29/07/2015
Multi-Compte : Tancho, Callum, Atsuhiko, Botan, Tampopo, Elupidio, Momiji, Fumihiro, Erwin
Actif : Oui !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 07.11.16 11:25
Vava sans deformation XD


Code:
http://zupimages.net/up/16/45/ucjq.bmp


Code:
http://zupimages.net/up/16/45/n4mv.bmp


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Aï Yume
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t879-ai-yume-chef-de-famille
Messages : 1281
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 24/02/2016
Multi-Compte : Idriss/ Hanae/ Xiaoli/ Jun'ichiro
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 07.11.16 11:48
Une histoire bien triste et tragique :/
En tout cas, tout est OK Wink

Merci à Eiji et Aï pour l'avatar
(il faut copier leur adresse url dans la troisième ligne sur le profil. Si tu as du mal à le faire, n'hésite pas à demander. ^^)

Fiche Validée

"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière? 07.11.16 14:26
Enchanté et merci beaucoup pour votre aide ! Je pense avoir modifié l'avatar et mis le bon. Merci de me l'avoir redimensionné . ^^
Je vais essayer de faire ce qui est demandé dans l'ordre, sans rien oublier !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hana Yoru .... Qui a éteint la lumière?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» qui a éteint la lumière ? [Shéhé]
» Fiche Techniques de Hana Yoru
» Qui a éteint la lumière ? [PV : Sting]
» Emrys ♦ “Le vent, qui éteint une lumière, allume un brasier.”
» Qui a éteint la lumière ? ✖ Chan Yeol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées-
Sauter vers: