Ren Haruka (Version 2.0 !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Humains
(#) Sujet: Ren Haruka (Version 2.0 !) 02.08.16 18:38
Image Présentation 600*200
Ren Haruka / Naoko


Fausse identité : Ren Haruka
Année de Naissance : An 28. (22 ans)
Genre :
Race : Ménage bleu
Statut : Libre
Métier : Désormais, gérant de la boutique familiale. (mais en réalité, mort durant le festival de Kage
Dons de Ren Haruka :
=> De ce que je savais, il pouvait lire les pensées de surface et y répondre. On jouait souvent à ce petit tout quand on jouait embêter ses parents ou parler tout simplement entre nous. De ce qu'il m'avait dit, il ne pouvait pas ''fouiller'' dans ma tête. Peu de personnes étaient au courant de ce don, il n'aimait pas l'utiliser.
=>  Son autre pouvoir, il le maitrisait mal, très mal, et ça m'avait valu quelques blessures non voulues. Il était capable de faire jaillir de ses mains des rafales de vents glacés, à en créer des brûlures sur la peau. Et cela arrivait qu'avec une exposition de quelques secondes. Il avait découvert ce don que très récemment, lors de l'hiver derrière et parfois, il l'activait par accident. Il avait prit l'habitude de porter des sortes de gants … enfin juste un bout de tissu qui le rassurait et semblait l'aider à se contrôler.


Véritable identité : Naoko
Année de Naissance : An 30. (20 ans)
Genre :
Nationalité : Taiyotsuki
Statut : Asservie
Métier : Esclave de la Famille, mais elle a prit l'identité de Ren après le massacre du festival.  


Psychologie & Physionomie


Le soleil se levait à l'horizon alors que doucement, j'ouvrais mes yeux bleus sur la fenêtre de la chambre. La nuit avait été courte, je ne sais pas pourquoi, j'avais eu un mal de fou à m'endormir, et encore plus à le rester. Avec des douleurs semblables à des courbatures, je me redressais, le vêtement que je portais tomba de mon épaule, révélant ma discrète poitrine que je cachais presque l'instant d'après. J'étais seule, mais peu importait, je restais prudente. Mon cerveau n'était pas encore réellement éveillé et c'est par mécanisme et habitude que je pris ce lien de cuir qui trainait à côté du futon pour nouer mes cheveux. J'aurais presque voulu remercier Ren de ne pas avoir les cheveux plus courts mais hélas, il était mort …
Je me relevais difficilement. J'avais aucune envie de me lever mais la boutique devrait être ouverte dans moins d'une heure. J'allais tout juste avoir le temps de prendre un petit déjeuner déjà … j'engouffrais sûrement mon nato en vitesse.
Debout, je me mis en route vers la salle de bain. Aaaah, la famille Haruka avait toujours été modeste mais Madame, en grande timide, avait toujours eu la phobie des bains publics, par conséquent y avait un système pour pouvoir faire chauffer l'eau assez vite pour le bain, un vrai bonheur. Et pour moi, un outil de survie, littéralement …
Mais pas de bain pour ce matin, non, je n'en avais pas le temps. Juste une petite toilette et ça irait bien. Une fois dans la pièce, je fis tomber mon vêtement de nuit, mettant à nue mon corps de femme … si au moins j'avais été un homme, cela serait tellement plus simple. Mais j'étais née ainsi. Je mis une petite cuve d'eau à chauffer et pris ensuite de quoi me nettoyer.
La pièce s'était retrouver envahit par une légère vapeur d'eau alors que je me séchais le corps. Les cheveux toujours noué en une haute queue de cheval, je m'attelais maintenant à devenir Ren … De larges bandages, serrer au plus fort pour faire disparaître ma poitrine, avant une autre grande bande. Comme si c'était une grande blessure … c'était ce que j'avais fais croire, car c'était en dessous que Ren Haruka avait son seul signe d'appartenance hybride. Ainsi caché, personne ne pouvait le voir …  et surtout voir que je n'avais rien …  
Une fois ce rituel fait, je retournais dans la chambre, prendre une tenue pour la journée. Un hakama noir, et un tunique bleu ciel, avec des motifs blancs. C'était simple mais très agréable à porter. Et ça cachait très bien mon corps.
Car oui, je vivais avec l'identité d'une autre personne. Et par conséquent, je devais me préparer,  m'habiller, me conduire comme tel. Comme Ren Haruka.
Mon visage n'était pas le plus masculin du monde mais on avait toujours dit à Ren qu'il ressemblait à une fille. Mon corps, fin, élancé, musclé comme il se devait pour une femme, mais très finement pour un homme. J'avais de la chance de ne pas avoir des courbes très prononcé. En fait, si on oubliait ma petite poitrine, et le manque d'attribut masculin, j'avais la silhouette d'un homme. Donc habillé ainsi, l'illusion était parfaite. Après tout, quand nous étions tous deux enfants, les parents Haruka s'amusaient à nous dire que nous étions presque comme des jumeaux, si semblable … si j'avais su un jours que ça me sortirai ainsi de la vie qu'on me promettait.
Mais fini les rêveries, le travail m'attendait.

La journée avait passé doucement. La boutique n'était pas l'endroit le plus fréquenté de l'île. Elle était modeste, dans une rue un peu à part, et surtout connu par les habitués, quelques salons de thé et restaurants et parfois quelques inconnus passaient. Mais ça m'allait très bien. Au début, j'avais des pâleurs presque à chaque clients mais je faisais passer ça pour un traumatisme dû au festival. Mais au fur et à mesure, je finis par devenir plus calme, à vraiment entrer dans la peau du personnage. J'arrive à être aussi calme que lui, aussi distant qu'il pouvait l'être avec les étrangers. Bref, un jeune homme respectable, gentil, attentionné mais parfois méfiant.
Et je ne sors presque jamais de ce rôle. J'en ai même presque vraiment modifié ma voix. L'une de mes grandes forces, c'est d'avoir une mémoire presque eidétique, qui me permet de me souvenir de tout et de tout le monde, à mon grand désespoir parfois …
Je sais que c'est pure folie ce que je fais, et j'aimais cette famille, j'étais une esclave, mais ils me traitaient bien, pas comme un membre de la famille non plus mais j'étais bien traitée. Mais cette liberté … aussi lourde et solitaire qu'elle soit, elle est délicieuse à goûter … Terriblement délicieuse …


Biographie


Mon histoire … ahlala, une histoire est toujours compliquée … la mienne l'est encore plus …
J'étais enfant quand je me suis retrouvée embarquée sur le bateau pour payer la dette de mon père, on m'avait expédié sur l'île avec une cousine à moi …
J'avais rien de très spéciale au milieu du marché des esclaves. Juste une gamine fluette, sans compétence, juste deux jambes, deux bras, et une tête pas si vide. Je connaissais le yamato et j'avais appris de nombreuses bases de l'himérien. À part ça, je n'avais rien de particulier et par conséquent, je n'étais pas une ''pièce'' spécialement chère sur le marché.
Il fallut quelques jours quand même avant que je ne sortes de ce lieu, acheté par un jeune couple qui traînait derrière eux un petit garçon discret, qui me regardait avec des grands yeux … on avait passé un moment à s'observer, chacun d'un coté des barreaux pendant que ses parents regardaient tout autour d'eux. On avait discuté quelques minutes … surtout du fait qu'on se ressemblait. Je lui avais donné mon prénom : Naoko.
J'étais entré alors à leur service. J'aidais à la boutique, à la tenue de la maison, étais proche du jeune maitre, de Ren, qui aimait bien ma compagnie. Il était très peu sociable et même si je n'étais qu'une asservie humaine, ses parents étaient contents qu'il arrive au moins à se confier vraimeent à quelqu'un. Je le connaissais presque par cœur, je savais le timbre de sa voix, les expressions de son visage, ses mimiques, bref, je le connaissais par cœur. D'âme et de corps car plus d'une fois, je l'avais surpris en sous vêtements ou à la sortie de la salle de bain … C'était à cette occasion que je sus pour cette ligne de plume bleu qui lui parcourait la colonne vertébrale. Le seul signe d'hybridation qu'il possédait.
J'avais ma place dans cette petite boutique. Je préparais les sachets de thé, les mélanges, les infusions, les préparations médicinales, potions diverses, mélanges d'épices, j'en passe et des meilleurs. Je connaissais toutes les recettes de la boutique, je les avais toutes en tête. En tant qu'esclave, je n'étais presque jamais présente en boutique mais à chaque fois, on me demandait si je n'étais pas Ren. On se ressemblait déjà beaucoup à l'époque, presque trop, même si mes cheveux était toujours noués en une immense tresses qui m'arrivait presque jusqu'à ma chute de rein. On me demandait parfois si je n'étais pas sa jumelle et cela me faisait rire. Je n'aurais jamais cru que ça pourrait me servir ainsi un jour.

Pour le festival de Kage, nous avions décidé de fermer la boutique pour nous rendre aux festivités. Ça devait être un jour de fête … Mais cela se termina dans un bain de sang.
C'est seule que je revins à la maison, la démarche hagard, couverte de boue, de sang, et de sueur. J'étais revenue à la maison à la tombée de la nuit. J'étais à peine consciente, avançant par mécanisme. J'étais dans un état second, un état de choc. Machinalement, toujours sans réfléchir, j'avançais dans la demeure, me déshabillant pour rejoindre la salle de bain avant de faire chauffer l'eau. Une fois cela fait, j'entrais dans le bain et là, enfin, je compris.
Morts, ils étaient tous morts sous mes yeux … Ren, ses parents, les autres. J'avais été projeté à terre et légèrement blessée, des égratignures sans importance mais … mes maîtres étaient morts …
Pourtant, alors que j'étais immergée, dans une eau devenue froide, une idée folle se mit à germer, à s'emballer dans mon esprit …
Et Si …
Je sortis du bien, toujours nue pour aller chercher un couteau dans la cuisine …
Et Si …
Je reviens vers la salle de bain et d'un geste, retira la buée du miroir, pour pouvoir m'observer.
Et Si …
D'une main, je tenais le couteau, et il n'eut qu'un geste rapide, sec, sans hésitation …
Geste qui coupa net la longue et large tresse de cheveux noirs de mon dos. Celle ci tomba à terre alors mes cheveux encadraient alors mon visage. Déjà mon visage n'était plus le même … ça changeait d'un coup …

Alors, l'idée folle s'emballa, et les mèches de cheveux tombèrent de plus en plus, parsemant le sol de la salle de bain. La folie s'était emparée de moi, et je passais les heures suivante à tenter de la mettre en application.
Jusqu'à me retrouver à nouveau face à ce miroir … et ne plus me reconnaître. Face à ce reflet … les larmes me montèrent aux yeux, alors que j'explosais en sanglot, tombant à genoux …
Ren était mort … un de mes seuls amis … mon seul ami était mort ce soir et j'avais pris son apparence … j'étais complètement folle … choquée, effrayée, terrifiée et pourtant, l'idée continua à galoper.
Ce n'est au bout de quelques jours que je trouvais le courage de lancer l'idée … déclarer la mort des parents et de l'asservie de la famille, reprendre la boutique en main et surtout … prendre le temps d'encaisser ce que j'avais fais … j'avais pris l'identité de Ren … je l'avais réellement fais et maintenant, j'étais libre … une liberté particulière, que je devais garder solitaire, une liberté qui pouvait m'exploser à la figure à chaque instant mais peu importait … car cela restait la liberté …
Ren Haruka renaissait, libre … mais Naoko était morte …



Informations IRL

Pseudo : Toujours et encore Lady Ehlys:)
Âge IRL : 22ans
Comment avez-vous connu le forum ? : Longue histoire
Code du Règlement : On est là pour s'amuser !!
Qu'ont les humains, que les ainokos annulent ? : La magie !!


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Ren Haruka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1329-ren-haruka-version-2-0
Messages : 104
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 02/08/2016
Multi-Compte : Miyuki/ Neyra / Neilya / Uruki / Suzaku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Ren Haruka (Version 2.0 !) 04.08.16 3:33
Voiiiiila, fiche finie ! o/
Prête à passer sous votre jugement.


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Ren Haruka
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1329-ren-haruka-version-2-0
Messages : 104
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 02/08/2016
Multi-Compte : Miyuki/ Neyra / Neilya / Uruki / Suzaku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Ren Haruka (Version 2.0 !) 05.08.16 11:22
Tout est ok !
Bon, par contre, je te met dans le groupe "Humain Asservi" car en théorie, c'est ce qu'est ton perso. Mais n'hésites pas à rappeller aux joueurs qu'officiellement ton perso est un "Ainoko Libre". Wink

Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Ren Haruka (Version 2.0 !) 05.08.16 11:35
Raaah merchiiiiiiiiiiiiii !!! *-*
Pas de souci, je le rappelerai ^^


.
Migotines Joueurs : / Migotines Personnage :


Le Masque de Tsume:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Miyuki "Tsume"
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t850-miyuki-alias-tsume-pour-vous-servir-ou-vous-en-coller-une#top
Messages : 1041
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 13/02/2016
Multi-Compte : Neyra Maiko Fukurõ
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Ren Haruka (Version 2.0 !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Nouvelle mise à jour ForumActif : Version Mobile
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Parodie YuGiOh (version chevaliers du zodiaque abrégé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Humains-
Sauter vers: