La Race Humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires
(#) Sujet: La Race Humaine 27.12.14 19:09
La Race Humaine

Les humains. La race majoritaire d’Aoichikyu. Celle qui se constitue en milliards d’individus, lorsque les Ainokos ne forment que quelques maigres millions. Et pourtant, cette race fut vaincue et est aujourd’hui destinée à l’esclavage sur l’île de Migoto.
La raison de cette défaite vient de l’importante dépendance qu’ont les humains envers leur Magie. Cette énergie dont ils ne peuvent se passer et qui sert même dans les plus infimes gestes du quotidien.

Outre ce fait, c’est aussi la division de cette race humaine qui a pu, dans les débuts, les affaiblir. L’île de Migoto étant à l’origine une propriété des terres du Taiyotsuki, il est vrai d’affirmer que les autres pays restèrent un temps spectateurs. Avant de se sentir menacés, de prendre part et de perdre, comme leur confrère oriental.
Car c’est en 8 grandes nations que la race humaine vient à se diviser. Chaque pays ayant sa culture, sa religion, son passé ou ses habitudes magiques. Et afin de mieux comprendre les humains, permettez que nous vous présentions chacun des pays.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:15
L'Empire d'Himero

Gouvernement : L'Empire est un régime où l'hérédité du sang est de grande importance. Le régime veut que le premier né de l'Empereur lui succède, indépendamment de son genre. A l'heure actuel, l'Empereur a succédé à feue sa mère l'impératrice et est relativement jeune.
Sa jeunesse et son immaturité fait craindre le pire au peuple de l'Empire : leur nouvel Empereur semble ne pas se rendre compte du danger des Ainokos et ne cache pas son dédain quant à l'obéissance du traité d'il y a 50 ans.

Religion : Les impériaux croient en un Dieu Unique, symbole de compassion, d'amour, et de paix. Il s'agirait d'un dieu omniscient et omnipotent. Ils le nomment "Deus".

Capitale : Esperas est la capitale de l'Empire. Néanmoins, elle n'est qu'une des 3 Villes majeures de l'Empire. Ce dernier compte aussi la Citée de la Recherche "Vetenskap" et la Citée de l’Étude Magique "Sjalkraft". Les humains viennent des 4 coins du monde pour aller étudier ou travailler dans l'une de ces 2 grandes cités. La capitale reste surtout la ville où vit la famille Impériale.

Langue : L'Himerien est parlé dans tout l'Empire mais aussi dans le reste du monde. C'est la langue du commerce.

Géographie : L’empire occupe a lui tout seul plus des deux tiers du continent de Storskrift, à savoir toute la partie centrale, depuis les côtes de l’océan de Sjöorm à l’ouest jusqu’à celle de la mer de Divara à l’ouest. Il est bordé au nord par la grande chaîne montagneuse des épées de givre, frontière naturelle avec le royaume de Markav Krigare. Au sud, les grands canyons nommés les crevasses du soleil forment la frontière avec Ramal Saxin. Dans sa partie sud, se trouve la Citée de l’Étude Magique "Sjalkraft" et à l’est, la Citée de la Recherche "Vetenskap".

Histoire : L’Empire est né, il y a de cela 800 ans, en l'an -750. Le continent de Storskrift se composait alors d’une trentaine de pays, les plus importants étant Markav Krigare et Ramal Saxin. Néanmoins, face aux deux grandes forces, les divers petits pays tremblaient de peur.
Aussi le seigneur du pays d’Himero vint-il à réfléchir à une façon de faire face aux deux grandes puissances, qui lorgnaient parfois sur leurs terres. Unifiant les pays, par les armes ou la parole selon les cas, on le disait guidé par Deus, le dieu unique prié par les gens de ce continent.

En unifiant les territoires, il permit des échanges de denrées, combattant ainsi la pauvreté de certaines terres. Il s’agissait de l’empereur fondateur : Arthur Himero, Premier du nom.
Prés de 100 ans plus tard, sa descendante Irina Himero partit en guerre contre Markav Krigare alors affaibli. En faisant un pays vassal de l’empire…
Ceci dura de nombreux siècles. Et c’est en l’an -300 que Markav se révolta, faisant connaître sa première véritable défaite à l’empire.

Aussi, en l’an 00, lorsque les habitants du Taiyotsuki informèrent et demandèrent de l’aide aux divers pays, l’empire prêta-t-il main forte. Arthur Himero VI voyait là une existence qui ne devait être. Des créatures, créées par une divinité artificielle ?! Cet affront envers Deus, envers l’humanité et la magie, il ne pouvait l’accepter et fit participer ses armées à l’effort de guerre.
La défaite fut totale et vint-il à abdiquer. Signant le traité… S’éteignant deux ans plus tard, en laissant la succession de l’empire à sa fille Magda. Impératrice qui s’est elle-même éteinte pour voir l’arrivée sur le trône de l’empereur Ethan IV.

Situation Actuelle : La colère gronde au sein de l'Empire, depuis la prise de pouvoir de l'héritier et nouvel empereur. Sa parente était une femme de bonté, qui a souffert de ce traité avec les Ainokos. Devoir leur donner de ses gens, c'est à contre-cœur qu'elle le fit. Payant la défaite de son père, l'Empereur Arthur Himero VI, dans la guerre contre les hybrides. Mais son fils est un jeune insouciant, ne cherchant que son plaisir personnel.
Il n'éprouve que du dédain pour le "bas peuple", et n'hésite pas à exiler sur Migoto, toute personne contrevenant à ses lois. Pour Ethan IV, cette île est le lieu où il peut allégrement se débarrasser de ce qui le gêne. Mais il ne supporte pas que ces choses dénuées de magie se croit supérieures à lui. Il est l'Empereur ! Celui choisit par la providence !
Aussi, fomente-t-il des moyens de combattre ces "choses" pour asseoir sa domination sur eux. Ceci pour se déclarer grand maître de cette "prison d'anti-magie". Au détriment du bon sens...et des voix de son peuple qui commence à se réveiller. Souffrant de pauvreté et d'abus de pouvoir de la noblesse à leur égard.

Inspiration Nom & Physionomie : L'Empire voit son inspiration être européenne. On y trouve de tous les teints de peau, de chevelure et d'iris. Néanmoins, les noms sont tous à consonance européenne ; que cela soit de l'Anglais, en passant par le Français, l'Allemand, l'Espagnol, etc. C'est le plus grand regroupement de nations, d'où cet important melting-pot ethnique.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:16
Markav Krigare

Gouvernement : Markav Krigare est une monarchie absolue. La lignée royale serait la descendance de Grands Héros de leur panthéon divin, et serait donc la plus forte des lignées. Néanmoins, seuls les hommes peuvent hériter au sein de la Monarchie. L'actuel roi est Hakon Krikson Troisième du Nom.

Religion : C'est un panthéon Héroïque que les Krigares vénèrent. Ils rendent hommage aux héros du passé et aspirent à rejoindre cette assemblée. L'honneur des ancêtres est une chose d'importance aux regards de ces hommes et de ces femmes.

Capitale : Stalkarna est le nom de leur Capitale. Construite par la Magie, elle semble taillée directement dans le Cristal. Une véritable œuvre d'art qui surprend de la part de ses "Barbares du Grand Nord".

Langue : Les Krigares parlent tous l'Himerien, de façon courante. Leur monarchie ayant autrefois appartenu à l'Empire.

Géographie : Ce royaume est situé au nord du continent de Storskrift, derrière la chaine montagneuse des épées de givre, frontière avec l’empire d'Himero. Il n’a aucun autre voisin direct et une mer glaciale, Dimahav, longe le royaume au nord. Il s’agit d’une terre peu hospitalière, souvent froide. Le sud est composé de terres relativement vivables mais le nord est une zone glacée et souvent enneigée.

Histoire : Markav Krigare, tel qu’on l’entend actuellement, est un pays jeune de 250 ans. Pourtant, il existait avant même l’Empire ! Puissant pays, il s’agissait d’un peuple guerrier. Un peuple dont la magie était affutée à combattre, mais aussi à leur permettre de survivre dans les terres glacées et désolées de leur royaume.
Mais en l’an -650, une maladie vint à se répandre. Une véritable épidémie qui causa de nombreuses pertes et qui vint à affaiblir le pays. L’Empire ne manqua cette faiblesse et vint à assujettir le royaume des guerriers du Nord. Forcé de prier le dieu unique, Deus…les Markav durent subir des changements qu’ils ne désiraient nullement.

En l’An -300, un héros s’éleva. Krik Erikson. Il fut le premier des héros de ce qui est aujourd’hui un panthéon retrouvé, et renouveau. Un panthéon à la recherche de héros. Un panthéon à l’honneur des ancêtres.
Krik vint à redonner la flamme et la force à sa patrie. Ce pays, muselé par l’empire et considéré alors comme faible en raison de son mode de vie difficile, reprit les armes. La clameur des champs de batailles retentit et ils reprirent leur capitale, boutant hors de leurs frontières toute personne en lien avec l’Empire.

Krik fut alors fait roi et sa lignée perdure aujourd’hui encore. Tous ayant pris le nom de « Krikson », et honorant le fait d’être ses enfants. Honorant le héros qu’il fut. Lui, et les grands hommes et puissantes dames ayant repris leur territoire à l’Empire.
Il est vrai qu’il existe encore des tensions entre impériaux et Markav mais l’arrivée des Ainokos leur fit voir un danger plus grand que de possibles envies de conquête de l’empire. C’est la raison qui les poussa à prendre les armes.

Mais ce peuple, même si fort sans magie, n’est rien sans ce qu’ils ont peaufiné sous forme d’art militaire. Et la défaite fut amère surtout à la vue de la situation actuelle.

Situation Actuelle : Suite à la défaite du monde humain contre les Ainokos, la colère a grondée dans les rangs de Markav Krigare. S'il est vrai qu'on envoyait, au début, leurs criminels, la vérité est que, petit à petit, on envoyait aussi les plus pauvres du royaume. Ce qui a aboutit, il y a une vingtaine d'année, à l'apparition d'une résistance. Un groupe interne qui se dresse contre l'actuel monarchie et veut la renverser. Ceci dans le but, à long terme, de reprendre les armes contre les Ainokos, de vaincre ces "monstres", en les affrontant sans magie. A force d'ingéniosité.
Le groupe est mené par le demi-frère du roi actuel, Eiliv Krikson, qui a été jugé comme traître mais a pu s'échapper avant d'être envoyé sur l'île des Hybrides.
Néanmoins, tout rebelle attrapé est, actuellement, envoyé sur l'île de Kyooraku. Markav ne voulant prendre le risque que des dissidents au traité d'il y a 50 ans, ne causent des ennuis sur leurs terres à eux.

Inspiration Nom & Physionomie : Le peuple de Markav Krigare trouve les origines de ses noms dans les peuplades Nordiques. Le teint clair et la chevelure claire, voilà ce qui est majoritaire au sein de ce peuple humain.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:16
Ramal Saxin

Gouvernement : Ramal Saxin est dirigé par un Grand Sultan, Nour Apostam XV, qui domine un regroupement de plusieurs sultanats ou de personnes que le commerce et la richesse ont permis de faire évoluer en "Princes-Marchands" d'un poids important dans la politique interne. L'actuel Grand Sultan est un homme sage, dans la fleur de l'âge. Mais ses fils, nombreux, ne sont pas tous des hommes sans ambition...et le fait qu'il n'ait toujours pas révélé qui lui succédera laisse des tensions.

Religion : Les habitants croient dans les esprits du désert. Des entités qui sont à l'origine des tempêtes mais aussi de la naissance des Oasis. Ce sont ces esprits qu'ils respectent et honorent dans des temples par des offrandes afin de bénir leurs voyages ou leur vie sur ces terres arides et désertiques.

Capitale : Dahab Musar, dit la "Cité d'Or" est la plus grande ville. C'est là que le Grand Sultan vit et c'est aussi un lieu de rêve pour le commerce. On y retrouve les plus belles des étoffes et les plus pures des épices. Néanmoins, on y trouve aussi la cité dites des voleurs "Hakba" ; un lieu de Marché Noir qui serait l'une des sources du commerce des "Inexistants", ces esclaves illégaux. Mais nul ne sait où se trouve cette cité d'interdit.

Langue : Le Ramalen est la langue natale. Néanmoins, la majorité parle l'Himérien pour le commerce.

Géographie : Dans la partie sud du continent de Storskrift, derrière les grands canyons des crevasses du soleil, s’étend une grande région constituée de grands déserts de sable et de montagnes arides. Pourtant la vie prospère tout de même autour de quelques grands fleuves et des nombreux oasis du désert. Ramal Saxin n’a pour voisin immédiat que l’empire de Himero au nord et son littoral sud est bordé par la mer Adwiya.

Histoire : Ramal Saxin existait bien avant l'Empire. A l'origine, ce n'était que de nombreuses tribus nomades iIndépendantes les unes des autres jusqu'à la découverte de l'oasis qui devint Dahab Musar.
La tribu la découvrant était dirigée par un homme : Amenhotep Apostam. Il décida de s'y installer et de sédentariser son peuple en ce lieu. Lorsqu'il mourut, c'était une véritable cité qu'il laissa à son fils Nour Apostam.
Dahab commençant à gagner en ampleur, elle attira de nombreuses convoitises. Certain les imitèrent en se sédentarisant sur des oasis moindres. C'est autant par les armes que par le dialogue que Nour unifia ces divers points d'eau devenant alors le premier Grand Sultan.

Par la suite, les tribus nomades devinrent plus rares. C'est par la guerre et des victoires que Dahab Musar devint la capitale d'un nouveau royaume. Lorsque l'Empire Himero vint à naître, Ramal Saxin était déjà une terre stable à l'histoire faite de combats et de sang. Pourtant, le peuple des déserts se tourna vers les arts et le raffinement. Son architecture qualifiée de "merveilleuses" se faisait non pas par la magie mais avec le sang des esclaves.
L'argent était et est encore au cœur de tout car c'est par le commerce, et plus par les guerres, que les sultans entrèrent dans des jeux de pouvoirs de même que des citoyens avides de plus de pouvoir, émergeant sous le titre de "Prince-Marchand".

C'est dans ce climat que la naissance des ainokos fut vue comme une ressource de plus. Aider le Taiyotsuki apporterait des esclaves "originaux" et surtout, un peu plus d'Ezer. Alors, le sultan actuel, Nour Apostam XV vint à y mettre ses forces. Et la défaite fut totale. Il vit aujourd'hui avec la honte de la défaite mais compense cela avec des accords concernant l'Ezer qui reste, à ses yeux, grandement avantageux.

Situation Actuelle : Ramal Saxin, bien qu'ayant mal pris la défaite, n'a pas plus que cela été outrée par les demandes du traité. Si en échange de minerai Ezer, il faut envoyer des humains condamnés à l'esclavage : soit.
La raison de cette acceptation est le fait que l'esclavage existe déjà en Ramal Saxin. Il s'agit d'un héritage d'une époque de conquête. Les vaincus étaient condamnés à servir les vainqueurs et cette idée est toujours existante dans leur façon de vivre.
Ainsi, il est le pays le plus "tolérant" à l'égard des Ainokos. Conscient de leur défaite, ils ne rechignent pas à faire un peu de "pertes" sur leurs ventes en envoyant hommes, femmes et enfants. Parfois, des "Libres" de chez eux sont envoyés en punition.

A savoir que Ramal Saxin possède une technologie d'anti-magie. Pour assouvir leurs esclaves, ils avaient développé des bijoux réduisant voir supprimant la magie du porteur. Ainsi, la souffrance ressentit par la perte de contact avec la magie est atténué pour les natifs esclaves de cette région, lorsqu'ils arrivent sur l'île des Hybrides et ils sont généralement appréciés pour le fait d'être débrouillards.
Car Ramal Saxin reste un pays qui aime faire travailler ses esclaves que cela soit dans le bâtiment, le divertissement, ou le combat. Sous le raffinement de ses voiles et tissus précieux, se cachent une horreur que les autres pays tolèrent difficilement de la part d'un de leur voisin.

Inspiration Nom & Physionomie : Des hommes et des femmes à la peau globalement mate et aux noms arabiques chantants. Ramal Saxin trouve son inspiration dans les terres Arabiques.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:16
Zanshi

Gouvernement : Empire clanique. Le Zanshi est dirigé par une famille impériale puis en dessous d’elle par cinq clans gardiens : les Huangdi, les Xia, les Shang, les Zhou et les Qin. Chaque empereur a, par tradition, une concubine de chaque clan qui lui donne un ou plusieurs enfants. Ces derniers s’affrontent ensuite pour gagner les faveurs impériales et ainsi hériter du trône à la mort de leur père. Même si l’empereur est théoriquement neutre, le clan dont il est issu gagne en prestige et possède un fort ascendant politique le temps de son règne. L’empereur actuel est Xia Ying Shi.

Religion : La religion du Zanshi se fait sur une idée de l'équilibre. Pour eux, des choses méritent un mal nécessaire, pour la pérennité du bien. Il n'y a pas de bon sans mal.
En dehors de cette idée, ils vénèrent surtout les Célestes. Cinq esprits-animaux qui sont : le Tigre Blanc de l'Ouest (Xi Fang), le Dragon Bleu de l'Est (Dong Fang), le Phénix Rouge du Sud (Zhuque), la Tortue Noire du Nord (Xuanwu) et la Licorne Jaune du Centre (Qilin).

Capitale : Shi Zhongxin. Il s'agit d'une importante ville entourée de murailles, au centre du Zanshi. Elle se divise en quartiers, avec les castes les plus riches les plus au Sud de la Ville. Les pauvres s'installent vers le Nord. Le Centre est réservé à l'administration. Le plus au Sud, séparé par une autre muraille, se trouve le Palais Impérial. Un territoire sacré où nul ne peut entrer sans y avoir été convié. De la largeur de la ville, il constitue une micro-société à lui seul. Entre le harem des femmes, interdit aux hommes à l'exception des eunuques, les appartements de l'empereur, la bibliothèque générale de l'Empire, la salle du trône, et divers autres lieux annexes tant pour les gardes, que les chanceliers et autres conseillers, le Palais, du nom de Tianxia Gong (littéralement : Palais sous les Cieux) est considéré comme un chef d’œuvre aussi bien architectural que dans son côté forteresse imprenable.

Langue : Zanshi.

Géographie : : Le Zanshi est le second pays situé sur le continent de Tudi Hua Kai. Il se trouve à l’est de celui-ci, entre les volcans de la chaine de Huo Ba et la mer de Hai Hu.

Histoire : Le Zanshi est aussi un empire ancien et puissant. Les historiens racontent qu’à l’origine, cette terre était divisée entre cinq royaumes, les ancêtres des clans actuels. Ces royaumes se combattirent des siècles durant avant qu’un roi ne surpasse les autres et ne se fasse couronner empereur, instaurant le système connu à ce jour. Les zanshi ont gardé de cette époque un profond héritage guerrier et se sont souvent montré agressifs, conquérants, que ce soit avec leurs voisins du Désatma ou ceux du Taiyotsuki, les clans se combattants rarement entre eux sous peine de s’attirer les foudres impériales.
Aussi, lorsque l'opportunité de combattre leur a été donnée, lorsqu'on a proposé à l'empereur Xia Ying Shi de participer à cette guerre d'envergure, ce dernier accepta-t-il. C'était une guerre que l'humanité ne pouvait perdre et une façon de voir à obtenir l'avantage sur l'Ezer ; car il est certain que l'Empereur voulait ensuite trahir le Taiyotsuki pour s'emparer des mines d'Ezer. Mais les choses tournèrent mal, et la fierté de ce peuple a pris un coup. La colère gronde dans le cœur des Zanshi, à l'égard des Ainokos.

Situation Actuelle : L'Empereur actuel est vieillissant et nul ne sait auquel de ses enfants reviendra le trône impérial. Pourtant, Ying Shi ne s'en soucie pas. Vieux renard, son âge ne l'empêche pas de comploter et de chercher à trouver un intérêt dans ce peuple nouveau. S'il joue la carte de l'Empereur choisit par les Cieux, cela ne l'empêche pas de faire de nombreuses recherches sur l'anti-magie des hybrides. Ceci dans le but d'en venir à bout.
Pour ce faire, il a même noué contact avec des hybrides peu scrupuleux qui vendent quelques rares spécimens hybrides dans une totale illégalité. Spécimens que les experts Zanshi se chargent d'examiner, disséquer et étudier afin de comprendre l'espèce. Évidemment, ce fait est inconnu autant des autres pays humains que de la communauté hybride de Migoto.

Maintenant son peuple d'une main de fer, Ying Shi laisse sa Cour se distraire avec les questions de son héritage. Il estime que le fils digne de lui succéder sera celui qui en découvrira plus sur le moyen de détruire ces créatures d'anti-magie.
La vie dans le Zanshi, pour les pauvres, est difficile car il n'est pas rare que ce soit les personnes des plus bas quartiers qui finissent en tribu pour les hybrides. Rares sont les membres des clans à y finir, même si certains y sont envoyé d'une façon ou d'une autre pour servir d'espion à leurs dirigeants. Complot, recherche de pouvoir, domination des puissants...telle est la vie au cœur du Zanshi.

Inspiration Nom & Physionomie : Le Zanshi correspond à la Chine. Ici, les personnes sont généralement à la chevelure sombre, et de taille plus petite que les habitants du continent.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:17
Désatma

Gouvernement : Monarchie, le souverain actuel est le Maharaja Akhil Omprakash IX.

Religion : Le désatma prie un panthéon assez complexe. Ils incarnent à la fois la nature et des préceptes et valeurs tels que la colère, la paix, la miséricorde, la vengeance… Chaque chose de la nature, chaque émotion, chaque aspect que l'on peut un jour rencontrer dans sa vie est représentée par une divinité. Les étrangers se plaisent à dire, en rigolant, que le Désatma a la religion à "33 millions de dieux".
Les Trois Divinités majeures sont celles représentent : la Création, la Préservation et la Destruction.

Capitale : Svargiya, la céleste. Plus qu'une ville, il s'agit en fait d'un palais mais un palais bien spécial. A l'image de nombres de leurs divinités majeures qui possèdent quatre bras, Svargiya est un ensemble de 4 palais, chacun dans une zone différente du pays.
Il est de coutume que le Maharaja et sa famille se déplace, de palais en palais, au début de chaque mois. Le Palais devient alors invisible lorsqu'il n'est pas occupé comme si il n'existait qu'à un seul lieu à la fois. La magie le coupe du monde extérieur. C'est un lieu de prouesses architecturales où l'art et le débat sont maîtres. C'est un honneur que d'être reçu en son sein car seule la famille proche ou les plus grands penseurs et artistes y sont généralement acceptés. Et même les diplomates n'ont accès qu'à peu de salles.

Langue : Le désatma.

Géographie : Désatma est l’un des deux pays situé sur l’île-continent de Tudi Hua Kai. Il se situe à l’ouest de ce dernier entre la mer de Divara et la chaine volcanique d’Aga Nisana.

Histoire : Désatma est un pays ancien et puissant. Les habitants de ce royaume sont généralement pacifiques et très spirituels. Mais au cours des âges, ils ont cependant souvent eu des déboires : soit avec les habitants du continent storsois, soit avec leurs voisins du Zanshi. Cependant, c’est un pays connu pour être très paisible et toujours ouvert au commerce.
Lorsque la guerre complète des humains contre les Ainokos fut annoncée, c'est sous la pression de leurs compatriotes humains qu'ils participèrent. Néanmoins, ils négocièrent pour n'avoir qu'un statut de soutien et de logistique. Restant ainsi en retrait, avec un intérêt moindre. Ceci fit qu'ils sont le pays le moins touché par les Hybrides et leur traité. En effet, le Désatma a un nombre d'esclave annuel à donner de loin inférieur à celui de tous ses confrères. Ce qui fait les esclaves de ce pays rares et de luxe sur l'île de Migoto. Néanmoins, cela fait que le pays est en proie à des soucis du marché noir des "Inexistants".

Situation Actuelle : Comme dit, le Désatma est celui qui souffre le moins des accords de paix avec les hybrides. Néanmoins, pacifistes et désireux de comprendre et de discuter, ils envoient régulièrement des émissaires pour voir à établir d'autres conditions de paix.
Le peuple sait que seuls des criminels ou des volontaires faisant ainsi acte de sacrifice, apportant bonne fortune à leur famille, sont envoyés sur cette île. On respecte ceux qui y vont en volontaire, leur permettant de vivre en roi au Palais durant les trois derniers mois de leur vie d'hommes et de femmes libres.

Inspiration Nom & Physionomie : Les habitants du Désatma ont, généralement, la peau légèrement mate, d'un marron du clair au mate profond. Leur nom trouve leurs origines dans les appellations Hindous.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:17
Tyr Hynafol

Gouvernement : Théocratie. Tyr Hynafol est composé d’un ensemble de cité-états dirigées par un conseil de druides qui se rassemblent pour les décisions importantes.

Religion : Les hynafol sont très proches de la nature mais vénèrent surtout les dieux de la nature et de la fertilité.

Capitale : Il n’y a en pas à proprement parler mais la cité la plus importante est sans aucun doute Galon Gwyrdd.
Cette dernière a été conçu dans un arbre millénaire. L'intérieur de son tronc est pourvu de logements et commerces. Des plate-formes habitent ses branches. Rien ne détruit l'arbre, tout est en cohésion avec lui. La magie offre une symbiose entre l'arbre et les hommes, dans leurs constructions.

Langue : L'Hynafol.

Géographie : Situé sur le continent de l’ouest, aux abords de l’océan de Sjöorm, Tyr Hynafol est une vaste terre composée principalement de profondes forêts et de plaines verdoyantes. La partie ouest du continent est longée par les montagnes de Rhwystr, démarcation avec les terres sauvages de Tyr Gwyllt, la plus grande zone de Terre Vierge de toute humanité. Tyr Gwylt est d'ailleurs considéré comme un territoire de Tyr Hynafol mais il est vu comme une zone sacrée de la nature par tous les habitants de ce pays. Personne ne s'en approche donc...

Histoire : Les premiers habitants de Tyr Hynafol sont des druides ayant quitté le vieux continent il y a des siècles, à la recherche d’une terre dont ils entendirent parler grâce à une prophétie des dieux de la Nature. Ils s’y installèrent en grand nombre, accompagnés de leurs fidèles. Au fil des siècles et des arrivées de nouveaux migrants, le continent devint très vite peuplé de nombreuses cités-états dirigées par des druides protecteurs et bienveillants, suivant les enseignements de la Nature. Il y eut bien parfois des raids de tribus issues des terres sauvages mais jamais aucune menace sérieuse. Lorsque les Ainokos furent révélés, l'idée que des créatures mi-humaines, mi-animales aient été conçues par les hommes était une horreur. C'est un acte non-naturel et un affront aux Dieux.
C'est la raison pour laquelle ils prirent part au conflit voulant réparer ce tort fait à leur croyance, pensant comme une aberration une telle existence. Et lorsqu'ils furent confrontés à la nature anti-magique, leur crainte furent décuplées. Comment la Nature aura-t-elle pu priver de magie une de ses créations, ou concevoir quelque chose coupant l'homme des dieux ? C'est tristement qu'ils acceptèrent leur défaite...

Situation Actuelle : Avec ce traité, les Druides et Apprentis druides furent donc protégés. Ils sont les garants de la culture d'Hynafol, aussi, ne sont-ils jamais envoyés sur cette île à moins de n'avoir commis un grave pêché à l'encontre de la Nature, et donc, de leurs lois.
Mais, à cause de cela, la vocation qui était en crise par manque de successeurs vit l'explosion de demandes de prise en charge. Tous cherchant à devenir Druides, pas par foi ou conviction mais bien par peur de se voir privés de magie.
Le conseil a donc dû se montrer intraitable et des épreuves difficiles sont mises en place pour tester la foi et les croyances ainsi que l'implication culturelle d'un mage désirant devenir Druide. En cas d'échec, il a été décidé que la personne voulait duper le système et n'avait pas à cœur les intérêts de la Nature. En somme de quoi, il serait prioritaire pour l'envoi sur cette île.
Cette déclaration, faîtes par la Chef actuelle du conseil des Druides a surpris nombre de gens. Et la peur est devenu le climat majoritaire dans ce qui est la Terre de la Nature.

Inspiration Nom & Physionomie : Tyr Hynafol trouve son origine dans les inspirations celtiques. Les physiques y sont donc aussi variés que pour l'Empire d'Himero, la différence venant surtout des noms et de la culture portée sur la nature des habitants de Tyr.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:17
Esmeralda

Gouvernement : Démocratie de principe. Les îles Esmeralda n’ont pas de gouvernement structuré, chaque île, ville ou village prend les décisions importantes de manière collective. Seul le grand port de Puerto Esmeralda a un semblant de conseil dirigeant au vu de son activité.

Religion : Les esprits de la nature et principalement ceux de la mer.

Capitale : Aucune, la ville la plus importante est le grand port de Puerto Esmeralda qui est une plaque tournante du commerce entre les continents de Storskrift et Tyr Hynafol.

Langue : L'Emerald.

Géographie : Un vaste archipel d’îles au climat tropical situé en plein milieu de l’océan de Sjöorm.

Histoire : Par tradition, les gens des îles Emerald sont des personnes paisibles et enclines à une certaine langueur. Ils n’ont quasiment pas d’histoire écrite et se moquent même d’en garder une trace. Du coup, personne n’est vraiment sûr de leurs origines. Cet archipel a commencé à se développer il y a seulement quelques siècles quand les échanges commerciaux entre les deux continents ont commencés à prendre de l’importance. Les îles étaient alors parfaites comme point de relais et les habitants ont relativement bien accueillis les convois marchands qui s’arrêtaient chez eux. De fil en aiguille, certains ports se sont développés dont le plus grand, Puerto Esmeralda.
Lorsqu'on vint chercher à mobiliser les différents pouvoirs pour combattre contre les hybrides de Migoto, seules les plus grandes îles se mobilisèrent pour y participer.
Mais Puerto Esmeralda échoua, comme tous les autres et ils en paient les conséquences. Étant ceux qui possèdent les plus grandes flottes, une majorité des navires affrétés pour les envois d'esclaves sont originaires de ces îles.

Situation Actuelle : Toutes les îles d'Esmeralda ne sont pas concernées par les ennuis avec les Ainokos. Les plus autarciques se sont donc davantage refermées, ne voulant pas être mêlées à tout cela et en payer le prix. Mais, surtout, les pirates sont devenus de plus en plus violents ces cinquante dernières années.
Lorsque le traité fut signé, on cessa de les pendre pour les envoyer sur cette île. Perdre les leurs de cette façon était un affront et une honte pour les communautés pirates. Certains prirent alors sur eux de kidnapper des gens et de les échanger contre les leurs chez les hybrides donnant naissance par la suite au commerce illégal des "Inexistants".
Mais de ce fait, les pirates sont devenus plus violents et meurtriers pour défendre leur liberté qui est pour eux, leur plus grand bien et trésor.
Puerto Esmeralda mène donc une véritable guerre contre les forbans des mers et cela ne va qu'en s'empirant. Car si on en trouve qui sont devenus esclavagistes, certains au contraire se sont fait défenseurs de la veuve et l'orphelin et attaque désormais les convois pour libérer les "victimes" de cet immonde trafic.

Inspiration Nom & Physionomie : Les Îles Esmeralda trouve leur origine dans les noms Cubains ou Espagnols. On trouve aussi bien des gens à la peau pâle que le soleil a fait bronzer que des hommes et femmes couleur chocolat. Les Caraïbes restent une grande part de l'inspiration des lieux.
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: La Race Humaine 27.12.14 22:17
Taiyô to tsuki no tochi

Gouvernement : Aristocratie. Bien que ce pays dispose d’un empereur, il n’a en réalité pas beaucoup de pouvoir politique et représente plus un symbole, une sorte de dieu vivant intouchable mais que l’on garde bien loin des affaires du monde. Le pays est en fait divisé en territoires dirigés par des seigneurs de guerre nommés Daimyo. Entre affrontements politiques, code d’honneur guerrier très strict, magouilles en tout genre, alliances et trahisons, aucun n’a vraiment la main haute par rapport aux autres, exception faîtes du "Shogun", qui est le Chef Unificateur des Daimyo.
L'actuel Shogun est décédé et c'est sa femme Saizen Yukihime, qui a réussi à maintenir les Daimyo unis : une grande première car jamais une femme n'a eu de véritables pouvoirs politiques dans ce pays.

Religion : Les yamato vénèrent le dieu du soleil et la déesse de la lune, qu’ils connaissent sous les noms de Taiyokami et Tsukigami. Ils vénèrent également les esprits de la nature qu’ils nomment Kami. L'Empereur aussi est vénéré, comme étant une incarnation des dieux et leur descendant.

Capitale : Tentai Ryu est un grand château de pierre blanche, le plus grand des château de toute l'île du Taiyotsuki. Situé au centre du pays, il est le lieu de vie du "Shogun" et l'endroit où repose la capitale du même nom. Cette-dernière est un lieu d'échange et économique majeurs sous la gestion directe du Shogun.
Tentai Ryu possède un vaste jardin où reposent les plus beaux cerisiers qui soient et que la magie maintient continuellement en état de floraison offrant au paysage un décor irréel.

Langue : Le Yamato. Qui est aussi la langue parlée par les Ainokos, sur l'île de Migoto.

Géographie : Taiyō to tsuki no tochi, le pays sous le soleil et la lune, qu’on appelle aussi tout simplement le Taiyotsuki est un pays située sur une grande île à l’est du monde, derrière la mer Hai hu. Le pays est composé de plaines riches et de forêts profondes, entourant une montagne qui est en fait un volcan en sommeil, Kaminohi.

Histoire : D’après les légendes des Yamato, les dieux Taiyokami et Tsukigami seraient jadis descendus sur leurs terres et auraient chacun eu un enfant avec des mortels. On dit ensuite que leurs enfants à moitié divins, Karanagi et Tsugunami devinrent les premiers dirigeants du Taiyotsuki, donnant naissance à la lignée impériale qui est depuis considérée comme étant de sang divin. L'actuel empereur se nomme d'ailleurs Taiyo no Kami Fuyuhiro.
Sur un plan plus pratique, le taiyotsuki est un pays traditionaliste qui n’a pas beaucoup évolué au fil des siècles, gardant un mode de vie clanique et guerrier. Le pays est très renfermé sur lui-même et commerce très peu avec l’occident, sans compter sur les escarmouches avec certains guerriers zanshi qui osent parfois prendre la mer jusqu’à leur territoire.
Mais lorsqu'en -100, la paix rejoignait l'intégralité des pays, le Taiyotsuki commença des recherches afin de créer artificiellement des divinités. Ceci dans le but de se rapprocher davantage des dieux mais surtout de développer une nouvelle source d'énergie infinie. C'était aussi le moyen, pour le shogun à l'origine du projet, d'essayer de s'emparer du statut divin de l'actuel Empereur.

L'échec qui en résultat ne vit ses conséquences que cent ans plus tard, lorsque le Shogun Kagenui Mitamura retrouva les dossiers de ses aïeuls et ordonna que l'on enquête.
La découverte des hybrides fit sonner un glas et ils durent demander de l'aide aux autres pays. Alors encore inconscient des vrais pouvoirs de la race Ainoko, ce fut une véritable défaite. Kagenui Mitamura se fit d'ailleurs seppuku face à cet échec. Dés lors, la famille Shogun devint celle des Saizen. Ce sont les Saizen qui mirent au point les différents accords avec les hybrides. Se débarrassant, via le traité, de criminels, ronins et autres paysans et parias indignes selon eux. Ils utilisèrent l'excuse des tribus à donner aux vainqueurs pour "purger" petit à petit leur pays. Mais aujourd'hui, ce sont les ennemis politiques et personnalités pensantes et gênantes que l'on commence, petit à petit, à essayer de se débarrasser.

Situation Actuelle : Une situation sans précédent, car Saizen Toramaru alors Shogun du Taiyotsuki a trouvé la mort. Sans héritier, c'est son épouse qui a réussit le tour de force de s'imposer. Nul ne sait ce qu'elle a promis ou dit aux daimyo mais l'Empereur lui-même a ordonné qu'elle soit faite Shogun.
Ainsi, le pays est-il dirigé par Saizen Yukihime, née Kagenui. Elle cherche à nouer contact de façon plus poussée avec les hybrides, désireuse d'obtenir quelque chose. Elle envoie des diplomates-espions ou même des samourais loyaux à ses services en esclaves pour qu'ils lui rapportent d'une façon ou d'une autre, des informations. Sur quoi ? Sur Taisha et les autres divinités.
Car en tant qu'héritière de ceux à l'origine de ce projet fou, elle estime que Taisha est censée appartenir aux Yamato pour servir en source d'énergie et à rendre sa lignée divine. Elle considère que ces choses, ces créatures hybrides, ne sont qu'une garde à évincer pour récupérer un bien capricieux. Le résultat de ces recherches, cette divinité qu'ils ont créé, là est l'objectif des hauts dirigeants du taiyotsuki. Même si cela n'empêche pas les plus pauvres de n'être que des pions sacrifiés.

Inspiration Nom & Physionomie : Le Japon est clairement l'inspiration des lieux. Yeux bridés, peau clair, chevelure sombre...
Maître du Jeu
avatar
Maître du Jeu
Le Maître
http://migoto-renaissance.forumactif.org
Messages : 2247
Âge IRL : 26
Date d'inscription : 14/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
La Race Humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Scende Leviaz [En cours.]
» Une promenade éternelle ( PV : Sladd Nordj )
» [Éclipse] Gomy, l'unique (actuellement).
» Les races de la 4ème éditions
» Capacités et capacités de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Prémices d'un Temps :: Recueil des Mémoires-
Sauter vers: