Sans dire un mot (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos
(#) Sujet: Sans dire un mot (terminé) 04.04.16 19:31
Image Présentation 600*200
Hatsuharu

Informations
Année de Naissance : an 23. (27 ans)
Genre :  homme
Race :  Singe hurleur
Statut : Asservi
Métier : //
Don(s) :
Hurlement : En hurlant il peut briser du verre et même de petits morceaux de bois, a pleine puissance son hurlement peut être mortel s'il est dirigé vers quelqu'un (don inutilisable pour le moment)
Chant apaisant : Au contraire de son hurlement son chant procure un effet apaisant, tellement apaisant qu'il en deviendrait hypnotique a condition de l'entendre pendant un long moment (don réduit pour le moment)


Psychologie & Physionomie

Une muselière voici ce que l'on remarque en premier lorsque l'on regarde Hatsu. Cet objet barbare qui lui prend la moitié du visage, les lanières de cuir qui passent derrière sa tête maintenant le tout en place. Et aussitôt l'imagination fait le reste, on imagine derrière des dents assérés, un être dangereux, on s'éloigne de lui, on ne le regarde pas.
Et pourtant... pourtant si l'on prenait le temps de l'observer, de passer outre cet horrible objet pour voir le jeune homme derrière on découvrirait quelqu'un de bien différent de celui que l'imagination nous fait voir...


Hatsuharu est assis dans sa cage, comme tout les jours, au marché, il attend. Il attend qu'on l'achète, que quelqu'un ai pitié de lui, il attend que le temps passe, que sa vie passe. Les acheteurs défilent mais il ne les regarde pas, ses yeux marrons fixent un point imaginaire d'un air vide. Parfois quelqu'un s'arrête devant sa cage, il n'y prête pas plus attention, il entend des voix, toujours la même question "pourquoi la muselière ? " le vendeur explique, le client repart, toujours la même chose.
Un coup de vent fait voler ses longs cheveux brun qui auraient bien besoin d'un coup de brosse, cela fait longtemps qu'ils n'ont pas été coupés. Il se recroqueville un peu plus sur lui même, bougeant légèrement pour laisser sa longue queue simiesque se deployer, il n'a pas grand chose pour se couvrir mais le vendeur ne s'en préoccupe pas, pour lui Hatsu est un invendable. Du haut de ses 1,75m il a beau ne pas être très grand il se sent quand même à l'étroit dans cette cage. Sa peau d'ordinaire blanche, d'un teint presque maladif, est rougit par le froid de l'hiver.
La journée se termine, enfin il sort de sa cage pour regagner un bâtiment, un peu de chaleur. Il s'étire enfin, il marche pied nu, de toute façon il ne peut pas porter de chaussure classique, ses pieds ressemblent trop à une autre paire de main pou ça.  On lui sert un repas, une soupe qui a plus le goût d'eau qu'autre chose, avec une paille, comme toujours, même pour manger on lui laisse sa muselière. Il ne met pas longtemps à la boire mais il a toujours aussi faim, depuis quand n'a t'il pas eu un repas solide ? Il a du mal à s'en souvenir, la muselière il la porte depuis si longtemps. Pourtant ça ne pourrait pas lui faire de mal se manger, il est maigre, bien trop maigre, peut être 50 kilos à peine. Il finit par se coucher au sol la journée se termine, demain sera un nouveau jour identique au précédent.

Il est de nouveau dans sa cage à fixer le vide, son esprit est bien loin perdue dans ses pensées, parfois des larmes se mettent à couler le long de ses joues. Pourquoi pleure t'il ? Il ne sait pas, il ne sait plus.
Un coup de pied dans sa cage le fait sursauter, "chante", il ne peut pas parler ni chanter à proprement dire à cause de la muselière mais il peut quand même émettre des sons. Alors même si les larmes continuent de couler il obéit, les yeux fermés il laisse s'élever une douce mélodie, toujours la même.
Son chant est apaisant, il calme les esclaves, attire les acheteurs, mais ils ne viennent jamais pour lui.
A présent il s'est résigné, personne ne viendra pour lui, il se demande parfois combien de temps son corps supportera cette vie avant que la maladie ne s'en mêle mais dans le fond quelle importance ?


Biographie

Cette histoire commence il y a 17ans. Il y a 17 ans parce que avant ça les choses étaient plutôt calme pour Hatsu, il était esclave, vivait avec sa mère,  leur maître était assez aisé, il n'avait pas vraiment à se plaindre, du moins pour un esclave.

Il y a 17ans donc, Hatsu en avait 10. C'était une nuit d'été, chaude, paisible, il dormait auprès de sa mère quand un bruit le réveilla.  Il s'assit sur le lit, bailla et se frotta les yeux avant de regarder autour de lui. Tout était calme et paisible, il allait se recoucher quand il perçut un autre bruit. Peut être aurait il dut réveiller sa mère, sûrement même,  mais à 10 ans on a pas forcément ce genre de réflexe. Au lieu de ça il se leva sans un bruit et parcouru la maison en se guidant aux bruits qu'il entendait.

Il finit par arriver dans le bureau de son maître,  une lampe brûlait dans un coin et la porte était ouverte. Il fit deux pas à l'intérieur et s'immobilisa. Son maître était bien la, assis à son bureau mais il était attaché et surtout il n'était pas seul. Apeuré Hatsu recula mais heurta la porte qui grinça annonçant sa présence.  
Tout se passa vite, les deux hommes voulurent lui sauter dessus, l'atrapper, Hatsu paniqua, recula et au moment où un des hommes voulu refermer sa main sur lui ce fut instinctif, il hurla. Les yeux fermés, il hurla comme jamais, à se briser la voix.
Bien sûr son hurlement réveilla la maison entière et tout les esclaves et le personnel accouru dans le bureau. La mère d'Hatsu arriva la première poussée dans sa course par cet instinct maternel qui lui hurlait de retrouver son fils. Mais le hurlement de son fils était si puissant qu'elle dut se stopper mettant les mains sur ses oreilles, l'appelant en vain. Ce fut un autre Ainokos qui utilisa son don de manipuler l'eau pour arroser l'enfant et le stopper. Sa mère fonça aussitôt l'attirant contre elle alors qu'autour d'eux il entendait des exclamations.
"Seigneur... ne regarde pas Hatsu"
Bien  sûr lorsque l'on dit cela a un enfant la première chose qu'il fait c'est de regarder et même si sa mère le tenait fermement pour le faire sortir de la pièce il réussit à apercevoir les deux hommes, au sol. Celui qui était le plus près de lui  ne bougeait plus, et une tâche rouge imbibait la moquette, du sang coulait de ses oreilles, sa bouche, son nez et ses yeux...
Il n'eut pas le temps d'en voir plus que déjà on le faisait sortir de la pièce.

Le reste se passa très vite, la police fut prévenu, ils arrivèrent très vite, Hatsu fut interrogé, on lui posa plein de question qu'il ne comprenait pas. Il fut finalement emenné ne comprenant toujours rien malgré les pleurs de sa mère. Ce ne fut que quelques jours plus tard qu'il comprit enfin ce qui se passait, enfin plutôt que le lui expliqua. Deux hommes s'étaient introduit dans la maison de son maître et il en avait tué un, blessant gravement le second. Hatsu resta un long moment en état de choc, il avait tué un homme ? Mais comment ?!
C'est ainsi, de la pire des façon qu'il découvrit le pouvoir de son hurlement.

Il y eut un procès, son jeune âge, les circonstances, le fait qu'il avait sans doute sauvé son maître, cela lui épargna la peine de mort mais il n'avait plus aucune chance d'être libre un jour.
En fin de compte tout cela ne lui semblait pas si terrible, il allait pouvoir reprendre une vie normal.
Enfin c'était ce qu'il croyait naïvement, car son pouvoir faisait peur, il croyait que son maître allait venir le chercher mais au lieu de ça se fut un autre homme qui se présenta, un marchand. Hatsu avait été vendu.

Que peut ressentir un enfant en apprenant ça,  il s'écroula pleurant, criant, il n'arrivait pas à se contrôler, il hurla, aussitôt les personnes présentent se boucherent les oreilles, certains tombèrent à genoux, jusqu'à ce que l'un des gardes ne réussissent à utiliser son don pour l'assomer.

Hatsu ouvrit les yeux plusieurs heures plus tard, il voulu se lever mais il était enchaîné, il voulu parler mais sa bouche ne s'ouvrait plus, paniqué il se toucha le visage et ce fut la première fois qu'il l'a sentit, la muselière. Il tira dessus frénétiquement jusqu'à recevoir un coup dans les côtes. Le marchand le regardait d'un oeil mécontent, méchant. "Chuuuuut"

C'était il y a 17 ans et il porte toujours une muselière, ce n'est plus la même bien sûr.  Depuis il a eut quelques maîtres qui lui ont parfois retiré mais Hatsu reste catalogué comme un esclave dangereux. Depuis l'histoire d'origine à été oublié, aujourd'hui il est juste présenté comme étant un esclave dont le hurlement peut tuer, un esclave ayant déjà tué, un assassin, un monstre... et pourtant... Hatsu est tellement loin de ça...


Informations IRL

Pseudo : mary
Âge IRL : 30 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : addition !
Code du Règlement : on est là pour s'amuser
Qui a créé les Ainokos ? : Taisha


Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Hatsuharu
Messages : 112
Âge IRL : 31
Date d'inscription : 04/04/2016
Multi-Compte : Aido et compagnie
Actif : Oui !!!
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Sans dire un mot (terminé) 04.04.16 20:41
Bienvenue au singe, en espérant que tu t'amuses bien parmi nous^^


"Some men just want to watch the world burn."
Michael Cain, The Dark Knight

Avatar grâce à Namiko/Botan

Je parle en #330000
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Kisaburi Itô
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t978-mechant-cafard-mechant
Messages : 290
Âge IRL : 22
Date d'inscription : 25/03/2016
Multi-Compte : Habane Satoshi/Makyura
Actif : Oui
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Sans dire un mot (terminé) 04.04.16 22:34
Merci
dans mon cas c'est un re re re re ect... Bienvenue XD
Ainoko Asservi(e)
avatar
Ainoko Asservi(e)
Hatsuharu
Messages : 112
Âge IRL : 31
Date d'inscription : 04/04/2016
Multi-Compte : Aido et compagnie
Actif : Oui !!!
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Sans dire un mot (terminé) 04.04.16 23:51
Take c'est toi ?
Re re re re re... bienvenue Wink

<3


Eji:
 
Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Eiji Meiroo
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t437-eji-meiroo-attention-chat-timide
Messages : 597
Âge IRL : 29
Date d'inscription : 29/07/2015
Multi-Compte : Tancho, Callum, Atsuhiko, Botan, Tampopo, Elupidio, Momiji, Fumihiro, Erwin
Actif : Oui !
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sujet: Re: Sans dire un mot (terminé) 05.04.16 0:23
Tout est OK Very Happy

Fiche Validée
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Migoto tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Migoto no Shima et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.
Nous te demanderons aussi d'aller Recenser tes dons ainsi que Recenser ta race si tu es Ainoko. De plus, peu importe ton groupe, si tu peux aller recenser ton Métier cela serait pratique.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Les langues que parlent ton personnage, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci.
Nous avons aussi les Dépôts de Missives pour les rps de type "épistolaires". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage ^^
A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!


Ainoko Libre
avatar
Ainoko Libre
Katai "Zouka" Hikari
http://migoto-renaissance.forumactif.org/t380-katai-zouka-hikari
Messages : 307
Âge IRL : 25
Date d'inscription : 10/07/2015
Multi-Compte : Takamori Ankoku ▬ Kinu ▬ Kyoku Meiroo ▬ Eryn & Engel Raventail ▬ Xia Jin Yue
Actif : Au Ralenti mais Présent !
Revenir en haut Aller en bas
Sans dire un mot (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je n'étais pas pour partir sans dire au revoir, non?
» Montrons ce que célérité veut dire [Tour I - Terminé]
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» >
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Migoto no Shima : Renaissance :: Quand s'en vient la Renaissance :: Identités Déclarées :: Dossiers Validés :: Les Ainokos-
Sauter vers: