Leith Lu'ay -Done-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées
(#) Sujet: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 17:42
Image Présentation 600*200
Leith Lu'ay

Informations
Année de Naissance : an 25 (25 ans)
Genre :
Nationalité : Ramal

Statut : Asservi
Métier : Marchand - Musicien
Langues : Ramal - Rudiments de Yamato


Psychologie & Physionomie


Psychologie
Lu'ay c'est un faux calme, pour faire simple, de premier abord il semble maitriser ses émotions sans difficultés, mais quand on le connait bien, on sait qu'il peut passer en zone rouge rapidement. Enfin pas pour n'importe quel raison, en général quand on s'attaque à ses principes ou sa famille. Lu'ay dans ces cas là devient rapidement incontrôlable, allant jusqu’à la bagarre pour que cesse l'injustice ou défendre sa soeur et son père. Ce n'est que dans ces cas là qu'il sera relativement "méchant" car ce n'est pas dans sa nature.
Enjoué et heureux, ce n'est plus vraiment ce qu'il est aujourd'hui je dois dire. Suite à l'amagie il est froid et replié sur lui même. Ayant d'ailleurs en partit été inattentif à la formation, il ne comprend et ne parle que très peu le Yamato. Ce qui le pousse souvent à dévisager les gens sans répondre, non pas pour défier, mais simplement parce qu'il n'a pas compris. Il est donc très silencieux, préférant se répéter sans cesses les chansons et musiques de ses origines que d'affronter la réalité de sa nouvelle existence.
Sinon c'est quelqu'un de doux, de tendre, un peu rêveur, artiste à ses heures, lui offrir une lyre et vous aurez le plus heureux des hommes devant vous. Persuadé qu'il pourra grâce à la musique retrouver sa soeur, il n'a qu'un seul objectif en tête, se procurer un instrument.
Touche à tout, ce musicien saura jouer des instruments à corde comme à vent, les mélodies qu'il en tire sont pour le moment très mélancoliques, on peut y entendre un appel, comme s'il cherchait à attirer quelqu'un comme les sirènes des contes. C'est un très bon artiste, doué et talentueux, il sait trouver la musique qui saura sublimer le danseur ou la danseuse, s'accordant facilement et rapidement à différents types de danses.
Nouvellement esclave, s'il ne comprend les pas les ordres, il se peut aussi qu'il n'y mette pas que de la bonne volonté à suivre quelqu'un et jouera sans doute le fait qu'il ne saisit pas ce qu'on lui demande, même s'il peut avoir deviné. Une peu bourrique ? En effet, le jeune homme sait très bien qu'il doit obéir, mais ne compte pas plié sans discuter ou se dresser contre l'injustice, que ce soit envers lui ou quelqu'un d'autre !

Physique
Lu'ay est grand, vraiment, il dépasse en général d'une bonne tête les autres hommes de son pays. A presque un mètre quatre vingt cinq, ce jeune géant possède aussi un corps sculpté par les efforts. Tout le monde croit que les marchands sont de gentils pantouflards, ils n'ont sans doute jamais alors connu le fait de soulever les caisses des entrepôts pour les rangées. Ces exercices depuis qu'il est assez grand pour aider son père et le suivre dans ses déplacements dans la ville et approvisionner les magasins, il les maitrisent depuis longtemps. C'est donc sans surprise que son torse est sculpté de muscles puissants. Toujours en parlant de masse musculaire, ses bras et avant bras sont recouverts de tatouages arabesques, qu'il s'est fait durant son adolescence.
Un peu plus surprenant et rare chez les hommes, Lu'ay possède une longue chevelure, généralement torsadée en une longue natte pour ne pas gêner ses mouvements, c'est surtout du au fait qu'il a en horreur les ciseaux. Paniqué face à ces lames, il a toujours refusé dès qu'il a été en âge de le faire qu'on touche à ses cheveux. Ce qui explique pourquoi ils sont si long et retenus par des rubans sombre.
Étrange mais cela aussi surprenant que cela soit ne retire rien au charme et au charisme de notre ramalien. Son teint mat et ses yeux en amandes qui brillent d'intelligence et d'un soupçon de moquerie sont d'autre atouts qu'il possède à son actif. Des yeux d'ailleurs très profond, d'une couleur mis bronze mis marron, oscillant parfois sur les émotions à laisser paraître.
Pour autant, il ne se prend pas pour un dieu ramalien, il apprécie en général les personnes qui ont la peau mat comme lui, lui rappelant son origine et sa vie d'avant. Habillé d'habits du pays, il tremble actuellement de froid dans la fraicheur de cette fin d'hiver et début de printemps. Le pantalon froncé comme la veste sans manche, une longue ceinture blanche fait contraste sur ses hanches. De hautes bottes complètent la tenue sans oublier les rubans qui retiennent la chevelure de notre jeune homme. Autre signe distinctif, c'est un pendentif qu'on n'a pas réussit à lui arracher, appartenant à sa mère il se rebelle comme un fou dès qu'on tente de lui prendre.
Voila pour l'aperçu complet de Lu'ay, maintenant en cage en attente dans le hall des esclaves.


Biographie

Un destin, je ne me suis jamais intéressé sur ce qu’est un destin, mais plutôt j’étais persuadé que je savais que j’irais là où je le désirerais. Mais quand on est enfant on imagine tout ce que l’on peut n’est-ce pas ? Premier né d’une famille sans histoire de la ''Cité d'or'', d’un père et d’une mère marchands, j’avais cinq ans quand les choses ont changées. Maman nous a quittés après avoir mis au monde ma petite sœur. C’était à la fois un choc et une joie, car elle nous laissait tout de même une part d’elle. Minuscule et geignarde mais adorable tout de même et la copie conforme de notre mère.  Malgré mon jeune âge, j’en fis de mon devoir de l’aider dans la vie et d’avoir les capacités de se défendre. En effet, le chemin suivit par notre père ne m’intéressait pas vraiment, vendre des marchandises, c’était drôle cinq minutes, mais moi ce qui m’intéressait vraiment c’était la musique.

Notre père fit tout ce qu’il pouvait pour rendre la perte de notre mère moins douloureuse, et moi je faisais tout ce que je pouvais pour le rendre heureux, tout comme de faire sourire ma petite sœur.  Dès que la nourrice avait le dos tourné, j’entrainais dans les bêtises Neilya, m’amusant tout autant qu’elle à rendre notre gardienne chèvre.  C’est de moi qu’elle prit rapidement son caractère fort et indépendant. Elle devint vite sure de ses capacités et je l’encourageais à toujours rester fidèle à elle-même. Nous avions la même soif de découvertes, et j’étais bien souvent le plus punis de nous deux en tant qu’ainé, mais cela ne m’empêchait pas le lendemain de partir à l’aventure avec le meilleur coéquipier de mon enfance, ma sœur.  

Quand il apparut qu’elle aimait danser, je pris alors l’opportunité d’apprendre les instruments pour l’accompagner. Je m’entrainais aussi fort que je le pouvais, désirant donner les meilleurs sonorités à ma sœur pour qu’elle sublime la danse ce qu’elle faisait à la perfection.  Notre père n’appréciait pas forcément, trouvant que ce n’était pas réellement une activité pour moi, je dus donc composer avec mon amour de la musique et les rouleaux d’apprentissages de marchand. Ce qui ne m’intéressait pas du tout, mais je ne voulais pas décevoir celui qui nous avait donné tout ce qui était possible pour qu’on ait une enfance heureuse. J’étudiais donc en cachette en plus de mes heures de travail pour pouvoir le plus souvent qu’il m’était possible d’accompagner ma sœur.

D’aucuns dirait que c’était de la sur protection, d’autres diraient que c’était de l’amour trop poussé, mais c’était seulement de la tendresse qu’un frère avait pour sa sœur. Elle était de plus en plus demandée, et bientôt mon père avait dans l’idée de me confier une partie de la boutique. Moi je me trouvais divisé entre deux destins ne sachant lequel emprunter. Ce fut quelqu’un d’autre qui choisit pour moi. C’était une soirée de danse comme les autres, une soirée où je n’avais pas pu aller devant rendre les comptes de la boutique à notre père. Du coup je n’avais pas guetté les heures, ce n’est que tard que j’éteignais ma bougie avant de rejoindre mon lit.
C’est brusquement au milieu de la nuit que sa présence contre moi me réveilla. Elle venait de se glisser dans mon lit, chose que nous faisions étant enfant mais qui ne me dérangea pas vraiment jusqu’à ce que je la sente pleurer dans mes bras. Je la serrais alors doucement, la berçant comme quand elle n’était une petite fille, essayant de comprendre ce qui c’était passé alors qu’elle refusait de prononcer un mot. Je pressentais un  mauvais sort sur le coup, mais je la calmais autant que faire se pouvait et ne cherchais pas à en savoir plus la berçant juste doucement.  

Elle resta muette pendant deux jours, et le soir du deuxième jour  une troupe armée se présenta. J’étais dans l’incompréhension la plus totale. Comment pouvaient ils proférer de telles choses, certes nous avions fait des bêtises enfant, mais jamais nous n’avions volé ou pire. Je voulais la garder dans mes bras, refusant de croire qu’on allait nous prendre la dernière part de mère. Je  n’eus pas le choix de la retenir, alors que je commençais à protester je fus frappé violemment à la tête. Je sombrais dans l’inconscience et ne me réveillais qu’au matin, mon père à mon chevet. Il tenait un rouleau dans lesquels les chefs d’accusations étaient tracés. Je refusais d’imaginer que ce pu être vrai. Je le repoussais alors et emportant le parchemin avec moi, courant comme un dératé dans la rue jusqu’au port. Me répétant en continue que c’était impossible, mon père hurlant derrière moi alors que le bandage dans mes cheveux se défaisait lentement. Mais il était trop tard, je n’avais qu’à me rendre compte à l’évidence, elle avait été déportée.

L’injustice qui me serrait le cœur grandit, je repris ma course en direction de la fédération de danse. Eux sauraient m’en dire plus, j’exigeais sur le champ de voir le mentor de ma sœur, et là j’appris en partit ce qui avait dû se passer. Les musiciens avaient été renvoyés et avaient attendus ma sœur à la sortie. Mais elle était passée en courant, et on ne pouvait qu’en déduire ce que cet homme riche avait pu tenter sur elle. Je serais les dents, déterminé à pourrir la vie de cet homme, allant crier et hurler l’affaire dans toutes les rues. Peu m’importait que mess pamphlets m’attirent des ennuis, je voulais rendre la monnaie de sa pièce à ce malotru.  Cependant ce qui devait arriver arriva, ne pouvant m’incriminer que de troubles de la rues je ne fus qu’emprisonné quelques temps. Mais dès ma sortie, et malgré les mises en garde de mon père je me remis à écrire et chercher toutes les mauvaises actions de cet homme.

Il dû perdre patience, parce que je suis maintenant dans un bateau, déporté à mon tour. La magie de la musique, de bien être s’estompait en présence de ces bêtes. J’avais une faible lueur tout de même me disant que j’aurais une chance de la retrouver… Bien que j’aurais préféré la faire revenir et réhabiliter également l’honneur de notre famille. Le voyage me plongea dans un état végétatif, et bien que ma condition n’ait pas été mauvaise elle se dégradait lentement. Je ne prêtais que peu attention aux leçons qu’ils nous obligeaient à avaler. Ne pas savoir parler une fois là-bas je m’en moquais totalement.  Je me ramassais sur moi-même, l’absence de magie et de sons apaisants me rendait malade, et peu à peu je sombrais dans une léthargie profonde refusant de penser plus avant, n’étant plus que l’ombre de moi-même…


Informations IRL

Pseudo :
Âge IRL : Le même que Loun !
Comment avez-vous connu le forum ? : C’est une longue histoire d’amour entre moi et ce forum x)
Code du Règlement : On est là pour s'amuser !
Qu'ont les humains, que les ainokos annulent ? :  La Magie


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 18:41
rebienvenue

Je pourrais danser sur votre musique




 
merci:
 


Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Idriss Ad-Dîn
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t319-idriss-ad-din-danseur-d-orient
Messages : 3538
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 23/06/2015
Multi-Compte : Hanae Umako , Jun'Ichiro Kaiinu, XiaoLi, Momoka minoue, Aï Yume, Ushio Shikai
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 19:11
Bienvenue (enfin re ^^)


Je parle en [color=#9933ff]
Merci à Lorelaï de Maître ou Neko pour le kit ^^
Deviantart de l'avatar by Minevi

Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Nagisa Hebi
Messages : 235
Âge IRL : 30
Date d'inscription : 26/04/2016
Multi-Compte : Sen/Kazuma/Yoshino/ Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 20:46
Re bienvenue à toi Smile
N'hésite pas si tu as des questions.

Bon courage pour ta fiche <3



Kage, t'es qu'une burne aussi molle
qu'un pruneau trempé dans du saké !
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Tampopo Pokô
Messages : 165
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 28/01/2016
Multi-Compte : Tanchô Ankoku - Callum Maxwell - Atsuhiko Yume - Eiji Meiroo - Momiji Meiroo - Elupidio Aznar - Botan Kagenui - Fumihiro Junsui
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 21:32
Grand frère chéri !
*lui saute au cou pour lui faire un groooos calin*
Hate qu'on se retrouve en jeu Wink


Parole en Yamato
"Parole en Himérien"
*Parole en Ramalen*
Spoiler:
 


Chanson pour Neilya en ramalen:
 
Humain(e) Asservi(e)
avatar
Humain(e) Asservi(e)
Neilya Leith
Messages : 295
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 08/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 06.07.16 21:50
Merci tout le monde, et oui Idriss, suivant le maitre ou maitresse qui voudra bien de mon Leith s'il ou si elle le laisse jouer x)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 07.07.16 16:07
Bienvenue ! ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 11.07.16 17:45
Merci !!

Fiche achevée Wink
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 11.07.16 19:35
(Je suis en retaaaaaard...)

(Re)Bienvenue Very Happy
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yachiru Higa
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t959-yachiru-higa-finie
Messages : 200
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 19/03/2016
Multi-Compte : Nathaniel Kondoru - Aedan Riwaleen - Hayate Kakon - Miyabi
Actif : Oui!
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 14.07.16 23:43
Fiche Validée

"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Nailah Kaijuu
Messages : 672
Date d'inscription : 17/04/2014
Multi-Compte : Sayuri Sakkaku, Saki Suzumi, Ranmaru Meiroo
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Leith Lu'ay -Done- 25.08.17 21:39
Fiche Abandonnée

"J'espère que tu reviendras vite ! Ce n'est qu'un Au Revoir."

Bonjour.

Bien que la fiche soit complète, bien que tu fus validé, nous n'avons pas eut de tes nouvelles lors des relances, et nous avons dû supprimer ton personnage.

Il est certain que ce ne fut pas de gaieté de cœur, sachant qu'autant le staff que tes partenaires de rps te regretterons.

Néanmoins, sache que si tu nous reviens, un Mp de contact au staff nous permettra de ressortir ta fiche de présentation.

Il te restera juste à faire un petit paragraphe inventant la vie de ton personnage, en équivalence de la durée de ton absence parmi nous...

Ceci afin de rejoindre à nouveau les joueurs du forum.

Cordialement,
Le staff qui espère te revoir.


Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2271
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
Leith Lu'ay -Done-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Trail of tears - Priorité Wakanda
» Advienne que pourra [Leith / Jade]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: A la fin, vient la Rencontre. :: Les Mémoires :: Rayon des Identitées-
Sauter vers: