Yokkyû Meiroo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Yokkyû Meiroo 19.05.16 23:01
Image Présentation 600*200
Meiroo Yokkyû

Informations
Année de Naissance : An 15. (35 ans)
Genre :
Race : Renarde polaire
Statut : Libre
Métier : Co-fondatrice du “Kankaku no kyûden” & apothicaire
Don(s) : Luminescence : C’est une variante du don de sa jumelle Yokorobi. Yokkyû ne peut pas créer de boule de lumière indépendante de son corps : elle s’illumine elle-même. Sous de très fortes émotions positives – bonheur sincère, amour profond, soulagement intense -, le corps de la renarde produit une lumière de plus en plus vive et claire selon l’intensité de ses sentiments. Ainsi elle ne peut pas masquer ce qu'elle ressent. C'est très pratique pour se déplacer dans l'obscurité mais ce n'est certainement pas discret. Avec un peu de concentration et de calme, elle peut décider de s'illuminer elle-même pour un temps très court pour faire croître les plantes de son jardin.
Transfert d’énergie sur le végétal : Yokkyû maîtrise encore mal ce don. Elle peut donner sa force vitale aux plantes pour favoriser leur croissance. Elle peut également faire l’inverse et donc prendre l'énergie desdites plantes lorsqu'elle en a besoin – en causant leur mort. Et ce à volonté. Ce don nécessite un contact physique entre le végétal et elle. Il requiert beaucoup de concentration. La passation d'énergie ne pourra pas être interrompue : il faut attendre la fin du processus jusqu'au bout, ce qui oblige Yokkyû à ne le faire qu'avec des fleurs et des plantes pas trop grosses : certainement pas des arbres par exemple. Sinon elle perd ses forces.


Psychologie & Physionomie

Yokkyû est la seconde des jumelles Meiroo : elle est légèrement plus grande (1m63) bien qu'elle soit née quelques minutes après sa sœur Yokorobi. Yoko et elle se ressemblent énormément physiquement. Il existe toutefois de légères différences qui les rendent complémentaires. De taille moyenne, aux formes féminines bien dessinées et savamment mises en valeur, Yokkyû arbore une longue chevelure blanche qu’elle coiffe en toute simplicité avec beaucoup d’élégance. Bien que n’étant ni la plus coquette ni la plus sociable des deux sœurs, elle sait prendre soin de son corps. Son visage aux traits délicats reflète chacune de ses émotions dans la plus parfaite sincérité. Il lui est très difficile de masquer ce qu’elle ressent. Yokkyû est jolie, avec son petit nez pointu, ses pommettes hautes, ses grands yeux noisette – brun pailleté d’or – et sa bouche finement dessinée. Mince et élancée est la jeune renarde polaire. Elle est gracieuse et certainement pas athlétique. Toucher une arme – quelle qu’elle soit – la répugne et elle n’a jamais été douée pour fournir de gros efforts physiques. C’est une créature en apparence fragile qui cache une grande intelligence et une grande force morale. Ses longues jambes déliées lui offrent une démarche souple et silencieuse. Ses bras graciles s'achèvent par de petites mains très habiles. Ses attributs animaux sont principalement les deux oreilles pointues et poilues qui dépassent de sa chevelure, orientables comme celles des renards, qui blanchissent durant l’hiver avant de reprendre une couleur mordorée le reste de l’année pour être ornée d’une teinte brune à la pointe. Une longue queue touffue, de la même couleur, débute entre ses reins.

Yoko a toujours été la personnalité dominante dans le duo. Yokkyû est plus fragile émotionnellement que sa sœur. Etant moins à l’aise en société, même si elle n’est pas timide au point d’en être effacée, elle se révèle plus calme et plus sérieuse, voire distante avec la plupart des gens. Elle reste professionnelle, douce et attentive. Sa grande empathie la rend très sensible aux humeurs des autres : elle déteste voir la tristesse ou la douleur chez autrui. Cependant, elle éprouve des difficultés à aller vers les autres ou à savoir quoi dire dans certaines circonstances. Elle est également espiègle et malicieuse en frisant parfois un comportement irrévérencieux, comme sa jumelle : ce sont de fières représentantes du Clan Meiroo. Fêtes, bals, poésie, musique et petits plaisirs de la vie de tous les jours n’ont plus de secrets pour la jeune ainoko. Elle possède également beaucoup d’imagination. Son tempérament rêveur fait qu’elle a parfois du mal à avoir les pieds sur terre. Lucide et intelligente, Yokkyû se dévoue aux affaires et aux créations de la boutique avec application. Il n’y a que Yoko qui la comprenne réellement. Actuellement, elle est la seule personne au monde avec laquelle elle se sent parfaitement à l’aise parce qu’elle n’a pas besoin de paraître autre chose qu’elle-même en sa compagnie. Elle se repose beaucoup sur son aînée. Les jumelles sont complémentaires et entretiennent une relation fusionnelle que tout observateur extérieur peut difficilement appréhender.

Yokkyû porte en elle une blessure secrète. Elle n’ose plus s’approcher du temple d’Igaku, ne s’en sentant plus digne et elle a maintenant peur de cette déesse et de ceux qui la servent. Cette angoisse la ronge, elle qui se sentait jadis si proche de la divinité.


Biographie

Debout dans l’herbe haute, ses sandales s’imprégnant doucement de l’humidité des lieux, une petite renarde polaire observait la course du soleil. L’astre glissait paresseusement au-delà de l’horizon, parsemant d’éclats étincelants les arrêtes douces du Temple d’Igaku. Quelques mèches blanches éparses, échappées de son chignon savamment caché par un petit chapeau aux motifs floraux, balayaient son visage sous la caresse du vent. Une perle cristalline roula sur la joue pâle, dévala la pommette pour mieux se perdre dans la courbe de sa mâchoire délicate et se perdre ensuite dans le néant. Toute sa personne, fragile silhouette vêtue à la dernière mode bien que sobrement, demeurait immobile. Seuls sa longue queue touffue et ses oreilles pointues témoignaient réellement de l’émotion qui l’étreignait.

Yokkyû Meiroo regardait le soleil disparaître peu à peu, engloutissant lumière et chaleur dans les ténèbres de la nuit. Et le froid ne tarda pas à mordre sa chair à travers les vêtements. Elle soupira. Un souffle à fendre le cœur. Elle avait tant espéré de ces quelques pas… Comme à chaque fois. Et, encore une fois, il ne se passa rien. Dans l’incapacité physique et émotionnelle de franchir les derniers mètres qui la séparaient du temple qui l’appelait dans ses rêves depuis son plus jeune âge, il ne lui restait plus que cet éternel sentiment d’échec et de honte. Un sentiment qu’elle portait en elle depuis quelques années et qui ne la quittait plus. Jamais Igaku ne pourrait poser le regard sur elle. Il n’y avait sans doute personne qui fut plus indigne qu’elle pour ne serait-ce qu’oser prier la déesse. Abandonnée. Voilà le nom de ce sentiment. Mais c’était pour son bien. La protectrice divine ne saurait tolérer pareille engeance. Une femelle capable de briser le cycle de la vie et d’empêcher la fertilité d’imprégner le ventre de ses semblables. Jamais plus Igaku ne serait favorable à Yokkyû Meiroo. Elle s’en était si bien persuadée… Que la seule évocation de la déesse rappelait toutes ses angoisses.

Il se faisait tard. Il lui fallait rentrer. Yoko s’inquiétait lorsque sa sœur tardait à regagner leur maison après le coucher du soleil. Yoko s’inquiétait toujours pour elle. Jumelles de cœur et d’âme, elles se complétaient parfaitement, selon une logique qui dépassait l’entendement de la plupart des gens. Leur établissement faisait honneur à leurs pratiques respectives, malgré les médisances de certains. La Kankaku no kyûden était leur sanctuaire, leur royaume de créativité et de liberté.

A mesure que Yokkyû se rapprochait de l’échoppe qu’elle occupait avec sa sœur aînée – de quelques instants seulement -, son cœur s’allégeait. Comme à chaque fois. Que ses tentatives pour faire face à la peur sourde au-devant du temple se soldent sans cesse par des échecs importait peu, dès lors qu’elle se trouvait en présence de Yokorobi, dans leur cocon douillet. Depuis toujours, la plus jeune des jumelles se reposait instinctivement sur la plus âgée. Car elle ne possédait si l’assurance pleine d’entrain ni ce charme qui mettait à l’aise n’importe quel interlocuteur. Yokkyû était dotée d’autres qualités. Sa timidité et ses rêveries témoignaient de sa grande sensibilité. Créature savante et curieuse de nature, elle employait tous ses efforts à offrir le plaisir et le confort aux clients, en collaboration étroite avec les inventions de Yoko. Chacune égalait l’autre dans son domaine. Elles se suffisaient à elles-seules. Ensemble, elles vaincraient les injures et la méfiance des uns comme des autres. Il n’y avait pas plus apte à s’adapter en société que des Meiroo.

Yokkyû retrouva bientôt la bonne chaleur de leur chez soi. Se délestant de sa cape et de ses sandales, elle alla aussitôt vérifier que sa sœur était bien rentrée à son tour. Puis, un léger sourire aux lèvres, ses yeux noisette pétillant de malice, elle sautilla jusqu’à sa chambre, prit un livre et se vautra dans le lit en débutant sa lecture à la lueur d’une chandelle.


Il y a 35 ans, dans une branche secondaire de la Grande Famille Meiroo, les jumelles Yokorobi et Yokkyû naissaient dans un foyer heureux. Leurs parents, Kaya et Jiro Meiroo, ne s’attendaient pas à une telle naissance. Ils avaient pensé avoir un garçon mais les naissances gémellaires étant précieuses et rares, ils furent comblés. Simples dans leur mode de vie mais pas par l’esprit, leurs parents accueillirent avec joie ces deux petites filles de plus, qui venaient agrandir une famille déjà formée par une enfant nommée Emi, qui serait l’aîné de la fratrie. Yokkyû naquit quelques minutes après sa jumelle. Et il parut aux parents comme à leur entourage que, très vite, la forte personnalité avait échu à Yokorobi. Beaucoup plus extravertie que sa cadette, elle entraînait souvent cette dernière dans son sillage : pour apprendre, pour faire des bêtises, pour s’amuser. Elles furent longtemps deux petites ainokos insouciantes, amoureuses de la vie et aussi espiègles d’attendrissantes. Ce qu’elles demeurent encore à l’heure actuelle, à bien des égards.

Elles se tournèrent rapidement vers les ordres religieux. Conformément à sa nature, Yoko se tourna vers le Temple de Kyouki pour y devenir prêtresse-servante. Yokkyû, plus indécise mais avide de savoirs, commença un long apprentissage auprès des meilleurs parmi son peuple. Elle étudia avec passion, tout d’abord, au Temple de Rika, tout ce qu’il possible d’apprendre. Elle focalisa rapidement son attention sur la médecine et une prêtresse bienveillante, ayant remarqué son intérêt, la recommanda auprès du Clan Tenshi. Là où les meilleurs professeurs sauraient répondre à ses questions sur le fonctionne si mystérieux du corps ainoko. Elle se tourna, dans le même temps, vers la science des plantes, savoir qui lui fut transmis par les prêtresses d’Igaku. Elle eut même un professeur prestigieux en la matière – bien que très sévère – puisqu’il s’agissait d’un membre de la famille Hebi, le clan possédant les meilleures apothicaireries de toute l’île. Ce fut en allant régulièrement au temple de la fertilité qu’elle sut reconnaître son intérêt grandissant pour la déesse. Elle devint rapidement prêtresse-servante. Elle fit également part de son désir d’entrer en noviciat, demande approuvée par ses parents et ses professeurs. Tout se déroulait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Il advint qu’une des servantes de la demeure familiale tomba enceinte par accident. Ne pouvant plus cacher son état et devenue trop faible pour accomplir ses tâches, elle fut renvoyée. Ce geste choqua profondément la jeune Yokkyû. Yokkyû commença à se poser des questions. Des questions souvent dérangeantes pour son entourage et aux yeux des hautes instances politico-religieuses de l’île. On ne pouvait pas rejeter une femme travailleuse parce qu’elle honorait la vie. On ne pouvait pas contraindre une femme à se plier à des plaisirs charnels – parfois contre son fré – pour être ensuite condamnée par la société alors que ce n’était pas sa faute. Elle avait l’impression d’enfin ouvrir les yeux. Ce constat la révoltait. Grâce à ses années d’études et ses propres dispositions pour la médecine, elle mit au point, en quelques mois, une potion de contraception, qui combinait l’efficacité et la discrétion de toutes les herbes vendues par les charlatans de cette ville. Sa sœur entra alors en scène. Yokorobi fut son seul soutien, sa fidèle confidente de toujours. Ensemble, elles vaincraient.

La potion contraceptive connut rapidement le succès. Il fallait créer un établissement, gérer les ventes et la production. Alliant les connaissances de Yokkyû et l’imagination de Yokorobi, le Kankaku no kyûden naquit. Ici, dans cette boutique, leur nouvelle maison, elles étaient les reines. Les jumelles pouvaient y travailler en toute liberté. Faire grincer des dents les conservateurs à l’esprit étriqué et rallumer la flamme dans le cœur des gens, cela faisait partie de leur quotidien. L’essor de l’échoppe, qui commercialisait objets de plaisirs et remèdes de toutes sortes, commença à acquérir un nom, une réputation. Loin d’être trop décriée – même si elle ne faisait pas l’unanimité -, elle était devenue incontournable. Et sa discrétion à l’égard des clients participait à sa légende.

Toutefois, dans le cœur serein de Yokkyû Meiroo subsistait une ombre. Un poison qui la rongeait. Yoko s’en était mieux sortie qu’elle, selon toutes les apparences. Sa sœur avait quitté les ordres de Kyouki pour servir à la boutique et se consacrer à sa passion. La seconde née des jumelles avait abandonné, quant à elle, le service d’Igaku. Pratiquement contre son gré. Malgré sa réussite et toute sa ferveur, elle comprit, au fond d’elle, que la déesse ne pourrait jamais l’accepter. Elle avait enfreint les règles : elle avait trouvé le moyen d’empêcher le cycle naturel de la reproduction. Jamais la Mère-Nature ne pourrait la regarder à nouveau. Elle avait trahi sa foi. Elle n’était plus digne de la déesse.


Informations IRL

Pseudo : Persée
Âge IRL : bientôt 23 étés
Comment avez-vous connu le forum ? : Cinquième compte de Jaïa la folle ! Fiche soumise à l'approbation de Yoko/Honoka ^w^
Code du Règlement : On est là pour s'amuser !
Qui a créé les Ainokos ? : Taisha




" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 88
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 22.05.16 14:37
Coucou^^

Pour ma part, je viens juste pour les pouvoirs. Le second, la création de lumière est bon mais le premier n'est pas possible. Il s'agit très clairement de quelque chose que l'on peut qualifier de magie et qui ne rentre pas dans les classifications de pouvoirs ainokos.

Si tu as besoin d'aide pour trouver un pouvoir, n'hésites pas à me MP, je t'aiderais volontiers^^


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Sayuri Sakkaku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t25-sayuri-sakkaku-grande-pretresse-de-kyouki
Messages : 389
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 25/12/2014
Multi-Compte : Nailah Kaijuu, Saki Suzumi, Ranmari Meiroo
Actif : oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 22.05.16 16:03
Oki doki ! Je vais modifier ça. Je cherche un pouvoir qui ait un rapport avec l'apaisement, qui puisse calmer la douleur... Je vais tester autre chose ^^

Fiche encore en cours d'écriture ~


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 88
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 22.05.16 16:28
Bienvenue parmi nous ! ♥ ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 27.05.16 19:23
Bienvenue petite sœur !
J'ai hâte de pouvoir rp avec toi Very Happy
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokorobi Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1072-yokorobi-meiroo-conceptrice-de-jouets-a-plaisir
Messages : 42
Âge IRL : 24
Date d'inscription : 17/04/2016
Multi-Compte : Honoka Kaijuu, Kesari, Seishuku Hikyaku, Shira, Isako Goro
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 28.05.16 0:45
Merci Seisan Wink

Grande sœur ! *câlin pelucheux*

EDIT du 03/06/16 : Physique et caractère rédigés. Histoire en cours de rédaction. Second don toujours en réflexion ~
Ça avance ^w^


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 88
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 11.06.16 9:44
Merci Very Happy
Tiens-nous informer quant tu penses que tout est OK.
Comme tu as put le constater, Nailah et moi sommes un peu "ralenti" en terme d'admin (et de rp pour moi aussi ^^') à cause de l'IRL. Mais je commence à me reprendre/réorganiser donc hésites pas à nous MP/Questionner Wink

Des bisous !
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 12.06.16 12:22
(Ici Yokkyû !)

J'ai presque terminé. J'ai été un peu ralentie parce que je travaillais le week end ces derniers temps mais la fiche sera finie cette semaine ^w^
Pas de soucis pour l'attente o/


" Better reign in hell than serve in heaven. "
John Milton, Paradise Lost
" Everyone is a monster to someone.
Since you are so convinced that I am yours, I will be it. "
James Flint, Black Sails
Migotines joueuse :
Migotines personnage :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Seigi Yume
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t875-seigi-yume http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 201
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 24/02/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Akari Jigoku - Yokkyû Meiroo
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 17.06.16 15:41
Désolée du retard !
Je suis moyennement convaincue par le second don mais bon...
Fiche achevée ^w^


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 88
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 19.06.16 19:25
Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Nailah Kaijuu
Messages : 668
Date d'inscription : 17/04/2014
Multi-Compte : Sayuri Sakkaku, Saki Suzumi, Ranmaru Meiroo
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 21.01.17 21:26
J'ai sortit ta fiche des fiches validées pour que tu puisses éditer ton don !
Merci de m'avertir lorsque cela sera fait s'il te plait Wink
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2214
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Yokkyû Meiroo 21.01.17 21:56
Second don remplacé ^^
Merci de ton aide o/


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 88
Âge IRL : 23
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Yokkyû Meiroo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: