Test de Yokkyû Meiroo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés
(#) Sujet: Test de Yokkyû Meiroo 16.05.16 14:48
Fiche du Personnage : Yokkyû Meiroo
Test :

Debout dans l’herbe haute, ses sandales s’imprégnant doucement de l’humidité des lieux, une petite renarde polaire observait la course du soleil. L’astre glissait paresseusement au-delà de l’horizon, parsemant d’éclats étincelants les arrêtes douces du Temple d’Igaku. Quelques mèches blanches éparses, échappées de son chignon savamment caché par un petit chapeau aux motifs floraux, balayaient son visage sous la caresse du vent. Une perle cristalline roula sur la joue pâle, dévala la pommette pour mieux se perdre dans la courbe de sa mâchoire délicate et se perdre ensuite dans le néant. Toute sa personne, fragile silhouette vêtue à la dernière mode bien que sobrement, demeurait immobile. Seuls sa longue queue touffue et ses oreilles pointues témoignaient réellement de l’émotion qui l’étreignait.

Yokkyû Meiroo regardait le soleil disparaître peu à peu, engloutissant lumière et chaleur dans les ténèbres de la nuit. Et le froid ne tarda pas à mordre sa chair à travers les vêtements. Elle soupira. Un souffle à fendre le cœur. Elle avait tant espéré de ces quelques pas… Comme à chaque fois. Et, encore une fois, il ne se passa rien. Dans l’incapacité physique et émotionnelle de franchir les derniers mètres qui la séparaient du temple qui l’appelait dans ses rêves depuis son plus jeune âge, il ne lui restait plus que cet éternel sentiment d’échec et de honte. Un sentiment qu’elle portait en elle depuis quelques années et qui ne la quittait plus. Jamais Igaku ne pourrait poser le regard sur elle. Il n’y avait sans doute personne qui fut plus indigne qu’elle pour ne serait-ce qu’oser prier la déesse. Abandonnée. Voilà le nom de ce sentiment. Mais c’était pour son bien. La protectrice divine ne saurait tolérer pareille engeance. Une femelle capable de briser le cycle de la vie et d’empêcher la fertilité d’imprégner le ventre de ses semblables. Jamais plus Igaku ne serait favorable à Yokkyû Meiroo. Elle s’en était si bien persuadée… Que la seule évocation de la déesse rappelait toutes ses angoisses.

Il se faisait tard. Il lui fallait rentrer. Yoko s’inquiétait lorsque sa sœur tardait à regagner leur maison après le coucher du soleil. Yoko s’inquiétait toujours pour elle. Jumelles de cœur et d’âme, elles se complétaient parfaitement, selon une logique qui dépassait l’entendement de la plupart des gens. Leur établissement faisait honneur à leurs pratiques respectives, malgré les médisances de certains. La Kankaku no kyûden était leur sanctuaire, leur royaume de créativité et de liberté.

A mesure que Yokkyû se rapprochait de l’échoppe qu’elle occupait avec sa sœur aînée – de quelques instants seulement -, son cœur s’allégeait. Comme à chaque fois. Que ses tentatives pour faire face à la peur sourde au-devant du temple se soldent sans cesse par des échecs importait peu, dès lors qu’elle se trouvait en présence de Yokorobi, dans leur cocon douillet. Depuis toujours, la plus jeune des jumelles se reposait instinctivement sur la plus âgée. Car elle ne possédait si l’assurance pleine d’entrain ni ce charme qui mettait à l’aise n’importe quel interlocuteur. Yokkyû était dotée d’autres qualités. Sa timidité et ses rêveries témoignaient de sa grande sensibilité. Créature savante et curieuse de nature, elle employait tous ses efforts à offrir le plaisir et le confort aux clients, en collaboration étroite avec les inventions de Yoko. Chacune égalait l’autre dans son domaine. Elles se suffisaient à elles-seules. Ensemble, elles vaincraient les injures et la méfiance des uns comme des autres. Il n’y avait pas plus apte à s’adapter en société que des Meiroo.

Yokkyû retrouva bientôt la bonne chaleur de leur chez soi. Se délestant de sa cape et de ses sandales, elle alla aussitôt vérifier que sa sœur était bien rentrée à son tour. Puis, un léger sourire aux lèvres, ses yeux noisette pétillant de malice, elle sautilla jusqu’à sa chambre, prit un livre et se vautra dans le lit en débutant sa lecture à la lueur d’une chandelle.


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 91
Âge IRL : 24
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Test de Yokkyû Meiroo 16.05.16 16:20
J'aime bien, le test est validé pour moi, il te reste maintenant à te mettre en accord avec Yokorobi et faire ta fiche <3


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Sayuri Sakkaku
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t25-sayuri-sakkaku-grande-pretresse-de-kyouki
Messages : 392
Âge IRL : 33
Date d'inscription : 25/12/2014
Multi-Compte : Nailah Kaijuu, Saki Suzumi, Ranmari Meiroo
Actif : oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Test de Yokkyû Meiroo 16.05.16 16:24
Super, merci \o/
Yoko et moi allons peaufiner les derniers détails et la fiche arrivera sans doute dans la semaine ^^


" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "
Rabelais
Migotines joueuse :
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Yokkyû Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t1215-yokkyu-meiroo#33363 http://tol-orea.xooit.org/index.php
Messages : 91
Âge IRL : 24
Date d'inscription : 14/05/2016
Multi-Compte : Jaïa Kadoka - Nara Raion - Seigi Yume - Akari Jigoku
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Test de Yokkyû Meiroo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Tests Identitaires :: Tests Validés-
Sauter vers: